0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

bruce dickinson paris l olympia 26 mai 2024 hellfest 2024 the mandrake project tour

Deux jours après les Black Crowes, me voilà de nouveau en ce même lieu pour assister au concert de Bruce Dickinson. Il y a quelques semaines, notre "jeune marié" a sorti un album ambitieux titré The Mandrake Project.

Présenté comme une sorte de concept-album en dix chapitres gorgés de mélodies souvent complexes, l'opus, selon les spécialistes de l'artiste dont je ne fais pas partie, se veut être un savoureux mélange de ses albums précédents que sont Accident Of Birth, The Chemical Wedding et Tyranny Of Souls. Là, comme ça, et je vais vous l'avouer en toute honnêteté, je n'ai pas suivi rigoureusement la carrière solo du monsieur non pas par manque d'intérêt mais plutôt par méfiance de ce que produisait l'ami Bruce. N'allez pas me jeter la pierre mais bon lorsque l'on écoute le projet British Lion de Steve Harris, on peut être amenés à se poser bon nombre de questions. C'est donc dans un flou.....artistique à la Dede Legros que je me rendais à ce concert en compagnie de nombreux amis qui étaient déjà sur place.

Black Smoke Trigger, groupe de rock alternatif néo-zélandais qui a sorti un EP intitulé Set It Off en 2019 et plusieurs singles entre cette date et 2024, avait la lourde charge d'assurer la première partie. Premier titre bien sympa mais dès le deuxième, je sens la lassitude m'envahir. L'impression d'entendre ces groupes des 90's lorgnant de temps à autre vers Audioslave voire Alice In Chains, me fait décrocher assez vite. Sans doute, y avait-il aussi une part de fatigue ? Bref, je suis content que ça se termine.

30 minutes plus tard, c'est un Dickinson survitaminé qui déboule sur scène avec un Accident Of Birth des plus dévastateurs. Le son est correct sans être transcendant et les lights assez minimalistes. Du haut de ses 65 ans, le type bondit à la vitesse d'un kangourou (j'en connais certains qui sont passés maîtres dans cet exercice ô combien exigeant) à tel point qu'il est difficile de suivre le bouillant chanteur. Certains titres dont je connais à peine l'existence s'enchainent à vitesse grand "V". D'autres, en revanche font dans la longueur la plus outrecuidante qui soit.

Dickinson est très en voix comme souvent d'ailleurs et aligne son répertoire avec la grande classe qu'on lui connaît. Ainsi à travers des titres comme Abduction, Laughing In The Hiding Bush et The Chemical Wedding, le public est tout acquis à sa cause et le manifeste haut et fort. On se croirait presque à un concert de Maiden en termes d'ambiance mais malheureusement pas en termes de morceaux accrocheurs, à part peut-être Afterglow Of Ragnarok, Resurrection Men et Rain Of The Graves (les deux derniers cités sont situés en milieu de show).

Quant au décor, on est vraiment gâtés. Nous avons droit à des animations tout aussi magnifiques les unes que les autres devant lesquelles les membres du groupe font état de leur talent. La belle Irlandaise Tanya O'Callaghan, bien trop en retrait à mon goût, joue de complicité avec ses comparses notamment Dave Moreno qui, de son côté se fend de superbes parties de batterie. Blacky me demande l'impossible en essayant de prendre des photos de la belle et ce, dans une fosse déchainée........... Pas une partie de plaisir. Parce qu'il n'en veut pas qu'une le saligaud. lol

Après un court rappel, Dickinson revient sur le très beau Navigate The Seas Of The Sun de Tyranny Of Souls puis finit en beauté sur deux titres de The Chemical Wedding à savoir Book Of Thel et The Tower.

Je ne sais quoi trop penser de ce concert qui fut en tout point percutant, très pro à tous les niveaux, le tout dans une excellente ambiance avec un Bruce en verve durant tout le show.
Mais voilà, il a sans doute manqué, selon moi, le p'tit quelque chose (un ou deux hits imparables et fédérateurs pour l'aspect musical), un je ne sais quoi qui aurait marqué les esprits, une jam avec ......... surtout que deux jours plus tôt, il y avait eu le mariage de notre ami à Ramatuelle avec...... en ce lieu légendaire qu'est l'Olympia. Je le répète, il y avait matière à rendre ce concert encore plus marquant. Là, c'était très bien, et là ce n'est que mon avis, cela ne restera pas forcément inoubliable. P*****, si ça avait eu lieu........

walt
PHIL
93 LIZZY
Plus d'infos à propos de l'auteur ici
Bruce Dickinson Setlist L'Olympia Bruno Coquatrix, Paris, France 2024, The Mandrake Project


Communiqué d'avant concert : Bruce Dickinson sera pour une date exceptionnelle à L'Olympia le 26 mai 2024. Il s'agira de sa première date en France en tant qu'artiste solo depuis 1998. Par ailleurs Bruce Dickinson vous donne rendez-vous ce samedi 2 mars à 21h sur France Inter avec Matthieu Conquet dans l'émission La Radio de...

