0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

ananda mida reconciler chronique

Combo italien de stoner et rock psyché, Ananda Mida est né en 2015 et a vu ses membres évoluer passant de 3 à 6 pour finalement actuellement se stabiliser sous la forme d’un quintette.

Les deux musicos fondateurs, Max Ear (batteur et directeur artistique ainsi que co-fondateur de leur maison de disque Go Down) et Matteo Pablo Scolaro (guitariste) sont donc maintenant entourés de Davide Bressan (basse), Conny Ochs (vocaux) et Alex Tedesco (guitare).

« Reconciler » est leur troisième LP après « Anodnatius » (2016) et « Cathodnatius » (2021), sachant qu’ils ont aussi publié un EP live en 2021 (« Karnak »), toujours chez Go Down le label transalpin.

En 8 morceaux et 90 minutes Ananda Mida propose une œuvre puissante et magnifique, ode musicale aux teintes rocks souvent polychromes. Débutant gentiment par une pop-rock que les deux compères des Black Keys ne renieraient pas (le très chaloupé « Stormy lady » et ses envolées de grattes virevoltantes), cet album va progressivement distiller des titres lorgnant vers un indie-rock psychédélique envoutant et addictif.

La deuxième piste « Lucifer’s wind » accélère le tempo et nous entraîne vers des abimes infernaux dominées par le maître des enfers, nous susurrant ses paroles incantatoires pour nous entraîner avec lui. 12 minutes 39 secondes de pur délice prog-rock imprégné de relents gothiques et black.

La 3ème piste « Reconciling » donne son titre à la galette et verse dans un proto-rock haché par une rythmique aux accords parfois dissonants, peut-être le moins réussi des morceaux…

« Swamp thing » en quatrième position est un long morceau de près de 15 minutes débutant par un tempo jazzy tandis que la voix de Conny Ochs se fait suave et ensorceleuse. Des boucles de grattes tournoyantes offrent ensuite un véritable pur moment de méditation.

Le rythme redevient ensuite plus soutenu sur « Never surrender » et « Follow the light » des rocks bien rythmés et mélodiques.

« Doom and the medecine man » est la suite d’un morceau paru sur « Cathodnatius » leur précédent disque, où l’on avait pu écouter les parties I à IV. Ici, vous l’aurez compris ce sont les parties V à VIII que le groupe nous propose de partager. Au total ce morceau gigantesque, digne des vieux titres d’un groupe intemporel comme Yes, durerait presque 45 minutes ! Construit comme une œuvre isolée avec plusieurs périodes aux tempos différents, « Doom… » pourrait facilement tomber dans une monotonie ennuyeuse, mais Ananda Mida évite l’écueil grâce à l’exceptionnel timbre de voix de son chanteur et à des arrangements toujours justes et sans grandiloquence.

Je vous invite donc à jeter une oreille sur cette galette si comme moi vous aimez le rock psyché et ses dérivatifs !

Up the irons !

Barjozo
BARJOZO

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
01. Stormy Lady (feat. Quiet Confusion)

02. Lucifer’s Wind (feat. Virtual Time)
03. Reconciling
04. Swamp Thing
05. Never Surrender (feat. Virtual Time)
06. Following The Light (feat. Lu Silver)
07. Reconciling (Reprise)
08. Doom And The Medicine Man [Part V – VIII]
V – The Future
VI – The Stumbling Doll
VII – The Ghost In The Machine
VIII – Otherlives



Line Up :
 Conny Ochs | chnat

Matteo Pablo Scolaro | guitare
Alex Tedesco | guitare
Davide Bressan | basse
Oreille maximale | batterie

Label : Go Down Records
Sortie : 03/11/2023

Discographie :
Anodnatius  (2016)
Cathodnatius  (2021)
Reconciler (2023)


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

ANANDA MIDA - Reconciler - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 671 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • OVERLAND - S.I.X - Chronique

    Fab
    J'avais beaucoup de choses a ...

    Lire la suite...

     
  • GRAND - Grand - S/T - Chronique

    Laigre
    Ce nouveau groupe scandinave ...

    Lire la suite...

     
  • CARE OF NIGHT - Reconnected : nouvel album

    Laigre
    J'ai découvert ce groupe à ...

    Lire la suite...

     
  • BRUCE DICKINSON - The Mandrake Project : le nouvel album solo du chanteur d'IRON MAIDEN

    Eric Berger
    Je ne vais pas me faire des ...

    Lire la suite...

     
  • RockMeeting AWARDS - Votez pour votre Top Albums 2023 - Catégorie Pop - Rock - AOR, Westcoast, Prog, Alternatif - Modern - Indé - Blues - Country ...

    Laigre
    Il manque l'excellent wonderland ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
03 Aoû 2023 12:02 - Eric Berger
HEART LINE - Rock'n'Roll Queen - Chronique
AOR
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)