0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

jonas lindberg the other side miles from nowhere

Alors que toute la sphère Prog ne parle que du nouveau MARILLION, je prends tout le monde à contre-pied et je vais vous dire tout le bien que je pense du troisième album de Jonas LINDBERG.

Ce multi instrumentistes (guitare, basse, clavier, chant) propose ici un cd d'une rare diversité dans le style Rock Progressif. Ce n'est ni chiant techniquement comme peuvent l'être certains groupes du genre et cela ne ressemble pas non plus à une réunion des dépressifs anonymes comme trop de groupe de Rock Ambiant. La variété des compositions vient déjà du fait que nous avons affaire ici à deux chanteurs et une chanteuse bien distincts. Sept titres sont donc au rendez-vous.

Secret Motive Man avec Jonas SUNDQVIST au chant démarre fort. Son refrain est accrocheur et son superbe duel de guitare/clavier hyper mélodique. Little Man continue sur la lancée avec son refrain lumineux et un solo de guitare explosif. Summer Queeen et son chant féminin signé Jenny STORM se décompose en quatre parties tour à tour acoustique ou plus Rock avec un clavier omniprésent soit en nappes soit en solo. La fin au piano me fait penser au final de Firth Of Fith de GENESIS. Oceans Of Time est chanté par LINDBERG et bénéficie d'une boucle mélodique de clavier absolument hypnotisante. De plus le break chanté par Jenny est disruptif et apporte un plus à l'ambiance du titre. Astral Journey est l'instrumental de cet album qui est mélodique et pas trop démonstratif en terme de technique pure. Why I'm Here toujours chanté par LINDBERG est le titre le plus Pop de cette galette avec son refrain très addictif. L'album se termine par Miles From Nowhere qui est composé de cinq parties pour une durée totale de 25 minutes. Chanté par SUNDQVIST et LINDBERG, cette composition multiplie les ambiances tantôt acoustiques tantôt progressives pour exploser sur un final illuminé par le jeu de guitare de Roine STOLT (TRANSATLANTIC, THE FLOWER KINGS).

Ce disque est une belle surprise et mérite que plus de projecteurs se penchent sur lui. Formidablement interprété, cette galette propose des compositions enchanteresses qui sans renouveler le genre, bousculent un peu les habitudes et les effets maniérés du Prog.

Tracklist :
1. Secret Motive Man 7:26

2. Little Man 5:49
3. Summer Queen 15:51
4. Oceans Of Time 11:36
5. Astral Journey 5:50
6. Why I'm Here 4:25
7. Miles From Nowhere, Pt. I: Overture 6:54
8. Miles From Nowhere, Pt. II: Don't Walk Away 4:17
9. Miles From Nowhere, Pt. III: I Don't Know Where You Are 4:39
10. Miles From Nowhere, Pt. IV: Memories 3:00
11. Miles From Nowhere, Pt. V: Miles From Nowhere 6:42
12. Oceans Of Time (edit) 9:49


Line Up :
Calle Stålenbring: Guitares
Jenny Storm: Chant / Chœurs
Jonas Lindberg: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Chœurs
Jonas Sundqvist: Chant
Jonathan Lundberg: Batterie
Maria Olsson: Percussions
Niklas Thelin: Guitares
Joel Lindberg: Invité / Guitare Solo (6)
Roine Stolt: Invité / Guitare Solo (7)
Simon Wilhelmsson: Invité / Batterie (2,4)

Label : InsideOutMusic 
Sortie : 18/02/2022

Discographie :
1. In Secret Pace (2012)
2. The Other Side (2013)
3. Oceans Of Time (2022)


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

JONAS LINDBERG & THE OTHER SIDE - Miles From Nowhere - 4.7 out of 5 based on 3 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 865 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • THE SUPERSOUL BROTHERS - By The Way - Chronique

    Eric Berger
    Merci à John pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Stef B.
    Par les temps qui courent ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Eagles05
    L’album de Toto que l’on attendait ...

    Lire la suite...

     
  • AT 1980 - Forget To Remember - Chronique

    Eric Berger
    J'aime beaucoup ce groupe.

    Lire la suite...

     
  • BLACK DIAMONDS - Destination Paradise - Chronique

    Eric Berger
    Un très chouette disque sur ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)