0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

ian moss rivers run dry

Je l’ai déjà dit mais souvent on zappe des artistes alors que ceux-ci nous avaient enchanté sur certains albums. En effet, certains auteurs compositeurs sont peu ou pas mis en avant alors que pour d'autres c’est l'inverse.

Ian Moss fait partie de la première catégorie. Pourtant à l'instar de son compère Australien Jimmy Barnes il est le guitariste et fondateur du groupe Cold Chisel ou il tenait la guitare. A l’instar toujours de Barnes et après la séparation du groupe, il entame une carrière solo en 1989 avec Matchbook mais par contre il est moins considéré, à part peut-être dans son pays , et n’eut pas la notoriété de son ami. Pourtant son premier opus et Worlds Away de 1991 sont des très bonnes galettes proposant ce qu’a fait Barnes après sa période FM. Un côté rock, blues, soul, gospel avec une voix moins puissante que Barnes mais très agréable et un jeu de guitare ébouriffant. Et pourtant même moi je n’ai pas suivi sa carrière et donc j’ai zappé pas mal d’albums studios jusqu'à cette année ou enfin Moss revient dans la lumière avec sa nouvelle galette, Rivers Run Dry.

Je me suis régalé et je me régale encore à me passer ce petit bijou qui débute avec un titre éponyme soft avec une chorale gospel qui met les poils. Et puis les moments de bravoure s'enchaînent avec le rock FM imparable de Nullarbor Plain ou on retrouve bien ce que peut faire actuellement Barnes. Y’a pas à dire les Australiens ont une patte, un style, un son qui leur est propre et qui personnellement me fait kiffer. State Of My Emotion lorgne du côté d’un Santana inspiré. Je n'aime pas d’habitude le genre latino mais la je signe des deux mains. On peut citer la sublime balade bluesy I Miss You In The Night ou bien The Wish là encore avec ces chœurs surpuissants et son solo de gratte éclatante. Le type est considéré au départ plus comme un excellent guitariste que chanteur mais franchement la puissance en moins on se rapproche pourtant d’un Barnes surtout sur le timbre.
La fin de la galette est peut-être un peu moins intéressante mais putain ça fait du bien que des artistes comme lui existent encore et qu’ils n’aient pas vendus leur âme aux sirènes de la musique de daube.

Ian Moss est un pur, un vrai artiste qui mérite que le public du rock mélodique s'attarde un peu plus sur son cas et surtout aille écouter sa musique. Merci mec!!  


FabFAB
Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
01.Rivers Run Dry
02.Nullarbor Plain
03.State Of My Emotion
04.Bury Me
05.Open Your Eyes
06.I mIss You In THe Night
07.Hold On
08.The Wish
09.What Can I Do
10.The Last Time
11.I'm Going Back
12.Blame It On The Sun


Line Up :
Ian Moss (chant,guitares)

Label : Moostrooper
Sortie : 2023
Production : Ian Moss/Brent Clarck

Discographie :
Matchbook (1989)
Worlds Away(1991)
Petrolhead (1996)
Six Strings (2005)
Let's all Get Together (2007)
Soul On West 53RD (2009)
Ian Moss (2018)
Rivers Run Dry (2023)


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

IAN MOSS - Rivers Run Dry - Chronique - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1388 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • AXXIS - Coming Home - Chronique

    Pilgrimwen
    Je reposte mon commentaire ...

    Lire la suite...

     
  • KING ZEBRA - Between The Shadows - Chronique

    Fab
    pas mal dans le genre mais comme ...

    Lire la suite...

     
  • BLACKTOP MOJO - Pollen - Chronique

    Eric Berger
    Une belle découverte qui ...

    Lire la suite...

     
  • PALACE - Reckless Heart : nouvel album - Girl Is An Angel : vidéo

    Nico
    L'album AOR parfait pour cet ...

    Lire la suite...

     
  • OZ HAWE PETERSSON’S RENDEZ VOUS - Chronique

    Nico
    Vraiment bien avec un style AOR ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)