0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

STEVE WALSH Black Butterfly / THE RADIO SUN Unstoppable / DUKES OF THE ORIENT / TRAGIK Tainted

On ne présente plus Steve Walsh chanteur et claviers mythique de Kansas. Sa carrière solo n’est pas très étoffée et c’est donc avec une certaine surprise que j’accueillis ce Black Butterfly.

Tommy Denander aux manettes aidé par Steve Overland pour un album qui tient la route même si il n’est pas parfait. Il tient la route car les compos sont plutôt réussie dans l’ensemble comme The Piper qui était sur le dernier Radioactive ou bien Dear Kolinda pour ne citer que ces deux-là. Bon on ne va pas se mentir et vocalement notre ami Walsh a de plus en plus de mal. En Studio ca passe mais son timbre, je trouve, se fait de moins en moins agréable. Alors du coup ils ont ajouté un autre vocaliste Jerome Mazza pour 3 morceaux et un duo avec Walsh. Son timbre rappelle celui de Walsh plus jeune et il s’en tire plutôt bien. On retiendra Mercy On Me très proche d’un Steve Obverland. Ça sonne très Denander avec ce style et ce son si particulier. C’est plutôt agréable même si on ne se relève pas non plus la nuit !!!

 

 

 Les Australiens sont réglés comme du papier à musique !!! Une sortie tous les ans, c’est immuable depuis 2014 !!! Apres le très bon Outside Looking In en 2016, Radio Sun revient en 2017 avec Unstoppable. Toujours mixé par Paul Laine, on retrouve avec plaisir la fougue de ses jeunes Aussies. L’opus est certes moins bon que le précèdent mais il y a quand même quelques titres percutants qui font passer un agréable moment dans la pure tradition du rock mélodique. Des grosses guitares, des refrains assez pop et le tour est joué avec les Heaven On Earth ou Only You. Tout n’est pas parfait et on peut déceler les mêmes fautes de gouts qu’il y avait sur les deux premières fournées mais cela reste hautement recommandable tout de même.

Autre album qui date cette fois ci de ce début d’année, The Duke Of The Orient. Derrière ce nom se cache deux musiciens bien connus des amateurs de rock progressif, John Payne le chanteur et multi instrumentiste ex Asia et GPS entre autre et Erik Norlander clavier, producteur et accessoirement mari de Lana Lane. Sorti chez Frontiers de façon assez confidentiel, ce projet est pourtant de très bonne qualité pour les fans d’Asia entre autres. 8 morceaux, on est bien dans du rock progressif mais c’est loin d’être chiant. Des morceaux comme Brother In Arms ou Strange Days vous feront plaisir car vous retrouverez la voix si particulière de John Payne, assez envoutante, et des parties musicales bien senties sans que cela fasse trop pompeux. Même le Give Another Reason de fin et de plus de10 minutes avec ces claviers et ces grattes Flamenco passe bien. Pour ceux qui veulent un peu s’éloigner des contrées AOR basique, voici une porte de sortie royale.

D’habitude on finit par le meilleur mais pas cette fois !!! Il y a des noms de groupe qui semblent prédestinés !! Quand on s’appelle Tragik il faut avoir du talent pour ne pas subir ce qui va suivre. En effet, je n’ai même pas besoin de continuer cette chronique en vous disant simplement le nom du groupe reflète bien ce qui s trouve dans ce Tainted. Pour développer un peu on est devant un projet qui avait déjà sorti un opus il y a quelques années chez Escape. Projet emmené par Phil Vincent multi instrumentiste, compositeur, chanteur et auteur déjà d’une carrière solo loin d’être inoubliable et qui s’enfonce un peu plus avec ce combo. Le seul titre qui m’ait intéressé, c’est celui qui en a fait fuir d’autres, c’est le second morceau un truc pop, aux claviers vintage avec une boite rythme Not Over You qui est tellement bizarre et tellement en décalage avec le reste que ça m’a interpellé. Pour les autres titres, c’est hyper convenu, pas très bien produit et très peu mélodique. Bref, pas bien du tout. Et pour en rajouter une couche on a droit à une pochette racoleuse à souhait à la limite du vulgaire. Un raté sur toute la ligne.  

 

Comments:

Commentaires   

#1 FranckAndFurious 06-05-2018 07:36
DUKE OF THE ORIENT. Quand mes oreilles écoutent de l'aor, elles jouent au funambule et se cassent souvent la figure tant le genre n'est pas assez rock pour moi. Aussi les bons adjectifs de Fab m'ont donné envie de découvrir plus avant ce groupe, ainsi que l'extrait musical proposé. Et ma foi j'ai passé un très bon moment avec cet album, d'autant que j'avais oublié le son de la jolie voix de John Payne. Car effectivement, cet opus n'est ni chiant ni pompeux comme le dit un de nos spécialistes de l'aor. Adjectifs qui me font fuir le genre. Merci Fab

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 664 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...