0
0
0
s2sdefault

Les STRYPER sont de retour avec un nouvel album, FALLEN.
Deux ans après leur album « NO MORE HELL TO PAY»qui avait été très bien accueilli par les critiques, qu’en est-il de FALLEN ?
Alors, d’abord, oui j’assume, je suis un GROS fan de STRYPER. (depuis 1994). J’ai beaucoup aimé “No More Hell To Pay”. J’ai été un peu mitigé par “Murder By Pride” tout comme par Reborn, et j’ai beaucoup aimé “The Covering”
Mais là, LA, c’est différent ! J’ai l’album depuis 4 jours, et que dire, sinon que… l’album est excellent, que dis-je, excellentissime !
Tout d’abord, visuellement, la pochette est encore signée Stan W Decker, et c’est encore du grand ART, comme pour No More Hell To Pay (d’ailleurs, du coup, ces 2 albums sont sortis en double Vinyls !)

 Musicalement, il répond exactement en premier lieu à la demande des fans, gardant les ingrédients de base de STRYPER (du métal, avec des solos / duo de guitares, des énormes cœurs pour les refrains, des gueulantes de Mr SWEET !)
Les compos sont accrocheuses, on garde très vite les refrains en tête. Je pense que c’est de loin l’album le plus heavy du groupe.  
Michael SWEET a écrit la totalité des textes, et toutes les musiques (avec sur quelques titres la participation d’Oz FOX, et de Clint LOWERY (pour les riffs de Yaweh).
Pour les textes, ils sont en majorité  très engagés sur le plan de la foi et des croyances du groupe, avec cependant quelques textes plus « passe-partout »

Le son des guitares est bien saturé, et Michael SWEET propose un panel vocal habituel, en allant parfois chercher un peu plus dans les graves, donnant un côté plus agressif.
Comme m’a dit quelqu’un de très engagé dans le rock et métal, « Michael SWEET est un des compositeurs les plus inspiré du moment ! »
Cet album ne vaut pas le détour, il mérite bien plus qu’un détour ! N’hésitez pas,  achetez-le ! C’est que du bon !
En 2016, Michael SWEET devrait sortir un autre album solo (selon ses dires, ca sera plus heavy que le dernier en date) et un autre Sweet & Lynch. (et là, je rajoute : un STRYPER pour 2017 ???)

Titre par titre :
YAHWEH (6:21) : le plus long titre de la carrière du groupe qui raconte la crucifixion du Christ. La rythmique guitare de base a été proposée à M SWEET par Clint LOWERY (SEVENDUST). Le refrain puissant, un bon solo de guitares (M SWEET suivit d’Oz FOX), de puissantes envolées vocales (ça sonne mieux que gueulantes !), bref un très bon titre.

FALLEN (3 :46) : Titre de l’album racontant la chute de Lucifer. Dans la lignée de Yahweh, une bonne rythmique, des refrains puissants. Rythmique guitare d’entrée très bonne, avec une bonne gueulante avant d’attaquer le chant.  Très bon solo / duo guitares, avec la rythmique bien présente en fond du solo. La voix de Michael est plutôt agressive sur ce titre.

PRIDE (4 :33) : Le titre parle des relations entre les personnes qui sont souvent détruites à cause de notre fierté. Un titre très intéressant, le plus heavy / lourd à mon goût de l’album. Riff lent et grave au départ, voix beaucoup plus agressive. Ça m’a rappelé l’esprit de l’album « Against the Law »

BIG SCREEN LIES (4 :29) : Un titre critiquant le cinéma (d’Hollywood) qui se moque des chrétiens en les faisant passer pour (je cite Michael SWEET), des abrutis. Le titre sonne « plus moderne » que les autres titres, avec des refrains très entrainants. Un bon solo de guitare de 30s (signé Oz à mon humble avis)

HEAVEN (4:20) : Ce titre exprime le choix à faire : le Paradis. 1er titre de l’album un poil (un petit poil) moins heavy. Après une intro « cool », le chant attaque de façon assez rythmée,  accompagné uniquement par la batterie et de la basse, et quelques riffs de guitare parsemés.  J’ai bien aimé cette mise en valeur de la basse ! La encore refrain entrainant, et un sympathique solo/duo de guitares de 45s (à mon avis, Michael fait la première partie, et Oz la seconde partie)

LOVE YOU LIKE I DO (3 :53) : Chanson de déclaration d’amour (Michael pour sa femme ?). Introduction avec un riff de guitare sympathique, puis doublé d’un autre riff. Là encore, un titre un peu moins heavy. Très plaisant a écouter, avec un superbe solo de guitare. La fin est originale (comme une K7 audio qui s’arrêterait en ralentissant)

