0
0
0
s2sdefault

pacome rotondo world of confusion

Premier opus pour ce jeune chanteur et guitariste Français de 22 ans, au style Rock'n'Blues, et, originaire de Roanne (42).

2017, Passionné par la guitare, PACOME ROTONDO forme son premier Trio qui a pour nom THE BLACK SPADES, et, qui surfe entre Heavy Métal et Hard Rock.

En 2018, le Trio remporte le Tremplin Roanne Jeunes Talents, et, en Aout de la même année, enregistre un premier EP qui a pour titre "Save Water...Drink Water".

Septembre 2020, Pacôme part à Nancy (54) étudier à la Music Academy International et en ressort Diplômé.

De retour à Roanne, Pacôme décide de créer un nouveau Trio, cette fois-ci, sous son nom et d'avantage tourné vers le Blues.

Power Trio, donc, composé de Pacôme Rotondo (Guitare/Chant), Nathan Bechet (Basse) et de Sacha Fuhrmann (Batterie), qui puise son inspiration dans le répertoire de Jimi Hendrix, Rory Gallagher, Gary Moore, ou, encore, Calvin Russel.

Le Trio se met vite au travail pour composer, et, en Février 2022, démarre les premières sessions d'écritures pour le futur album.

 Mars 2023, Pacôme et ses acolytes prennent la direction de Renaison (42) afin de passer à la phase enregistrement de leurs compositions.

Enregistré et mixé par Pascal Coquart, au Studio des Tontons Flingueurs, ce premier opus, baptisé "World Of Confusion", finira par sortir le 13 Octobre 2023, sur le label Rock And Hall.

Dès l'entame, sur "Sleep With The Devil", le ton est donné. Une intro de batterie, une basse obsédante, une voix rauque et puissante, une guitare qui rugit en mode Slide façon George Thorogood, un refrain fédérateur, un gimmick de guitare bien chaud sur le final, bref, la plupart des ingrédients qui caractérisent l'univers du groupe, semblent, parfaitement au rendez vous sur ce titre, o combien, efficace.

Même approche à la fois Heavy et enlevée, d'abord, sur "Dancing Queen", avec son harmonica inattendu, ses arpèges entêtant, ses solos de guitare mélodiques, sa voix d'écorché vif et son refrain accrocheur; puis, sur "Flurries Of Pain", avec la rugosité de son riff Blues 70's, sa ligne de basse qui chaloupe et son solo de guitare tortueux trituré par des doigts torturés; ou, encore, sur "All My Mistakes", avec son chant mélodique et lancinant distillé, d'abord, à la manière de Léonard Cohen, puis, par la suite, façon Calvin Russel.

En plus rapide, on est happé, en premier lieu par "Burning Winds", avec son riff d'intro qui rappelle le "Train Kept A Rollin" des YARDBIRDS, son tempo de feu, son solo de guitare bien chaud et son final intense; mais, aussi, par "You're a Liar", avec son riff ravageur très Stevie Ray Vaughan, son tempo saccadé, sa voix écorchée vive et son solo de guitare incendiaire; ou, encore, par "World Of Confusion", le titre éponyme de l'album, avec son tempo tribal, son riff de guitare 70's qui Fuzze à tout va, son solo de guitare incendiaire en mode wah-wah et son final à forte densité.

Coté Progressif, on se régale, d'abord, sur le très Hendrixien "Love Means Life", avec son riff rugissant bien syncopé, son passage lent, son solo Psyché et son passage aérien; puis, sur "I'm Insane", avec son intro très Floydienne, sa voix rageuse, son refrain entêtant, son harmonica plaintif et sa guitare aérienne façon Peter Green; mais, aussi, sur le très stoner "Placid Faces", avec sa basse qui bourdonne, son riff de guitare ensorcelant perché dans les aigus, son refrain envoutant en apesanteur, son accélération et son solo de guitare Psyché.

Enfin, le Trio nous gratifie d'un morceau instrumental qui a pour titre "Interlude", et, qui met en exergue la bonne cohésion du groupe, avec ses arpèges cristallins, ses alternances de climats et ses solos de guitare incandescents, assénés avec virtuosité par le maestro: Pacôme Rotondo.

Bref, vous l'aurez deviné, voilà un bel album de Rock'n'Blues, doté de compositions multicolores, robustes et mélodiques, superbement structurées, subtilement arrangées, avec un groove à couper au couteau et portées de bout en bout par la voix chaude et la guitare vintage de son leader.

Défi relevé, donc, pour PACOME ROTONDO qui, avec cet album très réussi, nous fait partager l'originalité de son univers, s'appuyant sur des riffs Rock 70's teintés de sonorités Blues très modernes. Nul doute qu'à l'avenir, on devrait encore reparler de ce jeune compositeur et virtuose qui n'a, surement, pas fini de nous étonner.

Pour l'heure, ce talentueux Power Trio souhaite, bien sur, retrouver la scène au plus vite afin de continuer à défendre ce premier album et d'en partager les meilleurs moments avec le public. Raison pour laquelle le groupe travaille activement à la programmation de dates futures envisagées pour 2024.

Année 2024 qui sera, également, consacrée, à l'écriture de nouvelles compositions visiblement destinées à figurer sur le prochain album.

Alors, si vous aimez les sonorités Rock/Blues, et, en attendant d'aller applaudir PACOME ROTONDO près de chez vous, découvrez vite ce "World Of Confusion" qui ne saurait, en aucun cas, vous laisser indifférent. Authentique et musclé!

John markus
JOHN MARKUS

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
01. Sleep With The Devil
02. Love Means Life
03. Burning Winds
04. Dancing Queen
05. You're a Liar
06. Interlude
07. World of Confusion
08. I'm Insane
09. Flurries of Pain
10. All my Mistakes
11. Placid Faces



Line Up :
Pacôme Rotondo (Guitare/Chant)

Nathan Bechet (Basse)
Sacha Fuhrmann (Batterie)
GUEST: Fred Brousse (Harmonica) sur (4) et (8)


Label : auto prod
Sortie : 13/10/2023


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 971 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • THE SUPERSOUL BROTHERS - By The Way - Chronique

    Eric Berger
    Merci à John pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Stef B.
    Par les temps qui courent ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Eagles05
    L’album de Toto que l’on attendait ...

    Lire la suite...

     
  • AT 1980 - Forget To Remember - Chronique

    Eric Berger
    J'aime beaucoup ce groupe.

    Lire la suite...

     
  • BLACK DIAMONDS - Destination Paradise - Chronique

    Eric Berger
    Un très chouette disque sur ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)