0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

lordi all for metal toulouse le metronum cenon le rocher de palmer vaureal le forum mars 2024

Il n’y avait plus eu de concert de heavy à Toulouse depuis le passage de Blind Guardian au Bikini à la mi-octobre 2023. Presque six mois, donc, et ça commençait un peu à manquer.

Alors si Lordi revient poser ses pénates dans la ville rose, on ne va pas s’en priver même si je les ai souvent vus et que le soufflé est retombé depuis longtemps pour ma part. Mais je garde quand même une certaine tendresse pour les monstres finlandais. Déjà leur victoire à l’Eurovision 2006 (qui commence à dater, avec le temps qui file) avait fait un grand plaisir. Et c’est aussi le dernier concert que j’ai vu avant la crise du covid lors de leur passage au Bikini le 2 mars 2020, date que je ne pourrai jamais oublier puisque ce fut le dernier moment de bonheur avant un long tunnel noir de deux ans. Et ça avait été un bon concert ! Mais je suis surtout attiré par la première partie, All For Metal, que je trouve bien sympa sur album et dont je me disais que ça allait bien sonner en live. Je devais les voir à Wacken en 2023 mais les conditions météo en avaient décidé autrement et c’est donc l’occasion de se rattraper avec les pieds au sec. Par ailleurs, un troisième groupe, Crimson Veil, inconnu au bataillon avant cette semaine, a été annoncé au dernier moment.

A signaler que cette date était concurrencée par un autre concert de metal le même soir, avec les Tambours du Bronx, Klone, Nanowar Of Steel et Psykup au Bikini pour une affiche très éclectique. C’est con de faire des concerts le même soir mais il semble qu’aucune date n’ait souffert de cette concurrence : le Metronum est plein pour Lordi, et des échos que j’ai eus le Bikini était bien rempli aussi. Tant mieux, même si à titre personnel les deux dates étaient susceptibles de m’intéresser.

On a appris la veille que le concert était avancé, probablement du fait de la programmation en dernière minute d’un troisième groupe. Donc, l’ouverture des portes est à 18h30 pour un début du live à 19h pétantes. Heureusement que j’avais pris mon goûter avant de venir !

C’est donc CRIMSON VEIL qui ouvre les hostilités. Ce n’est que l’avant-veille que j’avais entendu pour la première fois, lors de l’annonce de leur rajout à cette soirée et, à peu près simultanément, par la chargée de promo de leur nouveau label (Reigning Phoenix, nouveau nom d’Atomic Fire, comme d’ailleurs tous les groupes de la soirée) qui m’a envoyé la news de l’annonce de leur signature.

Crimson Veil est un groupe anglais au line-up majoritairement féminin. Leur style est assez original. Ca pourrait être classé dans le gothic metal pour son côté sombre et atmosphérique (ce qui, pour le coup, détonne complètement par rapport aux deux autres groupes). On y trouve aussi des éléments progressifs mais aussi néofolk et ritualistes, voire shamaniques. La chanteuse Mishkin a une belle voix et, à défaut d’être communicative, elle est assez charismatique. Le côté incantatoire de la musique de Crimson Veil ainsi que le décor de scène (très beau) évoqueraient même Heilung.

J’ai plutôt bien aimé. Je ne connaissais rien du groupe, j’y allais sans a priori et je suis parvenu à rentrer dans leur musique bien planante. Après, ils n’ont pas joué longtemps : en moins d’une demi-heure, c’était plié. La prestation était bonne compte tenu de ce faible temps de jeu mais le groupe aurait gagné à être plus communicatif sur scène. Après, ce n'est que leur troisième concert et ils ont donc une marge de progression. Par contre, après le concert, ils étaient à leur stand de merchandising et se montraient tout à fait disponibles pour discuter. J’attends de voir ce que ça donnera sur album pour m’en faire une véritable opinion.

Crimson Veil Setlist Le Metronum, Toulouse, France 2024

Après cet amuse-gueule sympa et plutôt intéressant, on va rentrer dans le vif du sujet avec ALL FOR METAL !

