0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quatrième opus studio pour ce combo de Hard Rock Américain, originaire de Ashland dans le Kentucky.

Créé en 2004, à l'initiative du guitariste Jeff Westlake, autour de la chanteuse Julie Westlake, son épouse, le groupe réalise une démo ( Best Served With Volume) qui lui permet de tourner et de se faire connaitre.
En 2005, rencontre avec le producteur Michael Wagener ( White Lion, Skid Row) qui accepte de produire le premier album Bombshell qui sortira en 2006. Suivra une tournée mondiale avec une incursion en France, en première partie de Koritni. 2007, sortie d'un album live ( Strip' em Blind Live ), nouvelle tournée, et, concerts en France avec Nightmare.
En 2008, sort Deadly Passions, puis Judgement en 2010, tous deux co-produits par Michael Wagener et Jeff Westlake.
2011, retour aux studios pour sortir ce Private Sessions, enregistré au Peek Studio de Patrick Liétard, situé, en France, à Boisseron dans l'Hérault. Dés l'entame, avec Something To Say, on est happé par  un bon riff enflammé livré par la guitare Hispanisante de Jeff Westlake et le bon gimmick basse/ batterie de Chris Sammons / Joe Migz, sur lequel la voix féline, haute et puissante de Julie Westlake vient se greffer, avant de culminer dans un refrain efficace. Même approche avec Scream et son excellent riff, façon Black Sabs, ainsi que, Feeling, avec son refrain bien mélodique et son chorus parfaitement ciselé. En plus rapide, on trouve Heated Nights avec son riff AC/DC , mais, aussi, Creeper au groove très Aérosmith, ainsi que It Doesn't Matter avec son riff haché et son chorus torturé. Dans un style plus enlevé, on a Forbidden Kind où Julie nous offre une voix soft et mystérieuse, ou bien, le très aérien I Don't Know How, ou, encore, Dontcha Walk Away avec son bon riff bien heavy. Plus inattendu, les Ricains nous offrent Un Monde Perdu, un titre chanté en duo avec son auteur Anthony Dura, où l'on appréciera le délicieux accent du Kentucky de Julie Westlake qui articule ses mots dans un Français mâchouillé au chewing gum. Enfin, avec Roseline's Song, on a droit à une petite ballade qui permet à Julie de poser sa voix douce sur un bel arrangement d'orfèvre.

Bref, voilà un disque, bien produit, qui, en fin de compte, n'est ni vraiment Hard, ni vraiment Soft, largement dominé par la voix harmonieuse de Julie Westlake, et, qui s'écoute très agréablement. Sans doute, décevra t-il les fans du groupe, habitués à mieux, mais, pour l'heure, ces Séances Privées ont quelque chose en commun avec Rock Meeting. En effet, elles se présentent, tout simplement, comme si elles étaient les divers points de rencontres des, non moins fameux, Rocks mélodiques. Alors, si vous aimez Doro, Evanescence, ou, encore, les Plasmatics, je pense que ce CD devrait vous convenir.


Tracklist : Line Up :  

01. Something To Say
02. Forbidden Kind
03. Scream
04. I Don't Know
05. Heated Nights
06. Creeper
07. Don'tcha Walk Away
08. Roseline's Song
09. Feeling
10. Un Monde Perdu
11.
It Doesn't Matter

Julie Westlake (Chant)
Jeff Westlake (Guitare)
Chris Sammons (Basse)
Joe Migs (Batterie)

am

 

Label : Music Buy Mail
Sortie : 20/04/2012
Production : Jeff Westlake, Patrick Liotard


Discographie :

Best Served With Volume (2004)
Bombshell (2006)
Strip'Em Blind Live (2007)
Deadly Passions (2008)
Judgement (2010)
Private Sessions (2012)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 Music Player web

 Notes des visiteurs :

 

 

Comments:

Commentaires   

#1 Alexis 13-06-2012 17:14
HYDROGYN Private Sessions Déception !!Alors voilà ce qui caractérise en un mot le nouvel album d'Hydrogyn.
Autant, j'adore la voix de Julie Westlake ainsi que les groupes dont tu parles, mais la, j'avoue que j'ai point accroché sur cet album !!. Surtout ce qui m'a le plus déçu, je l'avoue, c'est le son !.
En effet, lors de l'écoute de l'album, je trouve que le son est inaudible pour mes oreilles. Du coup, je pense que c'est surtout pour ça que je trouve l'album mauvais car dans l'ensemble, j'aime bien les chansons mais le fait qu'il y'ai un son pourri, ça me gâche le plaisir d''écouter à fond ce cd. Et j'avoue que je n'arrive pas à comprendre Hydrogyn car j'ai les albums précédents aussi et idem, pour moi le son sont à chaque fois mauvais.
Alors, à mon avis, ils ne prennent pas le bon ingénieur de son !. C'est dommage !. Pourtant, je vous rassure, j'ai un bon casque donc c'est pas ça qui gêne !. Enfin bref, j'éspère que le groupe aura lu mon commentaire et pour le prochain trouvera un bon ingénieur du son !. ou pas !.....

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1014 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • GARY HUGHES - Waterside - Chronique

    aorgod
    J'aime bien aussi le bonhomme mais ...

    Lire la suite...

     
  • RONNIE ATKINS - One Shot - Chronique

    aorgod
    Album de Hard rock mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM - Afterlife - Chronique

    Fab
    Comme chantait l'excellente ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    Fab
    J'aime beaucoup ce groupe que je ...

    Lire la suite...

     
  • CHEZ KANE - Chez Kane - Chronique

    MetalDen
    Ayant vu la miss en live avec le ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)