0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

rebel angels pontault combault l arret pression 3 12 23

Sous l'impulsion d'un Philty et d'un Riton Burger, me voilà embarqué dans une nouvelle escapade nocturne dans le fin fond du 77, plus précisément à Pontault-Combault. Le groupe ? Les Rebel Angels, montés en 2020 par Benjamin Vagnard, son fils Jérémie et Olivier Janier-Dubry, oeuvrent dans un classic Rock/Hard Rock 80's efficace à souhait. 

D'entrée de jeu, le quatuor s'attèle à la composition de titres particulièrement convaincants qu'ils viennent régulièrement présenter en live dans des bars ou dans des clubs de la région parisienne puis sortent en 2022 cet excellent EP intitulé Rip It Off (voir chronique) . Composé seulement de trois titres dont une reprise du classique de Nazareth, Hair Of The Dog, cet EP fait la part belle à l'énergie brute et sans fioritures.
C'est donc armé de ces trois compositions auxquelles le groupe se permettra tout naturellement de se lancer dans quelques reprises qui, à coup sûr, feront mouche.
Arrêtons-nous quelques minutes sur le lieu du concert, L'Arrêt Pression. Situé dans une zone d'activité lugubre à souhait, limite glauque, le bar ne présente aucune façade qui attire l'oeil. C'en est presque glaçant tout comme l'air plus que vivifiant qui sollicite les organismes. Après quelques tergiversations, Philty et moi touchons enfin à notre but. Riton Burger, le bien-nommé, est déjà attablé avec au menu une délicieuse planche de charcuterie, un délicieux mets qu'il nous invitera à goûter plus que généreusement.
Les Rebel Angels ont décidé d'effectuer deux sets différents. Le premier s'articule sur des compos électriques fort bienvenues entrecoupées de quelques covers dont ce Hair Of The Dog des Ecossais de Nazareth afin de rendre un hommage appuyé au regretté vocaliste.
Pour rebondir sur l'aspect vocaliste et affronter la défection de dernière minute de Rémi Cuesta, le chanteur initial des Rebel Angels, le groupe s'est adjugé les services de Matthieu. Quelque peu stressé par l'enjeu car il s'agit de son tout premier concert avec ses nouveaux compagnons d'armes, le tout jeune chanteur tourne un peu dans les sens. Compréhensible en même temps on le serait à moins.

Le set qui va durer plus d'heure si je me souviens bien, débute donc sur les 3 morceaux de l'EP qui, malheureusement, ne bénéficient pas d'un son optimal. En effet, le jeu de batterie de Benjamin est à peine perceptible et Matthieu, pour ce qui le concerne, interprète avec une certaine retenue les titres de la setlist. De temps à autre, Jérémie, très en verve, vient taquiner le public le temps d'un solo qui, un peu indifférent au départ, finit par adhérer à la prestation de nos amis. Philty, Riton et moi, étions quasiment les seuls à les encourager. Sinon, bizarre quand même ce son quelque peu étouffé et peut-être voulu par le tôlier, selon certains dires afin de ne pas gêner les voisins. Les voisins dans une zone d'activité.......??? Laughing

Cela va se confirmer sur le deuxième set qui, lui, alternera compos personnelles et reprises plus nombreuses et superbement restituées dont entre autres Come Together des Fab Four, Fortunate Son de Creedence, Knockin' On Heaven's Door de Dylan et Jumpin' Jack Flash des Stones. Sur ce 2ème set, le son paraît meilleur, octroyant au combo, une meilleure cohésion. Le groupe, de toute évidence, y gagne en efficacité et se veut être de fait plus percutant, nous offrant une prestation haute en couleur. Riton s'illustrera même en nous proposant en compagnie d'un spectateur une version très personnelle du A la queue leu leu de La Bande à Basile. Grand moment, assurément.
Les Rebel Angels concluent leur concert superbement et nous espérons qu'ils reviendront avec un son digne de ce nom, afin de nous proposer, j'en suis sûr encore un concert dans des conditions dignes de leur rang.

walt
PHIL
93 LIZZY
Plus d'infos à propos de l'auteur ici

 


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

REBEL ANGELS - Pontault-Combault, L'Arrêt Pression - 02/12/2023 - 3.3 out of 5 based on 3 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 972 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • RONNIE ATKINS - Trinity - Chronique

    Eric Berger
    Tout comme Fab, j'ai préféré ...

    Lire la suite...

     
  • VITALINES - Wheels Within Wheels, avec Robbie LaBlanc et Tommy Denander - Chronique

    Eric Berger
    Robbie LABLANC s'était un ...

    Lire la suite...

     
  • NITRATE - Feel the Heat : nouvel album - Wild In The City : vidéo

    aorgod
    Les compos sont variées et non ...

    Lire la suite...

     
  • NITRATE - Feel the Heat : nouvel album - Wild In The City : vidéo

    Eric Berger
    Nitrate confirme ici tout le ...

    Lire la suite...

     
  • VITALINES - Wheels Within Wheels, avec Robbie LaBlanc et Tommy Denander - Chronique

    aorgod
    Nous sommes avec cette galette ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
03 Aoû 2023 12:02 - Eric Berger
HEART LINE - Rock'n'Roll Queen - Chronique
AOR
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)