0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

king zebra between the shadows nouvel album dina video

Après avoir sorti en 2020 un superbe album, "Survivors",  King Zebra revient avec son nouvel album très attendu, "Between The Shadows", dont la sortie est prévue pour le 12 avril 2024.

Le groupe originaire de Zurich apparaît, une nouvelle fois, comme le nouveau visage du rock dans une fusion harmonieuse d'exubérance juvénile et de sagesse de vétéran.

Dès les 1ers accords ça riff méchamment. Starlight le premier titre est très rock'n roll. Hyper entraînant et mélodique, ce morceau pose les fondations dès le départ. La voix d'Eric St Michaels est limpide. Ex vocal de China, il en impose de suite. Ce Starlight est ponctué par moment de chœurs qui ont pour effet d'apporter de la consistance. Ce très bon titre breaké à 2mn40 fini comme il a commencé avec des riffs puissants.
Children of the Night est le deuxième single (après Dina dont on reparlera plus tard) de l'album. Les claviers au son rock font leur apparition. Grosse puissance dégagée par cette chanson. Le style reste rock, rock et rock ! On sent le groupe en pleine forme, un band rempli d'énergie. La voix d'Eric est superbe, douce et hyper mélodique. King Zebra met le curseur très haut.Le solo est parfait. La section basse/batterie envoie du lourd. Eric you are not the children of the night, you are the children of rock !
Wicked continue dans le même rythme. Welcome to the 80's les amis. Un gros refrain répétitif repris en chœur qui dégage de la puissance. Le solo qui flingue de partout est vif, intense. 3mn40 de bonheur avec ce morceau qui fait mal. Avec Dina nous voyageons dans les années 80's. C'est le titre qui met du baume au cœur. La mélodie du refrain est superbe, j'adore. C'est puissant, entêtant et enivrant. Un gros titre taillé pour les radios et la scène. Nos 5 rockeurs ont le feeling et la rage pour nous sortir un hit en puissance. Trois morceaux et je sens déjà l'album qui va être l'un des meilleurs de cette année.

Continuons avec Love Lies. La recette ne change pas, elle n'a aucune raison de changer. Ce titre est un hymne aux 80's sans contexte. Le groupe, tout en restant dans le même style, arrive à être créatif. Ce titre rempli de générosité possède un refrain fédérateur qui vous pousse à hurler LOVE LIES !!!! Cette composition est juste parfaite. Tous les ingrédients sont là pour nous emporter avec le groupe. Ce Love Lies est un micro tsunami dont il est difficile de s'en sortir. Une nouvelle fois, quel travail de nos amis suisses ! Que ce soit au niveau chant, chœur et instruments ils font très fort. Les arrangements sont parfaits.
Cyanide, le titre qui suit, compare l'amour au poison avec les paroles « Je sens le poison couler / courir dans mes veines / c'est mon cyanure ». Ce morceau est du pur jus King Zebra. Les "hé hé hé hé" qui accompagnent le refrain et les riffs acérés de nos 2 guitaristes killers apportent de la puissance. Au moment du refrain la violence des guitares décuple. Je veux bien d'une transfusion sanguine afin d'y faire couler leur rock dans mes veines !
With you Forever débute avec un solo très mélodique. Cette chanson possède un rythme plus léger que les précédentes. Ce titre, dans la lignée du précédent album (que je vous recommande fortement), est efficace. Le solo est juste superbe. De nouveau une très belle chanson.
Love me tonight commence doucement. Le groove de la basse est très présent. Une nouvelle fois je me dit que les membres de King Zebra ont franchi un palier tellement ce titre est travaillé, peaufiné. La perfection se fait ressentir à travers les riffs et le solo ravageur. Les arrangements continuent à maintenir l'album à un haut niveau. La mélodie est très belle et entraînante. Les chœurs apportent de la profondeur et décuple la puissance du refrain.
Out in the Wild est entamé avec une voix off, celle d'un policier. Tout s'emballe, ça riff fort. La section basse/batterie est puissante. Le rythme est élevé. La police est en alerte ! Comme me dirait mon ami Sylvain, ça chante grave ! Eric est au diapason. Nos killers aux guitares sont monstrueux. Quel feeling dans leurs solos ravageurs ! Ils ont l'art de nous sortir des refrains très mélodiques, celui-ci ne déroge pas à la règle.
Avec Restless Revolution nous sommes dans un titre ou les percussions sont prédominantes. Grosse puissance dégagée avec ces "oh oh ohohoh". Le mono rythme de la section basse/batterie est redoutable. Par moment j'y entend un peu de Def Leppard époque Hysteria dans la structure de ce titre. Les 3mn 49 passent trop vite, j'aurais aimé quelques secondes de plus tellement c'est bon de chanter "oh oh oooh restless revolutiooon".