Comme je le disais au début, c’était le groupe qui me motivait le plus sur cette affiche. Quand j’ai entendu parler pour la première fois du groupe l’année dernière, le nom m’avait fait beaucoup rigoler. Sur album, après avoir dépassé mes préjugés, j’ai finalement beaucoup aimé l’espèce de mix entre Manowar et Sabaton que ce groupe germano-italien propose. Leur premier album, “Legends”, est vraiment sympa. Alors oui, c’est racoleur pour ne pas dire putassier… Bien sûr que c’est kitsch ! Et évidemment que ça joue sur tous les clichés du true metal et de la mythologie nordique. All For Metal n’a jamais annoncé faire du prog metal intello ! Mais c’est bien fait et ça fait mouche à tous les coups (et à titre personnel, n’aimant pas le prog intello, je préfère du bon heavy basique et ultra kitsch !) et on retient facilement toutes leurs chansons. A partir de là, ils ont réussi leur coup.

Comme les Gloryhammer, Warkings, Battle Beast, Beast in Black, Twilight Force ou Brothers Of Metal, All For Metal fait partie de ces groupes qui ont suivi les traces de Sabaton, Powerwolf et Dragonforce en pratiquant un power metal où les curseurs des clichés sont poussés au maximum, avec une imagerie outrancièrement kitsch sans la moindre tentative d’innovation musicale, mais où c’est tellement bien fait qu’on s’y laisse prendre. Ce genre de groupes, c’est un peu un plaisir coupable.

Restait à voir ce que ça donnerait sur scène. Je vais être servi au-delà de mes espérances les plus folles. Clairement, ce groupe est fabuleux en live.

C’est sur leur morceau éponyme “All for metal” (chanson qui est à la limite d’un plagiat de “Warriors of the world” de Manowar mais tout aussi efficace) qu’ils investissent la scène. La salle n’est pas encore chaude et peu de monde connaît au départ. Et dès la fin de cette première chanson, le public devient à fond. Grâce à des morceaux épiques et ultra-accrocheurs, certes, mais surtout grâce à un jeu de scène énorme de la part de l’ensemble du groupe. Tous arborent maquillages et tenues guerrières médiévales (mention spéciale au bassiste Florian Toma et à son masque de fer !). Pour un visuel qui plaît à la gent masculine, deux danseuses et deux filles aux guitares, toutes courtement vêtues, avec une blonde allemande (Jasmin Pabst) et une brune italienne (Ursula Zanichelli). Pour un visuel qui plaît à la gent féminine, deux chanteurs se partagent les vocaux et le rôle de frontman et ont chacun un gros charisme, tout en respectant à la lettre les clichés de leur pays respectifs : l’Allemand Tim “Tetzel” Schmidt, également chanteur d’Asenblut (version germanophone et bien sympa d’Amon Amarth), champion d’haltérophilie avec le gabarit qui va avec… bref le gros guerrier germain qui fait aussi des grosses voix ; et l’Italien Antonio Calanna, beau brun ténébreux en mode Gino, pour le chant clair aigu. Les deux sont très doués dans leurs styles respectifs et se répartissent bien les interventions. Le reste du groupe bouge énormément, les musiciens échangent régulièrement leurs places sur la scène. Cela donne un côté très vivant à la prestation. Le bassiste avait d’ailleurs tellement la bougeotte qu’il est descendu dans la fosse (juste à côté de moi d’ailleurs) pour nous faire gratter son instrument, puis a lancé un petit circle pit, toujours en jouant de sa basse.

Quant aux titres, ça n’invente certes pas la poudre (ils auraient même plutôt tendance à la recycler) mais au final, ça le fait. Chaque riff, chaque refrain fait mouche et le public finit par reprendre tout ça en chœur même sans connaître au départ.

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas pris une claque pareille d’un groupe de première partie. Je venais certes d’abord pour eux, à titre personnel, mais je ne les attendais pas à un tel niveau.

