0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

fortunato insurgency

Le bassiste-chanteur Markus Fortunato est de retour dans le cadre de son groupe solo, Fortunato, avec ce nouvel et troisième album,  Insurgency.

Nous avions relayé, à RockMeeting , son expérience précédente, MZ, avec pas moins de sept opus entre 1999, date de la formation du combo, et 2010, avec la sortie de Heavenwards (voir chronique ici). Puis en 2012, c’est Fortunato Liberty, puis Restless Fire en 2015, sous la bannière FORTUNATO (chronique ici).

Rappelons que Markus officie aussi en tant que bassiste dans le groupe KINGCROWN (chronique ici).

Pour ce nouvel opus, Markus, toujours à la basse et au chant, est rejoint par deux petits nouveaux,  Seb Vallée aux guitares et David Amore (également dans Kingcrown) à la batterie. Stan W. Decker, l’illustrateur souvent utilisé par le label Frontiers, a dessiné comme à son habitude un bel art-work. Après avoir longtemps été soutenu par le label Brennus, c’est le tout nouveau label, également sudiste, Rock City Music Label, qui a signé le groupe.

Carry On To The Depths Of The Sea entame les hostilités, et dès les premières mesures, on n’est pas dépaysé, le style metal néo classique pratiqué dans les albums précédents est toujours d’actualité ! Ouf ! La qualité du son et de la production est aussi au rendez vous. Le tempo est speed, à peine ralenti par un break, le chant de Markus parfaitement maitrisé, tandis que Seb se fend de quelques premiers soli ciselés. Bref une première composition robuste, suivie par un Blood Of The Unknowns au tempo plus calme, au refrain renforcé par des chœurs bien travaillés. For Eternity  est incontestablement le hit de l’album, un mid tempo au refrain imparable qui fera le taf en live ! Pas de linéarité au programme avec une bonne gestion notamment des tempos, après un Fly Away de bonne facture, The Sun Shall Never Shine joue la carte épique avec une intro toute en douceur , le calme avant la tempête, Everywhere la carte de la power ballade, totalement réussie, avant le speed A Star In The Sky qui nous vaut un beau solo de basse du maestro.
Mais le plus épique de tous, c’est bien Insurgency, le titre de l’album, qui clôt en beauté cet opus, une très belle composition de 9mn. Au niveau des paroles, il traite de la commune de Paris de 1871 juste après la défaite contre la Prusse. Cette chanson fait l'éloge du vent de modernisme qui a soufflé quelques mois sur la capitale française, mais qui fut réprimé dans le sang. A noter que tous les membres du groupe ont travaillé sur les textes. On y parle de pollution et d'écologie, d'hommage aux militaires morts pour défendre notre liberté. Et quelques textes sont dédiés à nos proches disparus

Au final ce troisième essai de FORTUNATO est pleinement réussi, il s’adresse d’abord aux fans de metal néo classique, sachant que les productions françaises dans le genre ne sont pas monnaie courante, mais pas que, les amateurs de metal mélodique pourront y trouver plaisir également !

.

Tracklist :
1. Carry On To The Depths Of The Sea
2. Blood Of The Unknowns
3. For Eternity
4. Fly Away
5. The Sun Shall Never Shine
6. Everywhere
7. A Star In The Sky
8. A White Cross On A Norman Field
9. Big Time
10. My Mother Was A Who ?
11. Insurgency



Line Up :
Markus Fortunato - Lead Vocal, Bass
Sebastien Vallée - Lead Guitar, Backing Vocals
David Amore - Drums & Machines

Label : Rock City Music Label
Sortie : 16/04/2021
Production : Markus Fortunato

Discographie :
Fortunato Liberty
(2012)
Restless Fire (2015)
Insurgency (2021)

SITE OFFICIEL






Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

FORTUNATO - Insurgency - 4.2 out of 5 based on 6 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1177 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)