Ce titre termine l'album en beauté même si celui-ci se termine trop brutalement. King Zebra apporte un rock puissant, peaufiné, stylé avec une vraie marque de fabrique. Cet album est, pour moi, leur meilleur. Le groupe a super bien travaillé. Le résultat s'en ressent. Produit une fois de plus par Oscar Nilsson, ce Between The Shadows frôle la perfection et mérite un 9.5/10 !

 

John markus
Marin  RockMachine

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
01. Starlight

02. Children Of The Night
03. Wicked
04. Dina
05. Love Lies
06. Cyanide
07. With You Forever
08. Love Me Tonight
09. Out In The Wild
10. Restless Revolution



Line Up :
Eric St. Michaels - Chant (ex-China)
Roman Lauer - Guitares Lead,
Jerry Napitupulu - Guitares rythmiques
Manu Judge - Basse, Chant
Benjamin Grimm - Batterie

Label : Frontiers
Sortie : 12/04/2024

Discographie :
King Zebra (2018)
Survivors (2020)
Wall of Confusion (single - 2021)
Between The Shadows (2024)




Communiqué de presse : King Zebra a sorti son nouvel album, Between The Shadows, le 12 avril via Frontiers. Découvrez-le et écoutez-le intégralement dans la vidéo playlist ci-dessus.

Ci-dessus, également, le vidéo clip pour le titre Children of the Night, et Dina. Le groupe originaire de la ville pittoresque de Zurich, en Suisse, apparaît comme le nouveau visage du rock dans une fusion harmonieuse d'exubérance juvénile et de sagesse de vétéran.

Leur premier single et vidéo, "Dina" offre un aperçu alléchant de l'énergie et de la créativité qui définissent l'album.

Between The Shadows promet d’être une exploration passionnante du son et de l’émotion, résumant l’essence des prouesses musicales distinctives de King Zebra.

King Zebra a fait irruption sur la scène musicale avec son EP en 2019, un voyage sonore marqué par le morceau remarquable « Firewalker », amassant plus de 2 millions de streams et établissant fermement le groupe dans le cœur des amateurs de rock du monde entier. Leur présence s'est accrue alors qu'ils participaient à des festivals renommés comme Rock the Ring et Rock of Ages, partageant la scène avec des artistes emblématiques tels que Lynyrd Skynyrd, Uriah Heep et Rose Tattoo.

En 2020, King Zebra s'est lancé dans un voyage transformateur aux studios Crehate à Göteborg, en Suède, pour créer son deuxième album, Survivors, sous la direction compétente du producteur Oscar Nilsson. La collaboration avec l'ex-chanteuse de Thundermother, Guernica Mancini, sur "Wall Of Confusion" a élevé leur son, résonnant tant auprès des fans que des critiques. L'album a trouvé sa place chez Golden Robot Records, ouvrant la voie à de nombreuses tournées à travers l'Europe, partageant la scène avec des groupes notables comme Crash Diet.

Désormais signé chez Frontiers Records, King Zebra est sur le point de livrer son prochain chef-d'œuvre sonore, Between The Shadows, méticuleusement produit une fois de plus par Oscar Nilsson.


Comments:

You have no rights to post comments

KING ZEBRA - Between The Shadows - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 989 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • JACOB DINESEN - One Step At A Time - Chronique

    Eric Berger
    Une découverte qui est très ...

    Lire la suite...

     
  • AUGUSTANA - Something Beautiful - Chronique

    Eric Berger
    Un disque qui est très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE AND THE DUDES - Down For The Count - Chronique

    MetalDen
    En effet c'est du gros festif ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Laigre
    Quel belle surprise !! un album ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE DELLA BELLA PROJECT - The Man With The Red Shoes - Chronique

    Eric Berger
    Le premier album était ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
03 Jui 2023 11:14 - Eric Berger
JUKEBOX HEROES - S/T - Chronique
AOR
04 Jui 2023 16:34 - MetalDen
BAD KINGZ - Take Me To Your Kingdom
News
04 Jui 2023 10:45 - Eric Berger
Steve EMM - Dangerous Goods - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)