0
0
0
s2sdefault

Shangri-la annonce d’emblée la couleur, le pilotage auto a été déconnecté, l’inspiration est de retour ! 

Nous avions  en effet vu que si le précédent Domino Effect  avait réussi à contenter les inconditionnels du groupe grâce à une production de qualité honnête, un certain essoufflement dans l’inspiration avait laissé sur leur faim quelques autres, dont votre serviteur, ce fut au final un bon album mais sans plus.
Pour ouvrir à grands flots le robinet de l’inspiration, les Suisses se sont laissé emportés par le tourbillon des années 70, au même titre que nombre de jeunes groupes à l’image de The Answer, ou d’autres pointures des années 80, à l’image d’Europe avec son dernier album. Et la référence absolue du moment semble être DEEP PURPLE,  puisque comme Europe, Steve Lee et son équipe s’en sont inspirés, Shangri-la aurait pu ainsi figurer sans aucun problème sur Perfect Strangers, un titre mâtiné par ailleurs de saveurs orientales dignes de LED ZEPPELIN.
La suite fait encore appel à cette référence, encore assez sensible dans I Don't Mind, puis de manière moins prononcée sur le reste, la deuxième partie de l’opus s’inscrivant dans du Gotthard plus classique. Le tiercé d’ouverture, tiercé gagnant, concentre tout le savoir faire du combo en matière d’écriture, et après un Shangri-La exotique, Unspoken Words revient aux valeurs du hard rock mélodique, du muscle avec une basse ronflante, des guitares bien huilées, et un refrain accrocheur, pas de doute, tous les ingrédients sont présents. Puis vient l’éponyme Need To Believe, la ballade single et véritable hymne à consommer sans modération, et pour les amateurs, la deuxième, un peu plus loin : Don't Let Me Know, n’a rien à lui envier, avec des couleurs plus acoustiques. Les gros riffs sur des rythmiques efficaces s’invitent à nouveau sur Right From Wrong et Rebel Soul, ajoutez y quelques mid tempos de haute tenue comme Unconditional Faith  et I Know, You Know, et le festif Break Away, du Gotthard pur jus dans la lignée d’un Bon Jovi.
Quand au final, Tears To Cry, il est tout symphoniquement magnifique, grâce à l’utilisation judicieuse des violons, du grand art, et ce n’est surement pas par hasard que le premier et le dernier titre de l’album sortent des sentiers battus, en forme de symbolique de cette ouverture à plusieurs autres tendances du hard rock.

Une ouverture qui se traduit par un album sans le moindre « filler » comme disent les anglo-saxons, c’est à dire remplissage, et si quelques fans seront nostalgiques de la routine sans surprises du précédent, les autres se réjouiront avec une galette variée et n’offrant pas la moindre minute à l’ennui, de bon augure avant la tournée en première partie de Deep Purple, autre symbole inter générationnel, avec quelques dates françaises à bien sûr ne rater sous aucun prétexte !

 

 

Highlights : tous

Tracklist :

01. Shangri-La            
02. Unspoken Words     
03. Need To Believe         
04. Unconditional Faith   
05. I Don't Mind              
06. Break Away                
07. Don't Let Me Know      
08. Right From Wrong        
09. I Know, You Know     
10. Rebel Soul               
11. Tears To Cry
              

Line Up:
Steve Lee (chant)
Leo Leoni (guitare)
Freddy Scherer (guitare)
Marc Lynn (basse)
Hena Habegger (batterie)

 

Label :

Sortie :

Production :

Nuclear Blast Records

04/09/2009

Richard Chycki


Discographie :

Gotthard (1992)
Dial Hard (1994)
G (1996)
Hamburg Tapes - Live (1996)
d-Frosted (1997)
Open (1998)
Homerun (2001)
One Life One Soul - Best Of (2002)
Human Zoo (2003)
One Team One Spirit - The Very Best (2004)
Lipservice (2005)
Made In Switzerland - Live In Zurich (2006)
Domino Effect (2007)
Need To Believe (2009)
Homegrown Alive In Lugano (2011)
Firebirth (2012)


Notes des visiteurs

Comments:

Commentaires   

0 #2 Fab 31-10-2009 13:01
Note 3.5/5  Tt est dit ds mon titre/En efeft, ce groupe pr moi ne supporte pas la mediocrité ou le moyen et pourtant depuis domino c'est pourtant ce qu'il ns font/alors certes ce Need est meilelur que le precedent que je trouve etre un des - bon de leur disco, le cote plus basique leur sied plus que les bidouilalges du precedent. Il est de ce fait pr moi - hard que le precedent (et la je differe totalmt du comamntaire de Cover) car moins sombre un hard plus ds la mouvance de leurs premiers opus. Mais l'ensemble ne decolle pas vraiment, pas ou peu de hits accrocheurs comme le groupe ns en pondait par le passé/ des ballades franchmt moyenne alors que c'etait leur specialité/ Lee chante tjours aussi bien mais les compos sont trop moyennes pour durer ds le temps/ et puis y'a rien a faire je n'aime pas leur new gratteux je regrette le depart de Meyer qui apportait une touche melodiaque indeniable/la notre ami Scherer ns fait le plan du gratteux a tendance hard teuton sans subtilité aucune ou on sent que le mec vient pose ses riffs sans se souvcier de rien d'autres, ca donne un cote trop basic a la zique de Gotthard qui est capable de bien + de subtilité ils ns l'ont deja prouvé
Citer
0 #1 coverdale 17-10-2009 07:20
4.5 / 5   ...et on y croit !!!! c'est appréciable de voir qu'un groupe comme Gotthard ne s'enferme pas dans un train-train de facilité. J'ai adoré Domino Effect avec ses compos douces et romantiques, j'adore tout autant Need To Believe avec son style plus rock.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 865 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles