0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

sabotage sabotage nouvel album eponyme s t

Le groupe de Hard Rock toulousain SABOTAGE a sorti son premier album éponyme le 9 avril via le label Bang Records.

Voilà un groupe que l’on a vu grandir sur les scènes locales de la ville rose, la première fois était pour moi, grand amateur d’UFO, en novembre 2015 au Metronum, où les gars ont fait une forte impression en première partie de la bande à Phil Mogg, dans un style très 70's - totalement en accord avec celui d'UFO. La progression fut palpable l’année suivante, dans la même salle, avec Manigance, puis en 2018 avec Nashville Pussy, en 2019 avec Shakin Street puis Uriah Heep, bref de quoi à forger une belle unité. En parallèle de la scène, le groupe a publié trois EPs, Sabotage en 2014, Cobnspirancy en 2016, Condorcet sessions en 2018, et un single, Salvation en 2015, et voici donc le premier album, essentiellement composé par Félix Jordan pour la musique, et Loup Malevil, le chanteur d’origine canadienne, pour les textes.

L’album s’ouvre sur Catch My Train, titre qui nous avait mis l’eau à la bouche via un vidéo clip paru en 2020, titre très 70’s, avec une production soignée, et une empreinte Black Crowes, principalement due au chant de Loup, proche de Chris Robinson.
Intro à la Stones pour Just Another Day, rehaussé par les cuivres de Loïc Laporte, très bonne idée, alors que les claviers de Olivier Cussac viennent colorer le mélancolique Take Me Back. Le tempo se durcit sur le plus heavy King Of The Mountain, l’occasion d’admirer le travail de la rythmique, Benjamin Brembilla à la batterie et  Dominique Remaury à la basse, mais aussi des guitares de Félix Jordan et Maxime Dayre .

Après une superbe ballade, Give it a try, portée par une superbe prestation de Loup, Wheel of fortune remet les gaz, pigmentée par le saxo de Loic , alors que l’épique Desert Child clôture en beauté ce premier album.

Un premier essai totalement réussi donc, qui confirme le gros potentiel  déjà identifié en live, amateurs de sonorités 70’s, ne manquez pas ce premier opus, ainsi que leurs concerts s’ils se produisent dans votre région !


Tracklist :
1-Catch that train
2- Just another day
3-Take me back
4-Keep on going
5-Sidekick
6-King of the mountain
7-Give it a try
8-Wheel of fortune
9-Desert child


Line Up :
Loup Malevil  chant

Félix Jordan guitare
Benjamin Brembilla batterie
Dominique Remaury basse
Maxime Dayre guitare
Guests :
Loïc Laporte cuivres

Christian Séminor  percusssions 
Olivier Cussac aux claviers

Label : Bang Records
Sortie : 2021







Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

SABOTAGE - Sabotage - Chronique - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1106 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)