0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

sunstorm afterlife nouvel album

Déjà le sixième album de ce projet créé à la base par le président de la maison de disque Frontiers dans le but de mettre en avant la superbe voix de Joe Lynn Turner et de redonner vie principalement aux nombres de morceaux écrits par Joe pour lui et d'autres artistes de la sphère du hard mélodique.

Les trois très bons premiers albums contenaient leur lot de superbes chansons que l'on connaissait qu'au travers de démos pour certaines et sur les sorties  d'artistes connus comme Cher (Emotional Fire), Michael Bolton ( You wouldn't know Love/Gina), Only child (Save a Place in your Heart) Jimmy barnes ( Walk On), tout cela couplé à  des reprises de chansons AOR comme les superbes morceaux de Van Stephenson ( Fist Full Of Heat/Heart Over Mind), David Carl (Arms Of Love) ou encore Marilyn Martin ( Night Moves) le tout accompagné  d'inédits connus seulement par les aficionados du chanteur par le biais de nombreuses démos de la fin des 80's et du début des 90's (Keep Tonight/Fame and Fortune/Love's Gone Wrong/Forever Now/IIfound Love), et le reste étant proposé par des compositeurs extérieurs comme Jim Peterik par exemple.

La production, la basse et des parties de guitares  signées Dennis Ward avec en plus 2 membres de Pink Cream 69 faisait de ce projet une belle réussite.

Changement radical d'équipe dès le quatrième CD et à partir de là une main mise du producteur compositeur Allessandro Del Vecchio, qui, comme lors de ses nombreuses participations, s'occupe pratiquement de tout avec plus ou moins de réussite. Deux nouvelles sorties avec Turner, agréables, mais qui déjà s'éloignait du projet initial, et dont je dois avouer beaucoup moins écouter que les trois premiers.

Lorsque le label Frontiers annonce un nouvel album pour 2021 les fans du groupe et surtout de Turner espèrent un retour aux sources, et là, pas du tout, bien au contraire, grosse surprise, exit Joe Lynn et welcome un chanteur que j'adore mais qui à force de se trouver dans toutes les sorties va finir par lasser bon nombre de personnes, j'ai nommé Mr Ronnie Romero.

Une grosse polémique crée par ce changement oblige  la maison de disque et Joe Lynn Turner à communiquer pour mettre les choses au point, sachant que le désaccord entre les deux parties est total (Je vous laisse découvrir la teneur des communiqués sur le net).

Mon avis est que le label aurait dû commercialiser ce projet sous un autre nom, simplement, déjà pour éviter ce mécontentement, et ensuite pour lancer quelque chose de nouveau qui aurait pu exciter la curiosité des fans.

" Afterlife" propose 10 titres alternant le moyen et le bon comme le morceau éponyme, Swan Song, "Lost Forever" et "A story That You Can Tell" tous marqués d'une grosse influence Rainbow voir Deep Purple, très agréables à l'écoute, bien qu'il n'y ait rien de révolutionnaire là dedans.

Une seule power ballade, "Lost Forever", qui comme d'habitude, nous montre à quel point Ronnie Romero excelle dans ce genre d'exercice.

Une intro qui me rappelle complètement le Winger des 80's sur "Far From Over" un bon titre qui tient bien la route.

Le reste étant composé de morceaux très moyens qui n'apportent tristement rien à l'édifice (Born Again/One Step Closer...)

Pour utiliser une expression souvent utilisée par un ami qui devrait se reconnaître, nous avons affaire ici à un album complètement formaté qui manque réellement d'originalité, et qui, malgré de très bons musiciens, et une très bonne production, ne marquera pas les esprits et sera malheureusement très vite oublié.

A voir ce qu'il adviendra de ce projet dans le futur.

Tracklist :
1. Afterlife
2. One Step Closer
3. Swan Song
4. Born Again
5. Stronger
6. I Found A Way
7. Lost Forever
8. Far From Over
9. Here For You Tonight
10. Darkest Night
11. A Story That You Can Tell



Line Up :
Ronnie Romero (chant)
Simone Mularoni (guitares)
Nik Mazzucconi (basse)
Alessandro Del Vecchio (claviers)
Michele Sanna (batterie)


Label : Frontiers
Sortie : 12/03/2020
Production : Alessandro Del Vecchio

Discographie :
Sunstorm (2009)
House of Dreams (2009)
Emotional Fire (2012)
Edge of Tomorrow (2016)
The Road To Hell (2018)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL

 




Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 Fab 14-05-2021 10:11
Comme chantait l'excellente Larusso voilà un album qui ne fera pas date viendra prendre la poussière.que ce soit le nouveau chanteur,les compos tout est un peu moyennasse.pas nul mais simplement sans saveur,du sous rainbow avec des titres qui ne rentrent pas dans la tête.bref un sunstorm qui confirme la médiocrité des précédents qui même avec Turner n étaient pas transcendant.sunstorm pour moi ce sont les deux premiers et c est tout
#1 aorgod 27-04-2021 15:28
Rien à voir avec Sunstorm de Joe Lynn Turner.
Album dispensable qui sera bien vite oublié pour ma part.

You have no rights to post comments

SUNSTORM - Afterlife - Chronique - 4.0 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1366 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • LEBROCK - Fuse - Chronique

    Nico
    Je suis aussi ce groupe depuis ...

    Lire la suite...

     
  • IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique

    Pilgrimwen
    Ba si, je considère que la ...

    Lire la suite...

     
  • IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique

    MetalDen
    Pas grand chose à rajouter ...

    Lire la suite...

     
  • KENT HILLI - The Rumble - Chronique

    aorgod
    Très bon album d'AOR classique ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE LUKATHER - I Found The Sun Again - Chronique

    Nico
    Je passe mon tour... C'est l'un ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
12 Sep 2021 15:00 - Barjozo
IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)