All for Metal Setlist Le Metronum, Toulouse, France 2024

 


Après un tel déferlement de refrains qui tuent, de bonne humeur et de joie d’être sur scène, la tête d’affiche va avoir fort à faire. Et LORDI ne va pas être à la hauteur de sa première partie. Les monstres finlandais n’ont pas été vraiment mauvais mais il manquait quelque chose. Le concert durait une heure quarante… C’est bien en soi, les fans en ont pour leur argent… Sauf que c’était plat. Le fait de n’avoir joué quasiment que des morceaux mid-tempo n’a probablement renforcé cette impression de platitude. Et niveau jeu de scène… Alors c’est beau, comme toujours. Les costumes, les décors de scène sont superbes, les interludes humoristico-horrifiques sont sympas mais tout ça est trop millimétré et manque de spontanéité. Mr Lordi a tendance à faire toujours les mêmes blagues du style “Toulouse / to lose”. Les morceaux s’enchaînent bien et sans une fausse note, mais il manque vraiment l’enthousiasme du groupe précédent. La différence est vraiment criante. Je ne sais pas si c’est dû aux changements de line-up que je groupe a connus ces derniers temps, mais je ne pense pas parce que je les avais vus au Wacken 2022 et je m’étais bien éclaté. Ou peut-être les monster rockers étaient-ils fatigués et dans un jour sans ? En tout cas, sans verser dans le “c’était mieux avant”, les nouveaux titres joués, qui passent pourtant très bien sur album, n’ont clairement pas le même impact scénique que les hymnes “Would you love a monsterman”, “Blood red sandman”, “Who’s your daddy”, “Devil’s a loser” ou l’inévitable “Hard rock hallelujah”. Bref, ce n’est clairement pas le meilleur concert de Lordi que j’ai pu voir.

A signaler que si on payait plus du double de la place, on pouvait avoir droit à un VIP Upgrade pour passer du temps avec les membres de Lordi et avoir quelques goodies. Cette pratique me fait gerber. A l’inverse, les membres de All For Metal et Crimson Veil étaient présents au stand de merchandising, très disponibles et avec un vrai plaisir de faire des photos et d’échanger quelques mots en anglais, allemand ou italien avec les fans. En terme d’attitude, inutile de préciser qui sont les gagnants…

Voilà en tout cas une excellente soirée, malgré la relative déception de Lordi. Crimson Veil a été une découverte sympa et All For Metal a ajouté la surprise à la qualité… un double effet kiss cool qui en a fait au final les vraies têtes d’affiche de la soirée. Bravo à eux, en espérant qu’ils continuent comme ça !

walt
Pierre31

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

 

Lordi Setlist Le Metronum, Toulouse, France 2024, Unliving PicTour Show


Communiqué de presse d'avant festival - Les monster-rockers finlandais de  LORDI vont amener leur Unliving Pictour Show 2024 en France pour 3 dates, Cenon, Toulouse et Vauréal du 28 au 30 mars. En marge de la tournée, les légendes du rock finlandais LORDI ont fait leurs débuts en tant que mannequin haute couture dans le numéro de mars-avril 2024 de Vogue Scandinavia, avec une touche éthique : le groupe a demandé que tous les sacs à main de l'éditorial, photographiés localement à Helsinki, soient entièrement fabriqués à partir de matériaux végétaliens.

Cette demande spéciale n'est pas surprenante dans la mesure où LORDI, dont les membres n'apparaissent jamais sans leur squelette macabre élaboré, leurs masques et leur maquillage de zombie, sont des collaborateurs de longue date de People for the Ethical Treatment of Animals (PETA). "Nous voulons absolument être sans cruauté envers les animaux - du maquillage que nous utilisons pour nos masques aux matériaux utilisés pour nos tenues", a déclaré le leader de LORDI, M. Lordi, dans l'interview qui l'accompagne. "Nous sommes tous de fervents amoureux des animaux et tous les membres du groupe ont des animaux de compagnie." M. Lordi a également partagé que chez lui à Rovaniemi, en Laponie finlandaise, il a un chien bien-aimé et pas moins de 10 serpents.

