0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

sami yaffa the innermost journey to your outermost mind chronique

Un événement vient de se produire dans la galaxie HANOI ROCKS : l’arrivée sur terre du 1er album solo du magnifique SAMI YAFFA. 35 ans que les aficionados du monde entier attendait ça, une promesse à priori impossible que SAMI a finalement mis à exécution.

Après Andy Mc Coy, Michael Monroe et Nasty Suicide donc, il est le dernier à sortir du bois, mais son disque est tellement jouissif qu’il redonne même espoir au Rock’n’roll !

En l’occurence SAMI YAFFA est plus légitime que Gene Simmons pour le sauver… Parce que cela fait 30 ans qu’il vit un rêve éveillé au service de divers collectifs burnés : Johnny Thunders, Jetboy, Smack, Steve Stevens, Demolition 23, Joan Jett, les New York Dolls, divers membres de Guns & Roses et le groupe de Michael Monroe depuis 2010. Tout ce que le monde compte d’activistes rock’n’roll peut effectivement compter sur les services impeccables de Monsieur YAFFA, bassiste extraordinaire.

En retour lui a pu compter cette fois sur Rich Jones ( l’étoile montante du team MM depuis 2015 ) pour co-écrire les brulots de ce voyage introspectif dans nos âmes dévoilées ( aka The Innermost Journey To Your Outermost Mind ). Etes-vous prêt pour un tour d’horizon de ce que le Rock’n’roll a de meilleur à offrir depuis 50 ans ? Sur un riff Stoogien emprunté à TV Eyes, Armageddon Together plante un décor Punk & Roll de haute volée. Christian Martucci, ex-Stone Sour et actuel Black Star Riders défouraille déjà à grands coups de pelle déglingués, l’occasion pour lui de se souvenir qu’il a un temps accompagné Dee Dee Ramone himself lors d’une ultime tournée ( en 2002 ).
Selling me Shit continue le bourre pif façon Ramones et Fortunate Song y ajoute avec dimension Cramps immaculée portée un solo de saxophone infernal de Michael Monroe. Rotten Roots nous replonge dans l’univers multiculturel du Clash, mixant avec autant de bonheur dub de Candem et effluves de reggae blanc… Sans parler du solo de guitare qui invoque carrément Mick Taylor ! Germinator est une bombe Hard & Roll qui déboule à 100 à l’heure, harmonica vrillé de MM inclus ! Bien que n’étant pas chanteur lui-même, SAMI YAFFA trouve toujours le ton juste et vrai pour incarner ses mots. Down at St Joe renvoit à la grande époque electro-acoustique des Rolling Stones et de Let it Bleed. I Can’t Stand it emprunte au blues lourd et guttural de Tom Waits dont SAMI est un grand fan. You Gimme Fever bascule pleinement dans un groove reggae sans qu’aucune oreille ne trouve à y redire. Cancel the End of The World s’inspire des grandes envolées de Pink Floyd période Gilmour. SAMI YAFFA est un modèle d’assimilation à la nation mondiale du Rock dont Eric Zemmour n’a bien sûr jamais entendu parlé !

Avec cet album, SAMI réussit à ne jamais s’enfermer dans sa propre légende et nous cueille là où on ne l’attends pas, avec un mojo permanent, des arrangements subtils et une bonne étoile qui ne le quitte jamais. Son très bel album est aussi celui qui contient les 2 dernières contributions de l’ami et compatriote de toujours Timo Kaltio, décédé à l’été 2021. Emouvant le SAMI YAFFA par dessus le marché !


Tracklist :
1. Armageddon Together
2. Selling Me Shit
3. Fortunate One
4. Rotten Roots
5. Germinator
6. Down At St. Joe’s
7. I Can’t Stand It
8. You Gimme Fever
9. The Last Time
10. Look Ahead
11. Cancel The End Of The World 



Line Up :
Sami Yaffa – Chant, Basse
Rich Jones – Guitare
Christian Martucci – Guitare
Rane Raitsikka – Guitare
Timo Kaltio – Guitare
Janne Haavisto – Batterie

Label : Cargo Records
Sortie : 2021




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

SAMI YAFFA - The Innermost Journey To Your Outermost Mind - Chronique - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 865 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • NITRATE - Renegade - Chronique

    Nico
    Même avis que Eric. Du hit et du ...

    Lire la suite...

     
  • NITRATE - Renegade - Chronique

    aorgod
    Une leçon d'AOR et de Hard rock ...

    Lire la suite...

     
  • HEART LINE - Back In The Game - Chronique

    aorgod
    Enfin un groupe AOR français ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    Eric Berger
    Tout comme Denis, j'aime les 2 ...

    Lire la suite...

     
  • NEWTON FAULKNER - Interference (Of Light) - Chronique

    Eric Berger
    Yes Fab, ce gars a un univers musical ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Sep 2021 15:00 - Barjozo
IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)