0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

kill the princess bitter smile

Premier opus pour ce combo 100% Féminin, au style Rock Alternatif, né en 2019, et, en provenance de Vitry Sur Seine dans le Val de Marne.

Composé d'Ornella Roccia (Chant/Guitare Rythmique), Céline Vannier (Basse), Emilie Poncheele (Guitare Solo) et d'Eva Heinrich (Batterie), KILL THE PRINCESS puise ses influences dans le répertoire de formations telles que Nothing But Thieves, The Distillers, Maneskin, Muse, mais, aussi, dans celui de Paramore, Guano Apes, Incubus, ou, encore, celui de Lady Gaga, Pink et Alanis Morissette.

 A l'origine, KILL THE PRINCESS est, d'abord, un Duo qui voit le jour en 2019 sous l’impulsion de la Chanteuse/Guitariste, Ornella Roccia, accompagnée de la batteuse Mathilde Duchez. Leur répertoire, spécialement composé de reprises, se présente comme un hommage à toutes les chanteuses et musiciennes qui ont contribué à écrire les plus belles pages de l'Histoire du Rock et de la Pop au Féminin

Rejointes en Janvier 2021 par la guitariste Emilie Poncheele, puis, en Avril, par la bassiste/choriste Céline Vannier, le groupe décide de relooker, à sa manière, quelques grands standards de Joan Jett, Cranberries, Blondie, mais, aussi, des Spice Girls, Britney Spears, Rihanna, ou, encore, de Lady Gaga et de Madonna. Fortes de ce répertoire solidement revisité, les KILL THE PRINCESS partent sillonner les routes de France.

Ainsi, après avoir donné une bonne trentaine de concerts dont certains lors de Festivals tels que Musique en Omois dans l'Aisne, le Nogent Legend Festival à Nogent sur Oise (60), le Festi’val en Seine à St Cloud (92), ou, encore, la Fête de la Moto à Noyon (60), les KILL THE PRINCESS se forgent très vite une réputation de combo explosif.

Saison 2022,  Eva Heinrich, originaire de Caen, vient remplacer Mathilde Duchez à la batterie. Et, c'est à partir de là que les cinq musiciennes décident, alors, de commencer à composer et de développer deux projets conjoints pour faire jouer en alternance les deux batteuses. Ainsi, Eva Heinrich jouerait sur les compositions originales, tandis que Mathilde Duchez  assurerait les reprises.

C'est, donc, fin 2022, que les KILL THE PRINCESS commencent à travailler les compositions qui figureront sur leur premier album, et, c'est la chanteuse Ornella Roccia qui se charge d'écrire des textes qui se veulent, à la fois, engagés et dénonciateurs.

De Janvier à Février 2023, c'est la phase d'enregistrement à distance des compositions. En effet, éloignées les unes des autres, chacune des Musiciennes enregistrera sa partie à domicile en Home Studio avant de transférer les fichiers sur le Web.

Mixé et masterisé par Alexandre Mazarguil à l'UFO Studio, situé à Paris 13ème, l'album, baptisé "Bitter Smile", sortira le 17 Mai 2023.

Dès l'entame, sur l'imparable "Inanimate Toy", le ton est donné. Un riff de guitare ravageur, une rythmique en osmose sur un tempo mené tambour battant, une voix rauque et puissante qui assène un couplet nerveux, un passage planant, un refrain mélodique aérien et fédérateur, des phrasés de guitare soutenus et bien enroulés, un passage syncopé, un chant jusqu'au-boutiste et une belle densité finale, bref, tous les ingrédients qui composent l'univers des KILL THE PRINCESS semblent bien au rendez vous sur cet excellent titre à l'efficacité redoutable, digne des Américains d'ALTER BRIDGE.

Même approche fougueuse et intense, d'abord, sur "Running After Time", avec son intro bouillonnante, son riff qui bourdonne, son refrain nerveux et puissant, mais, aussi, sur, "To The Grave", avec sa ligne de basse clinquante, son riff de guitare à l'accent Hispanique, son refrain accéléré et sa voix rageuse, ou, encore, sur "The Weak Man", avec ses accords de guitare façon Nirvana, son refrain chanté à la manière d'Annie Lennox d'Eurythmics, sans oublier son solo de guitare bien chromé, à la fois chaud et incisif.

Coté Progressif, dans un premier temps, on se régale sur "Nightmare", avec son riff de guitare qui fuzz façon Black Sabs, son chant très mélodique, son refrain aérien et son accélération Psyché, puis, sur  "Playing Dolls", avec son intro style Blue Oyster Cult, son riff de guitare tranchant, son refrain poussé au maximum et ses phrasés de guitare Hispanisants.

