0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

bruce springsteen born in the u s a ma discotheque ideale

Ma discothèque idéaleBRUCE SPRINGSTEEN - Born In The U.S.A. - L’album qui propulsera Springsteen au rang de star mondiale avec plus d’une dizaine de millions d’albums vendus et qui sera suivi d’une tournée marathon.

L’album, fait rare, ne contient aucun titre faible. Seule la prod très typée 80s avec beaucoup de reverb peut susciter la critique y compris de la part du Boss lui-même, même si la remasterisation récente du coffret 7 albums a tenté de gommer ce défaut.

J'ai découvert le Boss avec cet album en 1985, un pote m'ayant filé une K7 sur laquelle figurait l'album d'un autre artiste que je ne connaissais pas : Reckless de Bryan Adams ! Autant dire que ce fut le début d'une longue période d'amour pour ce rock Nord-Américain que j'ignorais jusqu'alors, plus attiré par les riffs cinglants du hard-rock de l'époque.

D'emblée à l'écoute de cet album, ce fut la grande claque, d'autant que j'écoutais très peu la radio à ce moment-là et donc je n'étais pas influencé par la déferlante Born in the U.S.A., titre que j'avais entendu mais que je considère encore aujourd'hui comme l'un des morceaux les plus faibles de l'album avec Cover Me, c'est dire ! (les versions longues ou remix de ces 2 titres sont d’ailleurs supérieures à mon sens). Il s'agit d'un Classic Album, la plupart des titres pouvant faire office de single potentiel (8 singles furent tirés du cd, qui en contient 12 !). Downbound Train - qui curieusement ne fut pas sélectionné en single - est peut-être une de mes chansons préférées de Springsteen, grâce aussi au fait qu'elle n'a pas été matraquée par les radios et qu'elle conserve à mes yeux une certaine fraîcheur. L'intro à la guitare est excellente et la composition est parfaitement illustrée par d'excellentes paroles teintées d'une tristesse nostalgique typique, comme souvent avec le Boss. Le reste est une succession de titres de niveau exceptionnel, que ce soit les deux fabuleuses ballades I'm On Fire ou My Hometown, ou des titres plus enlevés : citons I'm Goin Down et son pont au saxo de l'immense Clarence Clemons qui s'intègre parfaitement à la structure du titre; Bobby Jean, l'un des meilleurs morceaux de l'album. Les rock'n'rollien Glory Days ou Darlington Country brillent de mille feux et feront d'excellents titres de scène. Dancing In The Dark est un peu à part car très commercial et critiqué par les puristes jugeant que Springsteen avait capitulé devant les exigences de la maison de disques et des radios. Ce point de vue est excessif car avec le recul, celui-ci est finalement assez représentatif de la facette "FM" du Monsieur et a probablement pas mal inspiré (comme l'ensemble du cd) Bon Jovi pour l'écriture de... New Jersey !!

Cet album sera un énorme succès commercial et constitue à ce jour la plus grosse vente dans la discographie de Bruce Springsteen. La tournée qui suivit fut triomphale et passa même par le mythique stade Geoffroy-Guichard qui a plus l'habitude d'accueillir d'autres types de festivités ! Le Boss s'illustra d'ailleurs à cette occasion par sa générosité, cédant une partie de la recette du concert à une association de chômeurs.

Tracklist :
01. Born in the U.S.A.,
02. Cover Me
03. Darlington Country
04. Working On The Highway
05. Downbound grosse mere
06. I'm on Fire
07. No Surrender
08. Bobby Jean
09. I'm Goin Down
10. Glory Days
11. Dancing In The Dark
12. My Hometown



Line Up :
Bruce Springsteen: chant, guitare solo, harmonica
The E Street Band :
Steven Van Zandt: guitare rythmique, chœurs
Garry Tallent: basse
Danny Federici: orgue
Roy Bittan: piano, chœurs
Clarence Clemons: saxophone, Percussions, chœurs
Max Weinberg: batterie

Label : CBS
Sortie : 1984
Production : B. Springsteen, Jon Landau, Chuck Plotin, Steve Van Zandt

Discographie :
Greetings from Asbury Park, N.J. (1973)
The Wild, the Innocent & the E Street Shuffle (1973)
Born to Run (1975)
Darkness on the Edge of Town (1978)
The River (1980)
Nebraska (1982)
Born in the U.S.A. (1984)
Tunnel of Love (1987)
Human Touch (1992)
Lucky Town (1992)
The Ghost of Tom Joad (1995)
The Rising (2002)
Devils & Dust (2005)
We Shall Overcome: The Seeger Sessions (2006)
Magic (2007)
Working on a Dream (2009)
Wrecking Ball (2012)
High Hopes (2014)
Western Stars (2019)
Letter to You (2020)

Singles : Born in the U.S.A., Cover Me, I'm on fire, My Hometown, Glory Days, Dancing in The Dark, I'm Goin Down

Artistes connexes : Bryan Adams, John Coucar Mellencamp, Tom Petty

Autres albums conseillés : Born to run, The River, Darkness on The Edge Of The Town




Comments:

You have no rights to post comments

BRUCE SPRINGSTEEN - Born In The U.S.A. - Ma discothèque idéale - 5.0 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1034 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • DINOSAUR Jr - Sweep It Into Space - Chronique

    MetalDen
    Un bon cru en effet, à ne ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    MetalDen
    Idem, amateur depuis la fin des ...

    Lire la suite...

     
  • FM - Tough It Out Live - Chronique

    MetalDen
    excellent live en effet, qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    Fab
    Je connais le groupe depuis 77 ...

    Lire la suite...

     
  • WINDING ROAD - Chronique

    aorgod
    Moi je le trouve remarquable ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
17 Jui 2021 17:10 - MetalDen
HELLFEST  2021  From Home
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)