0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

gotus gotus nouvel album avec ronnie romero et mandy meyer

Gotus sort enfin son 1er album. Ce line up de haute volée nous propose un hard rock puissant et mélodique. Présentons d'abord ce groupe : au chant le vocaliste Chilien à la renommée mondiale, le talentueux Ronnie Romero (ex Rainbow, The Ferrymen, Lords Of Black, CoreLeoni, Vandenberg etc...).

Mandy Meyer à la guitare (ex Katmandü, Unisonic, Cobra, Krokus, Gotthard etc...), à la batterie Patrick Aeby (ex Sideburn, Krokus), à la basse Tony Castell (ex-Krokus, Crystal Ball) et pour finir aux claviers c'est Alain Guy. Bien sûr la question que l'on se pose c'est est-ce que l'album sera à la hauteur de nos espérances ? La réponse arrive.

Onze titres (50 mn) composent cet album éponyme qui sort chez Frontiers et produit par Alessandro Del Vecchio, Patrick Aeby et Mandy Meyer.
Take Me To The Mountain est le 1er morceau. Ce titre est déjà dispo sur les plateformes. Mandy Meyer décrit ce morceau comme un titre résumant l'essence même du parcours musical de Gotus en s'inspirant du philosophe Friedrich Nietzsche : "Je grimpe sur les plus hautes montagnes, je ris de toutes les tragédies, qu'elles soient réelles ou imaginaires". Avec une intro "électrifiée" ce titre est lancé sur un gros rythme. Ronnie et sa voix chaude et puissante arrivent rapidement pour nous servir une chanson de qualité. Nous sommes dans les influences Rainbow/Dio. Gros titres qui mérite d'être le fer de lance de cet album. Cela commence très bien. Le solo de Mandy est parfait. On peut se rendre compte que la prod est parfaite.
Avec Beware Of The Fire le rythme ne baisse pas d'intensité. Gros groove avec une section basse/batterie énergique. On reste dans la même structure que le précédent titre. Les riffs puissants sont bien là. La mélodie "vocalisée" par Ronnie est excellente. Avec ce morceau (qui n'est que le 2eme de l'album) on se rend compte que Gotus est une machine difficile à arrêter. Comme on dit dans les chaumières teintées de rock, ça envoie du lourd, du très lourd même !
Love Will Find Its Way est la première power ballade. Sur ce genre de compo la voix de Ronnie est juste monstrueuse. ll y joue toutes ses gammes vocales. Alliant la puissance et la mélodie Ronnie nous sort une prestation de très grande qualité. Certes, on est pas surpris connaissant ces qualités mais Ronnie sait sortir de sa zone de confort et mettre de l'extraordinaire dans son ordinaire. Bien sûr, ce titre ne se résume pas qu'à la prestation de Ronnie, derrière ça assure méchamment. Ce titre est super bien composé. Le groupe est en parfaite osmose. Dans ce morceau épique il y a de l'émotion, de la puissance qui nous ramènent aux grandes heures des power ballades 80's.
L'intro de Undercover est synonyme de train lancé à grande vitesse. Ce train ne s'arrête à aucune gare, il file rapidement à travers des riffs incisifs, une basse virevoltante. La batterie n'est pas en reste, ça frappe dur le tout légèrement adouci pour les claviers de Guy. Le solo de Mandy fuse bien et permet à ce titre de ne pas descendre à une vitesse un peu trop tranquille.
Weekend Warriors est un morceau au mono rythme entraînant. La machine bien huilée continue son travail de sape. C'est carré, c'est juste, c'est millimétré, c'est chirurgical ! Le band continue de nous livrer une prestation à la hauteur de leur réputation.
L'intro de la deuxième ballade Children Of The Night fait un peu penser à celle de l'illustre Stairway To Heaven. Après 1mn 25 de chant accompagné d'acoustique, où la voix de Ronnie continue à émerveiller, la ballade se transforme en power ballade. Une fois de plus, c'est puissant, mélodique. Par moment les intonations de Ronnie me font penser à celles d'un autre fabuleux vocaliste : Johnny Gioeli.
When The Rain Comes (titre revisité du groupe Katmandü) démarre avec un son de guitare saturée, accompagné par les claviers et la voix de Ronnie. avec cette compo on change de style. Le son et la façon de chanter me font penser un peu aux sonorités arméno-indiennes. Au fur et à mesure que le temps passe, on revient dans un hard rock traditionnel. Ce morceau est, pour moi, décousu. L'ambiance est radicalement différente des précédents titres. Il y a du Led Zeppelin avec leur morceau Kashmir dans cette façon de jouer et chanter, l'ombre de Robert Plant n'est pas loin.
Without Your Love fait descendre le rythme en nous proposant une troisième power ballade. Tout y est pour passer un bon moment avec ce morceau entraînant même si cela reste conventionnel.
What Comes Around Goes Around commence à la slide. Puis une ambiance western/indien s'installe. Arrive, après, les gros riffs. Cette ambiance perdure tout le long. Excellent est ce titre. Mandy s'éclate comme un fou en nous délivrant un solo de killer. Encore une très bonne composition qui maintient l'album à un haut niveau. Ce morceau fait partie des meilleurs.
Reason To Live suit, morceau de Gotthard et donc repris par Gotus. Passer derrière le regretté Steve Lee n'est pas aisé et donné à tout le monde. Si je vous dis que Ronnie s'en sort à merveille, vous ne serez pas étonné non ? Ce morceau revisité est remarquablement bien interprété.
Pour finir nous avons droit à ce titre On The Dawn Of Tomorrow . On finit comme on a commencé, un morceau puissant alliant la puissance et la mélodie. Chacun y va de ses qualités à travers leurs performances. Composition parfaite pour terminer en beauté cet album qui fera, à coup sûr, date en 2024 !

Gotus lance cette nouvelle année de la plus belle des manières. pour ma part je croiserai leur route le 1er février à Berne (CH).



John markus
MARIN MANTAUX

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
1 Take Me To The Mountain

2 Beware Of The Fire
3 Love Will Find Its Way
4 Undercover
5 Weekend Warriors
6 Children Of The Night
7 When The Rain Comes
8 Without Your Love
9 What Comes Around Goes Around
10 Reason To Live
11 On The Dawn Of Tomorrow


Line Up :
Mandy Meyer - guitares
Ronnie Romero - chant
Pat Aeby - batterie
Tony Castell - basse
Alain Guy - claviers

Label : Frontiers
Sortie : 19/01/2024




Communiqué de presse : Le groupe GOTUS, avec Ronnie Romero et Mandy Meyer va sortir son nouvel album, Gotus, le 19 janvier 2024, via Frontiers Music.  Ci-dessus, en avant-première, le vidéo clip pour le titre Without Your Love.

Ci-dessus, également, le vidéo clip pour le titre Take Me To The Mountain. Un morceau que la guitariste Mandy Meyer décrit comme résumant l'essence même du parcours musical de Gotus, en s'inspirant du philosophe Friedrich Nietzsche : "Je grimpe sur les plus hautes montagnes, je ris de toutes les tragédies, qu'elles soient réelles ou imaginaires."

Formé en 2019, Gotus est initialement apparu comme un projet live conçu par la guitariste Mandy Meyer et le batteur Pat Aeby. Le groupe, composé de membres actuels, anciens et actuels des géants du rock suisse Krokus, Gotthard et Storace, s'est regroupé en 2022 après une interruption des performances live provoquée par une pandémie. La formation s'est solidifiée avec l'ajout de Ronnie Romero comme chanteur, du bassiste Tony Castell (ex-Krokus, Crystal Ball) et du claviériste Alain Guy, créant un quintette dynamique et puissant.

Le prochain album, « Gotus », témoigne de l’évolution et des prouesses musicales du groupe. Il rend non seulement hommage à la vaste discographie de Meyer avec des interprétations stellaires de classiques comme « When the Rain Comes » (Katmandü) et « Reason to Live » (Gotthard), mais explore également de nouvelles frontières avec des morceaux comme « Beware Of The Fire » et « Weekend ».  L'album contient des ballades épiques telles que "Without Your Love" et "Children Of The Night", ainsi que l'ouverture captivante et le nouveau single "Take Me To The Mountain".

La section rythmique, avec une histoire de collaboration avec Krokus dans les années 2000, a joué un rôle central dans l'une des périodes les plus réussies de la carrière du groupe avec l'album en tête des charts « Rock The Block ». Le retour de Meyer à Krokus après plus de deux décennies d'absence a encore solidifié la formation phare du groupe.

« Gotus » promet d'être un régal pour les fans de rock exigeants, avec un hard rock sincère qui met en valeur l'évolution et la maturité musicale du groupe.

Produit par Alessandro Del Vecchio, Patrick Aeby et Mandy Meyer


Comments:

You have no rights to post comments

GOTUS - Gotus - Avec Ronnie Romero et Mandy Meyer - Chronique - 4.7 out of 5 based on 3 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 685 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • JACOB DINESEN - One Step At A Time - Chronique

    Eric Berger
    Une découverte qui est très ...

    Lire la suite...

     
  • AUGUSTANA - Something Beautiful - Chronique

    Eric Berger
    Un disque qui est très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE AND THE DUDES - Down For The Count - Chronique

    MetalDen
    En effet c'est du gros festif ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Laigre
    Quel belle surprise !! un album ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE DELLA BELLA PROJECT - The Man With The Red Shoes - Chronique

    Eric Berger
    Le premier album était ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
03 Jui 2023 11:14 - Eric Berger
JUKEBOX HEROES - S/T - Chronique
AOR
04 Jui 2023 16:34 - MetalDen
BAD KINGZ - Take Me To Your Kingdom
News
04 Jui 2023 10:45 - Eric Berger
Steve EMM - Dangerous Goods - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)