En plus enlevé, on savoure, d'abord, "Dreamer Knight", avec son chant mélodique, nuancé, et calme avant la tempête en forme de refrain fédérateur, ses notes de guitare en apesanteur, son riff soutenu, ses breaks fracassants et sa montée en puissance finale. Savoureux aussi, le magnifique "Lies", avec son intro acoustique et son chant mélodieux qui se durcit façon Patti Smith sur un refrain accrocheur, ou, encore, sur le très baroque "Snakes", avec son riff qui s'emballe, son tempo tribal et sacadé, son refrain stratosphérique, son riff Hard 70's et son solo de guitare qui file vers les étoiles.

Enfin, coté Instrumental, on trouve "Changemakers", une petite suite progressive au climat inquiétant, avec son riff nasillard Hispanisant, son coté Psyché obsessionnel et ses voix célestes fantomatiques.

Bref, vous l'aurez deviné, voilà un bel album doté de compositions à la fois solides, denses et mélodiques, superbement arrangées, alternant de façon subtile des univers Pop, Rock et Métal, magnifiquement portées par la voix chaude, aérienne et puissante d'Ornella Roccia.

Défi relevé, donc, pour ces talentueuses musiciennes, aux personnalités très affirmées, qui, malgré un enregistrement à distance, ont produit, là, un album d'une très grande qualité qui les place, désormais, parmi les meilleures formations de Rock Alternatif du moment évoluant sur la scène Hexagonale...

Pour l'heure, les KILL THE PRINCESS auront à cœur de retrouver le chemin des concerts pour défendre leurs compositions sur scène et les partager avec le public. Ainsi, une tournée Estivale de 15 dates passera, non seulement, par l'Ile de France, mais, aussi, par la Marne, le Loiret, la Gironde, et, l'Aisne avec le Festival Plein Air de Bethancourt en Vaux. Ajoutons, qu'une Release Party, envisagée pour l'Automne prochain, est, en passe d'être finalisée.

Alors, si vous aimez le Rock Alternatif, et, en attendant d'aller applaudir les KILL THE PRINCESS près de chez vous, découvrez vite ce "Bitter Smile", qui ne devrait, en aucune façon, vous décevoir. Epique et lyrique!

 

John markus
JOHN MARKUS

Plus d'infos à propos de l'auteur ici

Tracklist :
1)   Inanimate Toy     

2)   Running  After Time   
 3)  Dreamer Knight     
4) To The Grave     
5)   Lies           
6)   Nightmare         
7)  Snakes         
8)   Changemakers  (Interlude)       
9)  Playing Dolls           
10)    The Weak Man


Line Up :
Ornella Roccia (Chant/Guitare Rythmique),
Céline Vannier (Basse),
Emilie Poncheele (Guitare Solo),
Eva Heinrich (Batterie). 

Label : Music Maze
Sortie : 17/05/2023




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

KILL THE PRINCESS - Bitter Smile - Chronique - 4.8 out of 5 based on 4 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 619 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • BLACKTOP MOJO - Pollen - Chronique

    Eric Berger
    Une belle découverte qui ...

    Lire la suite...

     
  • PALACE - Reckless Heart : nouvel album - Girl Is An Angel : vidéo

    Nico
    L'album AOR parfait pour cet ...

    Lire la suite...

     
  • OZ HAWE PETERSSON’S RENDEZ VOUS - Chronique

    Nico
    Vraiment bien avec un style AOR ...

    Lire la suite...

     
  • RYDHOLM / SÄFSUND - Kaleïdoscope - Chronique

    Nico
    Très bon. Plusieurs écoutes ...

    Lire la suite...

     
  • STAN BUSH & BARRAGE - Chronique - Ma Discothèque Idéale

    Nico
    Un classique sans aucun doute.

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

04 Déc 2023 04:01 - Oso Garu, Holy Vier, Patrice Du Houblon, Metalden
Hellfest 2023 - DU 15 JUIN 2023  AU 18 JUIN 2023 - Iron Maiden, Kiss, Motley Crue, Slipknot, Pantera, Def Leppard, Alter Bridge, Skid Row, Within Temptation, Sum 41, Papa Roach, Powerwolf, Clutch, The Cult, The Hu, Myrath ...
Live report
20 Oct 2023 17:30 - Eric Berger
BIG MOUTHERS - New Now - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)