0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

tomahawk tonic immobility chronique

Depuis janvier 2013 et la sortie de « Oddfellows », les fans de TOMAHAWK se languissaient de pouvoir s’écouter de nouveaux titres de leur combo fétiche, supergroupe au sein duquel on retrouve Duane Denison (guitariste; The JESUS LIZARD), John Stanier (batteur; HELMET, BATTLES), Mike Patton (chanteur; FAITH NO MORE, FANTOMAS, Mr BUNGLE, DEAD CROSS) et Trevor Dunn (Mr BUNGLE, FANTOMAS entre autres).

Où l’on apprend pourtant que les parties de gratte, basse et batterie avaient été enregistrées il y a 4 ans déjà…et où il ne restait plus qu’à y insérer les vocaux. Las ! Il aura fallu une pandémie virale pour que, coincé dans son home studio, le fantasque Mike ‘God’ Patton se mette à bosser sur cet LP, le bonhomme ayant toujours mille projets en cours…

21 ans après sa première galette, TOMAHAWK nous propose donc un 5ème album sur le label Ipecac du sieur Patton. Débutant de façon légère avec la sautillante intro de « SHHH ! », et contrastant avec le pachydermique titre éponyme qui ouvrait « Oddfellows » sept ans plus tôt, les 4 compères rappellent d’emblée quel est le niveau : stratosphérique ! Titre tout en reliefs particulièrement bien agencés, l’architecture torturée du morceau ne pouvait pas être plus explicite ! Vient ensuite un « Valentine shine » morceau plus rugueux sur lequel Patton envoie un peu plus de bois, dans un style caractéristique, tandis que Denison distille quelques soli incandescents. « Predators & scavengers » qui vient ensuite est une cavalcade métallique savamment construite : du TOMAHAWK branché sur ligne haute-tension haut en couleurs et jouissif !

La nonchalance du morceau suivant « Doomsday fatigue » ou les riffs lorgnant sur le punk metal de « Business casual » (alors que l’ambiance en arrière-plan est plutôt calme) démontrent avec brio quel musicien hors catégorie est Denison, principal compositeur des mélodies de TOMAHAWK ! Où l’alchimie émanant d’un supergroupe ne va pas forcément de pair, mais semble être toute naturelle ici…Peut-être parce que chacun des musicos fait son job et laisse libre cours à ses aspi/inspirations sans retenue. En cela le hurleur en chef, peut-être encore sous l’influence de ses récentes sorties avec Mr BUNGLE et DEAD CROSS, nous assène une prestation absolument fantastique tant la variété de ses vocaux est immense !

Sur cet LP vous trouverez aussi « Sidewinder » ballade langoureuse qui aurait pu être estampillée FAITH NO MORE (le piano et le tempo rappelant leur reprise de « Easy »),  « Tatoo zero » un titre d’abord envoutant puis destructeur, ou encore « Dog eat dog » sur la réalité des chiens qui prendront bientôt le pouvoir [humour pattonien !?]  En ces temps chahutés et incertains, chacune de ces 12 plages aura le don d’éveiller en vous le fan de zike au sens large qui somnolait, que vous soyez adeptes des sonorités les plus râpeuses ou des mélodies les plus sensibles. La production est par ailleurs splendide et enjolive chacun des lignes instrumentales : guitare et lead vocals bien sûr mais sans oublier la rythmique à l’instar de la basse ronflante et voluptueuse sur « Fatback » par exemple.

« Tonic immobility » fait état de l’absence de réactivité de certains animaux devant un danger imminent, restant paralysés et à la merci d’un ennemi. Si vous n’y prenez pas garde amis lecteurs, vous aussi risquez d’être intoxiqués à l’écoute d’une musique aussi addictive. Je vous aurai prévenu…

Tracklist :
1.SHHH! 03:14
2.Valentine Shine 03:01
3.Predators and Scavengers 02:57
4.Doomsday Fatigue 03:29
5.Business Casual 03:29
6.Tattoo Zero 03:18
7.Fatback 03:13
8.Howlie 04:08
9.Eureka 02:03
10.Sidewinder 03:54
11.Recoil 03:27
12.Dog Eat Dog 03:05 



Line Up :
Mike Patton
Duane Denison
John Stanier
Trevor Dunn

Label : Ipecac
Sortie : 26/03/2021

Discographie :
2001 : Tomahawk (Ipecac)
2003 : Mit Gas (Ipecac)
2007 : Anonymous (Ipecac)
2013 : Oddfellows (Ipecac)
2021 : Tonic Immobility (Ipecac)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

TOMAHAWK - Tonic Immobility - Chronique - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 2031 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)