0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

chris rosander the monster inside

Sans crier gare, cet auteur compositeur interprète et producteur est en train de se faire un nom dans le monde de l’AOR. Son premier album nous dévoilait déjà une partie de son talent (voir la chronique de Fab ici). Ce second album est là pour nous démontrer qu’il peut aller encore plus loin.

La pochette sombre et intrigante a de quoi marquer les esprits et donne envie de découvrir la musique derrière le monstre. Cette musique est à mon sens ce qui se fait de mieux en ce moment en AOR. Le soin apporté au mixage est aussi un des points forts de ce disque. La rythmique est fantastique avec une batterie souple et ferme à la fois. La basse est ronronnante et charnue.

Le riff d’intro de The Monster Inside donne le ton bien épaulé par un orgue majestueux. Le groove d’Only Hearts Die Young et l’intro de Labyrinth font penser sans aucun détour à TOTO. Chaque note est précise et précieuse que ce soit sur un break de batterie ou une cascade de clavier. Nous avons affaire ici à des musiciens hors pair au service d’une musique divine et exigeante. La voix de ROSANDER est ronde et suave et colle parfaitement à un titre catchy comme This Isn’t New ou le plus chaloupé Northern Lights. La ballade When I’m Gone a un petit côté vintage qui est loin d’être désagréable. Le reste du disque est de grande qualité et se termine sur une touche Rock Moderne avec Little White Lies.

Pour conclure, Chris ROSANDER signe ici un superbe disque, mature et rafraîchissant. Il sera sûrement une des sorties majeures de cette cuvée 2023.

Eric berger
ERIC BERGER

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
1. The Monster Inside 4:36

2. Only Hearts Die Young 4:31
3. Nothing Last Forever 4:25
4. High On Love 4:28
5. The Labyrinth 4:25
6. This Isn't New 5:16
7. Northern Lights 4:13
8. When I'm Gone 3:48
9. Broken Soul 4:32
10. Turn Your Heart To Stone 4:11
11. Little White Lines 3:27



Line Up :
Chris Rosander

Label : Pride & Joy Music
Sortie : 17/02/2023

Discographie :
King Of Hearts (2020) |
The Monster Inside (2023)




Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

+1 #2 Fab 12-06-2023 08:42
a l heure ou on en fait trois tonnes pour des artistes ou groupes qui ne le méritent pas vraiment, il y a Chris Rosander qui avec ce second essai frappe très très fort. C'est puissant, mélodique, original avec moult références mais sans que ca tourne au copie collé, franchement cet opus vaut le détour a plus d'un titre et c'est dommage qu on en parle si peu !!
+1 #1 Stef B. 26-03-2023 17:48
Dommage que la pochette soit si peu vendeuse car ce que propose Chris Rosander est très valable. Un peu plus de visibilité lui serait + que favorable.

You have no rights to post comments

Chris ROSANDER - The Monster Inside - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 723 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • BLACKTOP MOJO - Pollen - Chronique

    Eric Berger
    Une belle découverte qui ...

    Lire la suite...

     
  • PALACE - Reckless Heart : nouvel album - Girl Is An Angel : vidéo

    Nico
    L'album AOR parfait pour cet ...

    Lire la suite...

     
  • OZ HAWE PETERSSON’S RENDEZ VOUS - Chronique

    Nico
    Vraiment bien avec un style AOR ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Nico
    Très bon. Plusieurs écoutes ...

    Lire la suite...

     
  • STAN BUSH & BARRAGE - Chronique - Ma Discothèque Idéale

    Nico
    Un classique sans aucun doute.

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)