0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

icon of sin 1er album pour le groupe bresilien avec le chanteur raphael mendes

On se souvient de la belle histoire d’Arnel Pineda que le guitariste de JOURNEY Neal Schon avait découvert via ses reprises de Journey sur YouTube. L’histoire semble se répéter mais cette fois ci via un clone de Bruce Dickinson, qui a fait le buzz sur Youtube.

Telle est l'histoire de ce  chanteur brésilien devenu star de Youtube , Raphael Mendes, avec ses reprises basées sur un Bruce Dickinson des années 2000, au sommet de son art.  

C’est Frontiers Records sous la direction du président du label Serafino Perugino qui a flairé le bon coup, continuant ainsi d’étoffer les différents styles du label, ici dans le heavy metal, il est désormais loin le temps où le label n’était axé que sur l’AOR, il faut dire qu’il vient de fêter ses 25 ans !

Ne tergiversons pas, si toutes les signatures du label ne sont pas gagnantes, celle-ci pour moi l’est largement. Ceci dit étant dit les troupes dans les fans sont divisées, comme à chaque fois qu’il y a du clonage plus ou moins prononcé, les amateurs d’originalité sont sans surprise assez critiques sur cet opus.
Mais pour les autres, dont je fais partie, qui s’attachent plus à la qualité du contenu qu’à l’originalité, c’est du tout bon.

Dès l’intro du titre Icon Of Sin, on ne peut qu’admirer la prestation de Raphael Mendes qui envoi du lourd, aidé par des ziquos qui maitrisent leur sujet, dans un style qui s’inspire assez fortement de l'Iron Maiden à la fois actuel et des années 80. Le seul petit défaut dans la suite est peut être le trop grand nombre de titres et un poil de linéarité, ressenti aux premières écoutes, mais c’est pour chipoter, car au final, on retient surtout les hymnes très efficaces, comme  Night Breed , Pandemic Euphoria,  Shadow Dancer , ou encore Clouds Over Gotham.
Le combo varie un peu de  style avec le speed  Virtual Empire qui lorgne plus vers  Helloween,   tandis que Road Rage ferait presque penser à Primal Fear. A noter aussi le titre épique de 8 minutes, Clouds Over Gotham, mélangeant des moments symphoniques occasionnels et des changements brusques mais très efficaces, un pont en quelque sorte entre le Maiden du milieu des années 80 et leur dernier album The Book Of Souls.

Et en tout cas si notre Maiden est encore au sommet, la relève, avec icon Of Sin est prête à relever le défi dans les années à venir, ce premier essai est très prometteur !

Tracklist :
1. Icon Of Sin
2. Road Rage
3. Shadow Dancer
4. Unholy Battleground
5. Nightbreed
6. Virtual Empire
7. Pandemic Euphoria
8. Clouds Over Gotham
9. Arcade Generation
10. Hagakure (Intro)
11. The Last Samurai
12. The Howling
13. Survival Instinct


Line Up :
Raphael Mendes - Chant
Caio Vidal - Basse
Sol Perez - Guitare
Mateus Cantaleãno - Guitare
CJ Dubiella - Batterie

Label : Frontiers
Sortie : 16/04/2021








Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

ICON OF SIN - Chronique - 4.7 out of 5 based on 3 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1331 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • DINOSAUR Jr - Sweep It Into Space - Chronique

    MetalDen
    Un bon cru en effet, à ne ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    MetalDen
    Idem, amateur depuis la fin des ...

    Lire la suite...

     
  • FM - Tough It Out Live - Chronique

    MetalDen
    excellent live en effet, qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    Fab
    Je connais le groupe depuis 77 ...

    Lire la suite...

     
  • WINDING ROAD - Chronique

    aorgod
    Moi je le trouve remarquable ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
17 Jui 2021 17:10 - MetalDen
HELLFEST  2021  From Home
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)