0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

simon mcbride the fighter nouvel album

Le voici donc l’illustre inconnu qui a remplacé au pied levé Steve Morse et a récemment été intronisé guitariste officiel chez Deep Purple.

Compte tenu de la notoriété du 1er groupe historique de Hard-Rock à avoir cartonné en France ( on revient toujours à ses 1ères amours ) le nom de MC BRIDE va bientôt connaitre une croissance exponentielle, de surcroit au poste le plus convoité qui soit. Mais cette pige de luxe est-elle vraiment justifiée ? Steve Morse lui-même aurait avoué n’avoir jamais pu reproduire parfaitement le riff martial de Smoke on the Water et conjure SIMON MC BRIDE de tenter d’y parvenir lui-même.

A l’heure où les rumeurs vont bon train, il serait urgent de se procurer THE FIGHTER, son 1er vrai album solo paru en Mai dernier. Car en une seule écoute vous comprendrez pourquoi SIMON MC BRIDE peut effectivement sauver Deep Purple de l’ennui ( pourpre ) profond dans lequel il est enfermé depuis une bonne vingtaine d’années déjà. Cet album est un modèle de classic rock maitrisé de bout en bout dans lequel MC BRIDE fait preuve d’une virtuosité de tous les instants. Irlandais d’origine, SIMON est bien sûr traversé par l’héritage de Gary Moore ( qu’on croirait entendre revivre dans Show Me How to Love ) mais aussi par les riffs de plombs de Jimmy Page et la musicalité de Bad Company.

Sans être un chanteur exceptionnel, il parvient toujours à doser l’expressivité de sa voix selon le creuset musical requis. Au final le nivellement par le haut de cet exercice de style dont on croyait tout connaitre est franchement impressionnant. SIMON MC BRIDE est tellement bon qu’il arrive encore à nous surprendre en reprenant par exemple The Stealer de Free ( c’est dire… ). Démarrons ces 46 minutes de bonheurs perpétuels par Kingdoms, synthèse parfaite de rock funky et de Led Zeppelin. Et attention au solo qui déboule déjà sans prévenir sous une pluie de notes étourdissantes. The Fighter a le sens du riff qui cogne juste et précis aux entournures. High Stakes est un rêve de guitares dégoupillées et de mélodies dignes de G-Force ( pour ceux qui ont la rèf ). Non content de nous faire décoller par la seule puissance de ses mélodies, MC BRIDE y décoche de surcroit un nouveau solo stratosphérique. Let Me Go calme le jeu de l’intensité, pas de la force intrinsèque de cet artiste flamboyant. Quelle belle mélodie pour les amoureux de guitares chatoyantes que nous sommes…100 Days est un hommage moderne au blues rural de Chicago avec une accroche vocale qui évite tout ennui possible. King of The Hill une tuerie de riffs Hard Rock plus entendus depuis le Joe Perry Project… Du coup I’ve got the rock’n’rolls again ! Just Takes Time c’est comme du Bad Co superbement inspiré à écouter à fond dans la bagnole sur la route des vacances ( avec un autre solo faramineux ! ). Après un dialogue sympathique avec Jimi, Trouble prend les habits de la meilleure soul US des 70’s. Back to you est taillée pour les stations de radios rock US, quelles maitrises harmonique, mélodique et rythmique ! Et j’oubliais le 1er titre Don’t Dare qui pose le décor tout en décollant le papier peint bref…

Par sa maestria et sa fraicheur vous aurez compris que SIMON MC BRIDE explose véritablement avec ce nouvel album, l’un des tous meilleurs de l’année 2022. On attend maintenant qu’il double la mise avec Deep Purple pour un successeur digne de Perfect Strangers… Il en est vraiment capable et ça ne sera pas trop tôt 40 ans plus tard !

Tracklist :
“Don’t Dare”
“Show Me How to Love”
“Kingdoms”
“The Fighter”
“High Stakes”
“Let Me Go”
“100 Days”
“King of The Hill”
“Just Takes Time”
“Trouble”
“Back to You”
“The Stealer”



Label : earMUSIC
Sortie : 27/05/2022




 Communiqué de presse :

Simon McBride, le guitariste chanteur qui va remplacer  ponctuellement Steve Morse dans Deep Purple, a sorti son nouvel album, The Fighter,  le 27 mai via earMUSIC. Découvrez-le et écoutez-le intégralement dans la vidéo playlist ci-dessus.

Egalement, les titres The Fighter et High Stakes ci-dessous.

Simon McBride se révèle un véritable maîtrise les lignes vocales tout autant que les riffs.  

Il a également partagé la vidéo du nouveau single "High Stakes". Regardez-le ici.

Le morceau brille d'une énergie incroyablement rythmée, combinée à des riffs accrocheurs et une mélodie vocale douce pour les oreilles. Au niveau des paroles, la chanson aborde les thèmes des relations toxiques et de "ne pas savoir quand s'éloigner des choses".

Des chansons comme "Show Me How to Love",  "Kingdoms" et "High Stakes" prouvent que la musique de McBride  traitent des sujets en rapport avec  l'âme.

Chaque fois que ce maestro de la guitare commence un solo sur la six cordes, c'est entraînant et impressionnant, mais jamais un simple moyen d'atteindre une fin en soi. C'est l'œuvre d'un musicien qui  non seulement maîtrise profondément son instrument, mais qui sait aussi écrire et chanter des chansons avec substance. La voix rauque et polyvalente de McBride est celle d'un conteur. Il n'a pas appelé l'album The Fighter pour rien. C'est un voyage autobiographique - des histoires d'une vie sur la route, de rêves, d'opportunités et de luttes. "Nous pouvons le faire, mais cela prend juste du temps", comme le chante  McBride  sur "Just Takes Time".

En fin de compte, The Fighter est un album impressionnant et multicouche – un album qui est redevable à la tradition du blues et du rock, mais jamais anachronique, toujours moderne et jamais préoccupé par les tendances.

McBride est originaire de Belfast en Irlande du Nord, un endroit qui résonne des meilleures traditions musicales comme Gary Moore et Rory Gallagher, ainsi que de groupes tels que Thin Lizzy, Stiff Little Fingers et bien sûr U2. Ian Gillan de Deep Purple pense qu'il est l'un des meilleurs guitaristes au monde. McBride a également joué une tournée complète en tant que membre du groupe de Gillan et a joué avec des grands comme Don Airey dans The Don Airey Band et avec d'anciens membres de Whitesnake dans le groupe Snakecharmer. McBride se déplace facilement entre les clubs de rock les plus en sueur de la ville  pour jouer dans des lieux comme le palais du Kremlin avec Gillan, puis rentre chez lui pour être un père dévoué de ses deux enfants.

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

SIMON McBRIDE - The Fighter - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 773 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • VIOLET - Illusions - Chronique

    Fab
    Moi j'ai beaucoup aimé, très ...

    Lire la suite...

     
  • LOUD SOLUTION - Throwback - Chronique

    aorgod
    Nous sommes dans les années 80 ...

    Lire la suite...

     
  • SATIN - Appetition - Chronique

    lheureux pascal
    en effet super album, d'un ...

    Lire la suite...

     
  • BLACK PAISLEY - Human Nature - Chronique

    lheureux pascal
    bonne chronique qui m'a permis ...

    Lire la suite...

     
  • MANIGANCE - The Shadows Ball

    lheureux pascal
    hâte d'écouter ca en anglais. en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

30 Sep 2022 16:15 - Marin Mantaux
TRUST - Propaganda : nouvel album
News
29 Avr 2022 12:00 - MetalDen
RAMMSTEIN - Zeit : nouvel album
News
30 Oct 2022 12:30 - Fab
JOURNEY - Freedom : nouvel album
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)