0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

synesthesia the omega man chronique

Deuxième opus pour ce Duo Français, composé du chanteur/auteur Martial Prevel, et, d'Anthon Norwell, compositeur et multi instrumentiste.

L'originalité première de SYNESTHESIA est sa manière de travailler. En effet, Martial compose des textes, de son coté, dans le Tarn, tandis qu'en Aveyron, Anthon enregistre et joue, lui meme, de tous les instruments dans son Home Studio. Une fois les musiques réalisées, elles sont envoyées à Martial, par Internet, qui, ensuite, enregistre sa voix par dessus au Studio Rock Heaven de Castres. Les enregistrements font retour chez Anthon qui mixe et masterise le tout. Après un premier disque très réussi,  nommé "The Battle For Monsegur", c'est en 2020, que le Duo enregistre cet "Omega Man". Bâti en forme de concept-album, et, réalisé d'après le livre de Richard Matheson "I Am Legend",  le disque raconte l'histoire d'une pandémie mondiale qui se déroule en 2029, décimant une bonne partie de l'humanité. Restent quelques survivants devenus Mutants, et, un Scientifique occupé à trouver un antidote pour éradiquer le virus. Une adaptation plutôt visionnaire de la part de Martial Prevel, écrite il y a deux ans, en 2019, juste avant que le COVID 19 n'entre dans l'actualité et ne vienne envahir la Planète. "The Omega Man" sort, donc, en Mai 2021, chez Soman Records.

Dès l'ouverture, sur "Am I Losing My Head", le ton est donné. Une intro mélodique en arpège, la guitare aérienne d'Anthon Norwell, un riff nasillard, une basse bien présente, le tout sublimé par la voix haute et rauque de Martial Prevel, bref, un titre efficace, bien heavy et lyrique à la fois. Même approche, d'abord sur "The Omega Man", le titre éponyme de l'album avec son coté baroque et angoissant, puis, sur "Woke Up In The Forbidden Zone", avec son climat pesant, ou, encore, sur "The Other Side Of Madness", avec ses ambiances à la Wishbone Ash. En plus rapide, on est happé, en premier lieu, par le tempo galopant de "The City Is Mine", avec son riff acéré, puis, par le très inquiétant "Mutants Are Here", avec son refrain fédérateur, ou, encore, par le très mélodique "Ghost Town Highway", avec son tempo Disco et son refrain entêtant. Coté Progressif, on apprécie, d'abord, le très fougueux "The Omega Man Part II", avec son riff tranchant et ses breaks fracassants, puis, le coté épique et massif de  "Into The Fortress Part 1 et 2", avec son refrain façon Black Sabbath, ses changements de tempos et son solo de guitare mélodique. En plus enlevé, on savoure, dans un premier temps, "Distant Voices", à mi chemin entre Police et Genesis, puis, l'excellent "Gonna Hit The Road", avec son refrain fédérateur, ou, encore, le très aérien "Walkin' On A Thin Ice", avec sa voix nuancée et sa guitare mélodique. Enfin, en Bonus Track, le Duo nous propose une version Française du titre Gonna Hit The Road, baptisée, en Français, "Le Diable Est Revenu", avec son refrain aussi excellent que celui de la version Anglaise.

Bref, vous l'aurez deviné, voilà un concept-album particulièrement réussi, avec des compositions solides et mélodiques, construites sous forme de patchwok architectural bien compact, étonnant de cohésion, et, qui s'écoute très agréablement. Confirmation, donc, pour SYNESTHESIA qui, désormais, s'affirme comme un groupe particulièrement intéressant dans l'actuel paysage musical Français et qui gagne à élargir son Line Up pour aller, un de ces jours, défendre cet "Omega Man"  face à un large public. D'ici là, si vous voulez découvrir la musique de Synesthesia, elle est disponible en digital sur Bandcamp. Pour le commander en CD, il faut, soit aller directement sur le site de SOMAN RECORDS, soit via les pages Facebook de Martial Prevel et Anthon Norwell, en message privé.

Pour l'heure, moi, je vais l'écouter encore une fois. 



Tracklist :
1)  Am I Losing My Head   
2)  I'm Omega Man  
3)  Distant Voices  
4)  Gonna Hit The Road   
5)   The City Is Mine  
6)  The Omega Man Part II (Land Of The Dead)  
7)   Woke Up In The Forbidden Zone   
8)   Mutants Are Here (There And Everywhere)   
9)   Ghost Town Highway   
10)   Walking In The Thin Ice  (The Dream)   
11)  The Other Side Of The Madness   
12)    Into The Fortress Part 1 et 2                                  
13)    Bonus Track:   Le Diable Est Revenu  (Réclamer Sa Part) 



Line Up :
Martial Prevel (Chant et Choeurs)
Anthon Norwell (Guitares, Basse, Claviers, Batterie et Programmation).


Label : autoprod
Sortie : 2021

Discographie :
The Battle For Monsegur (2019)
The Omega Man (2021)





 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

SYNESTHESIA - The Omega Man - Chronique - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1907 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)