Pendant une heure il vous fera découvrir les musiques qui l'accompagnent depuis toujours, ses coups de cœur récents, ses morceaux préférés et vous racontera toutes les histoires qui y sont liées.
💿 Précommandez The Mandrake Project : https://brucedickinson.lnk.to/themandrakeprojectPR
🎟 Ne le manquez pas le 26 mai à L'Olympia.
Les places sont disponibles  : https://bit.ly/BruceDickinson-AEG24 ou https://www.francebillet.com/event/bruce-dickinson-the-mandrake-project-lolympia-17841594/
📅 Le 1er décembre '"Afterglow of Ragnarok", le premier extrait de The Mandrake Project , son prochain album solo a été dévoilé.

Reconnu dans le monde entier comme l'un des chanteurs de heavy metal les plus grands et les plus distinctifs de tous les temps, Bruce Dickinson d'IRON MAIDEN sortira son  tout nouvel album solo début 2024 sur BMG. Intitulé "The Mandrake Project ", il retrouve son collaborateur musical et producteur de longue date Roy Z.

"The Mandrake Project " sera le septième album solo de Dickinson et son premier depuis "Tyranny Of Souls" en 2005.   Le premier single qui en sera tiré sera "Afterglow Of Ragnarok" (attendu le 1er décembre), un morceau dramatique et épique qui présente au monde non seulement la musique de l'album mais aussi le récit captivant qui constitue la base de l'album.

"Il était important de donner le ton du projet avec ce morceau", explique Dickinson. "Comme il sied à son titre, c'est une chanson lourde et il y a un très gros riff qui la conduit... mais il y a aussi une vraie mélodie dans le refrain qui montre la lumière et l'ombre qu'apporte le reste de l'album... et attendez de voir la vidéo. !"

"The Mandrake Project" est une histoire sombre et adulte de pouvoir, d'abus et de lutte pour l'identité, sur fond de génie scientifique et occulte. Créée par Dickinson, scénarisée par Tony Lee et superbement illustrée par Staz Johnson pour Z2 Comics, la série comprend 12 épisodes regroupés en trois romans graphiques et sera lancée en 2024.

Une préquelle comique de huit pages de "The Mandrake Project", intitulée "Afterglow Of Ragnarok", est incluse dans le livret unique en vinyle de sept pouces qui accompagne le single du même nom et plante le décor de l'histoire à venir. Le single de sept pouces contient également la version démo solo originale de Dickinson de la chanson « If Eternity Should Fail », apparue pour la première fois sur l'album d'IRON MAIDEN « The Book Of Souls » en 2015.

Plus de détails concernant "The Mandrake Project" seront révélés lorsque Dickinson apparaîtra comme conférencier principal lors de la journée d'ouverture du CCXP23, l'immense événement Comic-Con brésilien à Sao Paulo, le 30 novembre.

Les musiciens qui accompagneront Bruce Dickinson lors de ses prochains concerts en solo sont les suivants :

Bruce Dickinson – chant
Roy Z – guitare
Tonya O’Callaghan – basse
Dave Moreno – batterie
Mistheria – claviers

Roy Z est son collaborateur de longue date et partenaire de composition , le batteur Dave Moreno a déjà  joué sur l’album Tyranny of Souls de Dickinson en 2005; il joue actuellement dans le groupe Puddle Of Mudd . Tonya O’Callaghan, a travaillé avec Whitesnake, Adler’s Appetite et Dee Snider. Aux claviers, on retrouve Mistheria (Giuseppe Iampieri), le musicien du projet de Metal Progressif  Mistheria.



Discographie :
Tattooed Millionaire (1990)
Balls to Picasso (1994)
Skunkworks (1996)
Accident of Birth (1997)
The Chemical Wedding (1998)
Tyranny of Souls (2005)
Scream for Me Sarajevo: A Story of Hope in a Time of War (2018)
The Mandrake Project (2024)




Comments:

You have no rights to post comments

BRUCE DICKINSON - Paris L'Olympia - 26/05/2024 (+Black Smoke Trigger) - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1065 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • AXXIS - Coming Home - Chronique

    Pilgrimwen
    Je reposte mon commentaire ...

    Lire la suite...

     
  • KING ZEBRA - Between The Shadows - Chronique

    Fab
    pas mal dans le genre mais comme ...

    Lire la suite...

     
  • BLACKTOP MOJO - Pollen - Chronique

    Eric Berger
    Une belle découverte qui ...

    Lire la suite...

     
  • PALACE - Reckless Heart : nouvel album - Girl Is An Angel : vidéo

    Nico
    L'album AOR parfait pour cet ...

    Lire la suite...

     
  • OZ HAWE PETERSSON’S RENDEZ VOUS - Chronique

    Nico
    Vraiment bien avec un style AOR ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)