"La demande des rockeurs amoureux des animaux de porter des sacs à main exclusivement végétaliens n'a fait que rendre cette fonctionnalité plus charmante et parfaitement alignée sur les valeurs durables de Vogue Scandinavia", a déclaré Martina Bonnier, rédactrice en chef de Vogue Scandinavia.



Les dates de la tournée :

28 mars Cenon,  Le Rocher de Palmer

29 mars Toulouse Le Metronum
30 Mars  Vauréal,  Le Forum

A Toulouse, 𝗥𝗲𝗴𝗮𝗿𝘁𝘀 𝗽𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗻𝘁𝗲 𝗟𝗢𝗥𝗗𝗜 (𝗛𝗮𝗿𝗱 𝗥𝗼𝗰𝗸)
Fondé en 1992 par le chanteur, auteur-compositeur et designer Mr Lordi, LORDI est l’un des plus grands groupes finlandais de rock / heavy metal de notre temps. Originaire de Rovaniemi (Nord Laponie), le groupe a réalisé sa percée internationale après avoir remporté l’Eurovision avec leur chanson à succès 'Hard Rock Hallelujah' en 2006. Depuis lors, la troupe non conventionnelle s’est fait connaître en Europe grace à leur charme, leurs airs inoubliables et leurs costumes de monstres élaborés. Ils ont ainsi intégré la programmation de festivals mondialement reconnus tels que Wacken Open Air (DE) et Masters de Rock (CZ) entre autres. Mr Lordi conçoit et produit la garde-robe complète de LORDI à la main, il lui faut pas moins de 3 heures chaque soir pour se transformer en monstre légendaire humanoïde.
Le groupe continue à nous donner la chair de poule en 2023 avec leur nouvel album « Screem Writers Guild », sorti le 31 mars.
Le monstre chanteur nous emmène au plus profond des abysses de son cerveau créatif et nous montre quelques endroits horriblement beaux.
Au programme : esprit charismatique et jeux de mots subtils. Dans le dernier morceau, intitulé 'End Credits,' Mr Lordi résume sa vie (également à trouver dans le livre du groupe, Lordiary) - une chanson qu’il a écrite pour ses propres funérailles.
Mr. Lordi | vocals
Kone | guitars
Hiisi | bass
Hella | keyboards
Mana | drums
+ ALL FOR METAL
(𝗠𝗲𝘁𝗮𝗹)
――――――――――――――――
𝗧𝗔𝗥𝗜𝗙𝗦
Pré-ventes : 25€
Sur place : 28€
――――――――――――――――
𝗕𝗜𝗟𝗟𝗘𝗧𝗧𝗘𝗥𝗜𝗘
🎫 https://shotgun.live/events/lordi
En partenariat avec 𝐓𝐢𝐜𝐤𝐞𝐭𝐒𝐰𝐚𝐩, une plateforme sécurisée et équitable pour acheter et revendre vos billets de concert. Pour éviter les arnaques privilégiez l’usage d’une plateforme sécurisée.
https://www.ticketswap.com/location/regarts/168668





metalden
METALDEN

Plus d'infos à propos de l'auteur ici


Comments:

You have no rights to post comments

LORDI + ALL FOR METAL + CRIMSON VEIL - Toulouse - Le Métronum - 29/03/2024 - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 752 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • JACOB DINESEN - One Step At A Time - Chronique

    Eric Berger
    Une découverte qui est très ...

    Lire la suite...

     
  • AUGUSTANA - Something Beautiful - Chronique

    Eric Berger
    Un disque qui est très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE AND THE DUDES - Down For The Count - Chronique

    MetalDen
    En effet c'est du gros festif ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Laigre
    Quel belle surprise !! un album ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE DELLA BELLA PROJECT - The Man With The Red Shoes - Chronique

    Eric Berger
    Le premier album était ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
03 Jui 2023 11:14 - Eric Berger
JUKEBOX HEROES - S/T - Chronique
AOR
04 Jui 2023 16:34 - MetalDen
BAD KINGZ - Take Me To Your Kingdom
News
04 Jui 2023 10:45 - Eric Berger
Steve EMM - Dangerous Goods - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)