ALL OVER AGAIN (3:50) : La ballade de l’album. Le texte parle d’une vie vécue, sans regrets (si je pouvais recommencer, je ne changerais rien). J’ai beaucoup aimé cette ballade, même si elle m’a plus amené dans l’univers de la carrière solo de Michael SWEET que de STRYPER (et c’est encore plus vrai quand on écoute la version acoustique en bonus sur la version Japonaise)

AFTER FOREVER (5 :51) : Le texte « pro-chrétien » a été écrit par le bassiste de Black SABBATH Geezer BUTLER. Il s’agit d’un pied de nez pour tous ceux qui étiquetaient BLACK SABBATH de groupe satanique.  Reprise exécutée par STRYPER avec brio, dans la lignée du travail réalisé sur l’album « the Covering »

TILL I GET WHAT I NEED (2 :41) : Le titre le plus court de l’album. Le titre raconte que Michael SWEET, dès sa naissance (c’est lui qui le dit !) avait une chanson dans la tête et qu’il a patienté pour composer, ce qu’il fait (si bien) aujourd’hui ! Tempo plutôt rapide, tant dans les couplets que les refrains. Un bon p’tit solo guitare (dans l’esprit des solos de l’album Against The Law).

LET THERE BE THE LIGHT (4 :32) : Ce titre raconte la création tirée du livre de la Genèse. J’ADORE le refrain, une écoute, gravée dans ma tête ! Le titre est bien heavy, une bonne rythmique, mais le refrain, j’ai adoré ! (quoi, je l’avais déjà dit ?) Un bon solo guitare(s) de 45 secondes ! Ca démarre cool, puis de superbes envolées. La chanson se fini sur le super refrain (encore) avec la caisse claire doublée pour augmenter l’intensité / le rythme.

THE CALLING (3 :54) : Ce titre est une sorte d’encouragement à vivre pleinement sa vie, au sens où Dieu nous appelle tous à faire quelque chose. Dans la même lignée que « Let There Be the Light » pour un P… (Parfait bien sûr !) de refrain. Sinon, un titre plus rapide, rythmique très entrainante, solo de guitare rapide et précis (je dirais signé Oz) et une bonne gueulante (heu, envolée lyrique) après le solo… De là, on embraye pour finir le LE refrain (J’ ADORE !)

KING OF KINGS  (4 :15) : Une confession de foi (Crois tu en Dieu ? il est le Roi des Rois, le Seigneur des Seigneurs, Il est mort pour nous. Le riff d’intro rappelle un peu le titre Soldiers Under Command, en plus moderne. Titre rapide, refrain super accrocheur encore (là encore, je suis mega fan !), et un gros solo / duo de guitares (encore 45 secondes !). Des g… envolées lyriques comme Michael SWEET sait si bien le faire, des phrases accentuées avec une voix plus agressive, un régal. (et un final vocal digne du final de Soldiers Under Command)

 


 Tracklist Line Up :  
 01. Yahweh
02. Fallen
03. Pride
04. Big Screen Lies
05. Heaven
06. Love You Like I Do
07. All Over Again
08. After Forever (BLACK SABBATH cover)
09. Till I Get What I Need
10. Let There Be Light
11. The Calling
12. King Of Kings

Michael Sweet (chant)
Oz Fox (guitare)
Tim Gaines (basse)
Robert Sweet (batterie)
am

 

Label :Frontiers Records
Sortie :2015
Production :Michael Sweet

Discographie :

The Yellow And Black Attack - EP (1984)
Soldiers Under Command (1985)
To Hell With The Devil (1986)
In God We Trust (1988)
Against The Law (1990)
Can't Stop The Rock (1991)
Seven - The Best Of (2003)
7 Weeks: Live In America, 2003 (2004)
Reborn (2005)
MurderBy Pride (2009)
The Covering (2011)
Second Coming (2013)
No More Hell to Pay (2013)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE

Des extraits de tout l'album  Fallen ICI

 

 

 

 

 

 

 

 


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #3 MetalDen 07-11-2015 21:11
Bah moi même ressenti que Seb Roxx et Cedric "stryper777", ce heavy bien punchy est hyper mélodique, Cedric à bien voulu me citer : " Michael SWEET est un des compositeurs les plus inspiré du moment ! " Sa source d'inspiration semble inépuisable et très productive !
Citer
0 #2 Eric Berger 29-10-2015 07:54
Grand fan de To hell with the devil, j'avais jusque là apprécié le virement un peu plus heavy. Mais depuis que le groupe s'est fait pousser une paire de co......, il a tendance à nous les poser un peu trop souvent sur la table. A la longue, je trouve cela lassant et ce que propose le groupe sur ce Fallen ne m'intéresse pas ou plus.
Citer
0 #1 Aorfm 14-10-2015 17:28
Je ne partage pas l'avis de cette chronique pour une raison évoquée dans ses écrits : Heavy ! Je n'aime pas ce STRYPER là ! To Hell With The Devil reste donc mon numéro 1 et j'ai bien peur pour longtemps... Tchuss touti ! Rémi(fm)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 845 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles