0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

satra sand of time

Premier opus pour cette formation Finlandaise, au style Métal Symphonique, née en 2020.

Composé de Pilvi Tahkola (Chant), Niko Valjus (Guitare), Jani Myllymaki (Batterie / Orchestration) et de Petteri Rotman (Basse), SATRA puise son inspiration dans les répertoires de formations à chant Féminin, telles que Nightwish, Epica, Delain, Xandria, ou, encore, Within Temptation.

2021, sortie d'un premier EP, intitulé "My Burned Paradise", suivi, en 2023, d'un Single nommé "Travellers".

23 Février 2024, sortie de ce premier album, baptisé "Sand Of Time", paru sur le label M&O Music.

Dès l'ouverture, sur "From The Night", le ton est donné. Une belle mélodie aérienne jouée au piano, une tempo entrainant, une riff de guitare ravageur, une voix Féminine au timbre à la fois clair et voilé, un refrain fédérateur façon Scorpions et un solo de guitare finement ciselé; bref, la plupart des éléments, partie prenante de l'univers de SATRA, semblent être au rendez vous sur cet excellent titre, absolument imparable.

Même approche fougueuse, d'abord, sur le très Oriental, "Golden City", qui se rapproche assez de l'univers de Myrath, avec ses arabesques vocales, ses chœurs écorchés vifs, son refrain entrainant et son solo de clavier très solennel; mais, également sur le très épique "Dead Men's Tale", avec son chant mélodique, son refrain atmosphérique, son clavier mélodieux et sa belle intensité finale.

Dans un registre plus Classique et Symphonique, on est saisi, en premier lieu, par l'atmosphère Fantastique de "Fearless", avec son chant à la Kate Bush, ses chœurs masculins inquiétants, son refrain mélodique et ses divers passages de style baroque; mais, également, par le puissant "Shadow Engine", avec son coté lyrique exacerbé, son tempo saccadé, son chant haché, son refrain baroque et ses passages aux ambiances plus sombres.

Coté Progressif, on se régale, d'abord, sur "Sand Of Time", le titre éponyme de l'album, avec son riff bien acéré, sa voix limpide, ses breaks fracassants, son refrain stratosphérique et son solo de guitare magnifiquement chromé; mais, également, sur "Sky Bride", avec son intro solennelle, sa guitare aérienne, son tempo Heavy, son couplet en mode Scorpions et son beau refrain qui va des graves aux aigus; ou, encore, sur le très épique "Scarecrow", avec son atmosphère pesante, ses chœurs masculins venus d'outre-tombe, son accélération sur le refrain, sa voix stratosphérique et sa montée en puissance sur le final.

Enfin, en plus enlevé, on savoure, dans un premier temps, "Stars", avec son ensemble compact, son chant aérien, son refrain entêtant et son solo de guitare tortueux trituré par des doigts torturés; mais, aussi, le très entrainant "Secret Place", avec son intro avenante, son riff de guitare bien aiguisé, son refrain à la mélodie parfaite et son beau solo de guitare très aérien.

Bref, vous l'aurez deviné, voilà un bel album de Métal Symphonique, doté de compositions solides, à la fois puissantes et mélodiques, servies par des arrangements soignés, et, portées, de bout en bout, par une voix Féminine des plus envoutantes.

Défi relevé donc, pour SATRA qui, avec ce premier album, réussi et prometteur, se rapproche, désormais, des meilleures formations à chant Féminin évoluant actuellement sur la planète Métal, dans le registre Symphonique.

Après un passage éclair en France (à Paris en Février dernier), les Finlandais ont brillamment achevé leur tournée Européenne dans laquelle ils partageaient l'affiche avec les Suédois de THERION, et, pour l'heure, rechargent leurs accus avant de reprendre le chemin des concerts dans leur pays, en Mai et Juin prochain.

Alors, si vous aimez le style Métal Symphonique, élaboré dans la veine de Nightwish, Whithin Temptation, Epica ou Delain, découvrez vite l'univers de ce "Sand Of Time" qui vous fera voyager vers des contrées lointaines et vous transportera jusqu'aux portes du désert. Magique et majestueux!

John markus
JOHN MARKUS

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
1) From The Night

2) Sand Of Time
3) Golden City
4) Stars
5) Sky Bride
6) Dead Men's Tale
7) Secret Place
8) Fearless
9) Shadow Engine
10) Scarecrow


Line Up :
Pilvi Tahkola (Chant)
Niko Valjus (Guitare)
Jani Myllymaki (Batterie / Orchestration)
Petteri Rotman (Basse)

Label : M&O Music
Sortie : 23/02/2024




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

SATRA - Sand Of Time - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 996 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • JACOB DINESEN - One Step At A Time - Chronique

    Eric Berger
    Une découverte qui est très ...

    Lire la suite...

     
  • AUGUSTANA - Something Beautiful - Chronique

    Eric Berger
    Un disque qui est très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE AND THE DUDES - Down For The Count - Chronique

    MetalDen
    En effet c'est du gros festif ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Laigre
    Quel belle surprise !! un album ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE DELLA BELLA PROJECT - The Man With The Red Shoes - Chronique

    Eric Berger
    Le premier album était ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
03 Jui 2023 11:14 - Eric Berger
JUKEBOX HEROES - S/T - Chronique
AOR
04 Jui 2023 16:34 - MetalDen
BAD KINGZ - Take Me To Your Kingdom
News
04 Jui 2023 10:45 - Eric Berger
Steve EMM - Dangerous Goods - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)