0
0
0
s2smodern

the supersoul brothers shadows and lights chronique

Premier opus pour cette formation, au style Memphis Deep Soul, né en 2016, et, originaire de Pau, dans les Pyrénées Atlantiques. Composé de David Noel au Chant, Pierre-Antoine Dumora à la Guitare, Ludovic Timoteo à la Basse, Fabrice Seny-Couty à la Batterie, Julien Stantau aux Claviers, et, de Julien Suhubiette au Slide Trombone, le groupe des SUPER SOUL BROTHERS voue un véritable culte pour la Soul Music, le Rythm'n'Blues et le Rock.

Fans des répertoires de Ray Charles, James Brown, Otis Redding ou Wilson Picket, les membres du groupe ont, aussi, pour influences le Rock British des Rolling Stones, Tom Jones, ou encore, Joe Cocker. C'est, en 2018, après quelques Jam-Sessions très remarquées dans un Club Palois que le groupe, composé, à l'époque, de quatre membres, a pris son envol. Passant à six en 2019, l'ajout, non négligeable, de parties Orgue et Trombone, donne d'avantage d'authenticité à la musique des Super Soul Brothers. Dès lors, concert après concert, le groupe se batit une solide réputation. Puis, fortement imprégnés par ce bagage musical 50's et 60's, les Palois se mettent à composer leurs propres morceaux. Et, c'est ainsi, qu'en Février 2020, le Sextet intègre le Hammer Studio de Pau pour enregistrer ce "Shadows And Lights", masterisé à l'Art's Scenal Studio de Tarbes, avant de sortir le 24 Septembre 2021 chez Dixiefrog Records.

Dès l'entame, sur "Don't Lock Down Your Heart", le ton est donné. Un riff de guitare mélodique élaboré en finesse par Pierre-Antoine Dumora, la voix rauque, façon Joe Cocker, de David Noel qui vient se greffer en douceur avec les autres instruments, puis, une belle accélération sur un refrain très efficace, avant une montée en intensité de la part de l'ensemble du groupe sur le final, à la manière d'Otis Redding. Bref, la marque de fabrique des Super Soul Brothers est au rendez vous. Meme approche Progressive, d'abord, sur le titre éponyme de l'album, "Shadows And Lights", interprété en duo avec la choriste au timbre velouté, Claire Rousselot-Paillez, mais, aussi, sur "Rose", avec sa basse hypnotique et ses notes de clavier distillées en apesanteur. En plus rapide, on est happé, en premier lieu, par le très Blues Brothers, "How Shall We Dance Life?", avec son solo de trombone festif, mais, aussi, par "Sookie Sookie Baby", avec son excellent gimmick vocal, façon Wilson Pickett, ou, encore, par le très bouillonnant "Supersoul", avec sa couleur Rythm'n'Blues et sa belle montée en puissance digne d'un James Brown. En plus enlevé, on se régale, d'abord, sur le très Soft Rock, "Only Love", avec son clavier à la Ray Charles et son chant à la Tom Jones, ainsi que sur "Common People", avec son tempo solide, et son bon solo de guitare très Rock'n'Roll, ou, encore, sur le très enjoué "Do The Soulfood!" à mi chemin entre The Mar Keys et Booker T and The MG's. Enfin, coté reprises, on a droit à trois titres revisités, avec brio, et, arrangé à la sauce Super Soul Brothers. D'abord, le "Comin' Home Baby" de Bob Dorough et Ben Tucker, avec son coté "Unchain My Heart" de Ray Charles, puis, le très mélodique "Please Forgive My Heart" de Damon Alburn et Bobby Womack, sublimé par le feeling vocal de David Noel, et, enfin, l'inattendu "Heroes" de Brian Eno et David Bowie, dépoussiéré avec un tempo version "Satisfaction" d'Otis Redding, une belle ligne de basse qui swingue, une guitare Stonienne et un final à la Joe Cocker, comme dans le "With A Little Help From My Friends" des Beatles.

Bref, vous l'aurez deviné, voilà un premier album très réussi avec des compositions mélodiques, subtilement arrangées, sonnant particulièrement vintage, sans oublier les reprises qui groovent un max à tous les étages. Contrat rempli donc pour les talentueux SUPER SOUL BROTHERS qui signent, là, un album d'excellente facture qui devrait, à coup sur, les conduire sur la route d'un succés garanti. En attendant de pouvoir les applaudir sur scène près de chez vous, si vous aimez la Soul, le Rythm'n'Blues et les références citées ci-dessus, vous ne pourrez qu'apprécier ce "Shadows And Lights" que je vous invite, d'ailleurs, à découvrir au plus vite. Pour moi, c'est déjà fait. Et, c'est un véritable régal! 

Tracklist :
1) Don't Lock Down Your Heart   
2)  Only Love       
3) How Shall We Dance Life?   
4) Shadows And Lights   
5) Comin' Home Baby    
6)  Please Forgive My Heart   
7) Common People   
8) Sookie Sookie Baby           
9) Do The Soulfood!   
10) Supersoul    
11) Rose     
12) Heroes 



Line Up :
David Noel (Chant)
Ludovic Timoteo  (Basse/Vocaux)
Fabrice Seny-Couty  (Batterie/ Vocaux)
Pierre-Antoine Dumora (Guitare/Vocaux)
Julien Stantau (Orgue/Piano/Vocaux)
Julien Suhubiette (Slide Trombone/Vocaux)
GUEST:  Claire Rousselot-Paillez (Choeurs) et Lead vocal sur "Shadows And Lights"

Sortie : 24/09/2021


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 864 invités et un membre en ligne

  • John MarKus

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • NITRATE - Renegade - Chronique

    Nico
    Même avis que Eric. Du hit et du ...

    Lire la suite...

     
  • NITRATE - Renegade - Chronique

    aorgod
    Une leçon d'AOR et de Hard rock ...

    Lire la suite...

     
  • HEART LINE - Back In The Game - Chronique

    aorgod
    Enfin un groupe AOR français ...

    Lire la suite...

     
  • CHEAP TRICK - In Another World - Chronique

    Eric Berger
    Tout comme Denis, j'aime les 2 ...

    Lire la suite...

     
  • NEWTON FAULKNER - Interference (Of Light) - Chronique

    Eric Berger
    Yes Fab, ce gars a un univers musical ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Sep 2021 15:00 - Barjozo
IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)