0
0
0
s2sdefault

BLUES PILLS Lady in Gold

Album in gold ? Maybe, but for me, this one is in Silver ! The next could be in gold.

Pile poil bon, mais un peu trop pile poil bleu ! Pas assez cuit ce steak !

                 '' Allô Monsieur le Producteur, j'ai bien reçu votre album à chroniquer ! Mais dites,le mixage n'est pas fini, il n'y a pratiquement pas de solo !?

                 C'est normal ! On a fait un album de soul pop

                 heu bon ! Dommage, même Ike Turner balançait quelques salves dans la soul pop de sa femme, vous savez ? On a l'impression de conduire une Ferrari uniquement pour les zone 30

                 Oui mais nous, on veut se caler plutôt pour toucher le public de Duffy et Amy !''*

                 Ha ! C'est clair que la place est libre ! Bien vu ! Sauf que si effectivement vos 10 titres font mouche, et certains peuvent cartonner en radio (Lady in gold, Little boy preacher, Burned out, Rejection), il n'empêche que Elin Larsson n'a pas encore les modulations vocales des 2 citées, qui permettait de ne pas rendre monotone tout un album, que les pourtant excellentes compositions donnent envie de se passer en boucles. L'apport de solo du doué et inspiré Dorian (cocorico) Sorriaux aurait coloré l'album ! C'est d'autant plus gênant que sans ces modulations vocales, on ressent encore plus le côté nasillard de la voix et les fins trémolos à la Beth Hart ! Par contre, il y a beaucoup de choeurs charmeurs qui donnent envie de chanter, et un clavier qui apporte un autre horizon.

Du coup, je suis bien ennuyé pour noter cet album qui est très agréable à écouter, mais qui me frustre, tant il lui manque un peu d'âme et de vécu, à l'instar de la sympathique balade, mais, un peu facile piano voix, I felt a change : n'est pas Janis ou Ritchie Kotzen qui veut. Mais ce manque de poils aux pattes d'éléphants peut paraître compréhensible vu le jeune âges des musiciens. Cela nous laissent donc espérer un futur très prometteur, si le groupe n'explose pas en vol comme Duffy et Amy. Quoiqu'il en soit, ce second album, aux rythmes bien variés, notamment avec le très entraînant rock n’roll Won't go back, ou l'ambiancé, Gone so long, qui irait bien dans une B.O de Tarentino, est très agréable à écouter : ne te prive donc pas.

 

La Lady et ses hommes manquent l'or pour quelques centièmes près ! Mais le potentiel est bien là pour aller chercher le Graal aux prochaines Olympiades.

 

* Dialogue sorti tout droit de mon imagination

 


* Cer album fait suite à l’éponyme Blues Pills (chronique ICI).

* Blues Pills sera en concert dès cet été dans un certain nombre de festivals, et nous pourrons les retrouver en France le 28 août à Paris, le 23 octobre à Nîmes, le 28 octobre à Bordeaux, le 29 octobre à Rouen et enfin le 9 novembre à Nancy.

 




Tracklist : Line Up :  

1          - Lady In Gold   4:31     
2          - Little Boy Preacher     3:35     
3          - Burned Out     4:33     
4          - I Felt A Change          3:57     
5          - Gone So Long            4:17     
6          - Bad Talkers    3:11     
7          - You Gotta Try             3:39     
8          - Won't Go Back           3:56     
9          - Rejection        3:34     
10        - Elements And Things

Zack Anderson Basse  
Dorian Sorriaux  Guitare           
Elin Larsson Chant       
Cory Jack Berry: Guitare         
Jonas Moses Askerlund  Batterie

am

 

Label :
Nuclear Blast Records
Sortie : 05/08/2016
Production : n/a


Discographie :

Blues Pills (Démo -2011)                                   
Bliss (EP -2012)                      
Bliss (Single) (2012)                             
Devil Man (EP2013)                              
Live at Rockpalast (Live -2014)
Blues Pills (2014)
Lady in Gold (2016)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #2 MetalDen 16-10-2016 18:55
Il est clair que cette chanteuse a la classe et vit sa musique. Cet album est agréable mais à mon gout un peu trop soul et un peu trop rythmique, très peu de soli notamment. Après il reste la scène, peut être serais je plus convaincu ... A suivre !
Citer
0 #1 John Markus 15-08-2016 15:17

Pour compléter les propos de Franck, je dirai que le choix, pour le groupe, de faire sonner l'album comme les mythiques productions de Norman Whitfield pour la Tamla Motown, ne donnait pas la place à Dorian Sorriaux de distiller des solos de guitares dont le vibrato rappelle Paul Kossoff des Free.
Pour l'heure Dorian a œuvré à la manière du guitariste des Temptations en dosant des phrasés de pédale wah-wah aériennes comme dans Little Boy Preacher, Bad Talkers, Won't Go Back, Rejection ou, la reprise de Tony Joe White intitulée Ejection.
Par moment, il distille en slide à la manière de David Gilmour comme dans Burned Out ou dans le chorus de Gone So Long. Cet album a été élaboré spécialement pour Elin Larsson qui domine les débats du début à la fin. Elle adore Aretha Franklin, Janis Joplin, les Temptations, Marvin Gaye, et, donc, elle s'est fait plaisir.
 Les arrangements sont excellents et l'ensemble très agréable à écouter. Maintenant, comment vont-ils faire sonner ces titres sur scène, et, surtout, les chœurs (très importants sur ce disque) même, si on sait qu'il y a un cinquième élément en tournée avec eux.

Peut être aurais-je la réponse le 28 Octobre prochain en allant les voir à Bordeaux?

Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 841 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles