0
0
0
s2smodern

Ce combo Texan ne cesse de brouiller les pistes depuis 1998, deux albums au compteur, en 2002 puis en 2004, regroupant de près ou de loin, les mêmes titres à demi concrétisés, quelques plans revus ou corrigés, sous forme de démos à peine dégrossies, où la production aléatoire et l’enregistrement

Fisher Price laissent perplexes, il faut bien le dire, ces deux premiers essais sont d’un intérêt discutable. Il faudra attendre 2006 que Serj Tankian, grand amateur de musique bizarre, les remarque sur scène et décide  de les signer dans son label Serjical Strike. Enfin les précédentes démos affinées concrétisent un album aux allures professionnelles qui voit le jour en 2007. Pas évident de coller une étiquette à FAIR TO MIDLAND, eux même ont déjà du mal à se situer musicalement, et chaque site web y va de sa terminologie personnelle. On verra de ci de là, Metal/prog, Prog alternatif, parfois l’improbable Folk/metal ambiant, ou encore Art Rock, bref un méli mélo hétéroclite aux accents plutôt modernes et assurément déjantés. De toute évidence ces « fourres tout » ne correspondent qu’imparfaitement à la musique de Fair To Midland. Traçons quelques grandes lignes : Cette musique se veut plutôt complexe (aspect progressif), aux guitares assez nettement dominantes et nerveuses (aspect Metal), clairsemé de passages acoustiques de violon, piano et guitares (aspect Folk), sur une trame de claviers et autres plages synthétiques (aspect ambiant/ atmosphérique) où se superposent les prouesses vocales de Darroh Sudderth et ce n’est pas peu dire, le personnage est capable, sur le même titre de passer allégrement d’un ton grave et rocailleux à la Neil Armstrong, en faisant pour le coup une sorte de parodie de growl, aux aigües les plus extrêmes parfaitement ajustés aux mélodies douçâtres. Cette voix « de tête » superbement maîtrisée est la « marque de fabrique » du groupe. Les structures rythmiques alambiquées, surprenantes, ne desservent jamais les mélodies finalement sucrées, que l’on peut siffloter sous la douche. Cet opus touchera les curieux, enchantera les amateurs d’originalité, et plongera dans un univers personnel et profondément émotionnel les adeptes d’un style corsé aux vocaux d’exception, un peu à la manière de leur proche cousin COHEED AND CAMBRIA.

 

Highlights : Dance Of Manatee, Kyla Cries Cologne, April Fools And Eggmen, Walls Of Jericho.

 

Tracklist :

01. (Tibet) Dance Of The Manatee

02. Kyla Cries Cologne

03. (Pre Versa) Vice Versa

04. The Wife, The Kids And The White Picket Fence

05. April Fools And Eggmen

06. (Ciperion) A Seafarer’s Knot

07. A Wolf Descends Upon The Spanish Sahara

08. Walls Of Jericho

09. Tall Tales Taste Like Sour Grapes

10. Upgrade Brigade

11. (When The Boat Breaks) Saw When (Ozymandias)

 

Label : Serjical Strike (Universal Records)

 

Sortie : 12/06/2007

 

Production : David Bottrill

 

Line up :

Darroh Sudderth (chant)

Cliff Campbell (guitares + choeurs)

Jon Dicken (basse + choeurs)

Brett Stowers (batterie)

Matt Langley (claviers + chœurs)

 

Discographie :

The Carbon Copy Silver Lining (2002)

Inter.Funda Strifle (2004)

Fables From A Mayfly (What I Tell You Three Time Is True) (2007)

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1150 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)