0
0
0
s2smodern

TEN Gothica

Piten ça faisait un bail que je ne m'étais pas écouté le groupe à Gary Hughes.

Depuis le très romantique et réussi Babylon en 2000. Autant dire que le genre ne m'est pas indispensable, et ce malgré un talent certain. C'est donc par un petit trip nostalgique que je m'en vais vous narrer leurs nouvelles aventures, mais sans réelle fan attitude. Et surtout parce que les chroniqueurs bénévoles spécialistes aor de Rockmeeting se sont mis en pause provisoire, donc c'est bibi qui s'y colle.

Depuis 1996, et 12 albums, voilà donc un treizième voyage oeuvrant toujours dans ce rock fm classieux et chaleureux, comme le suscite la très belle pochette de Stan W Decker. Pour ceux qui n'ont jamais entendu chanter Gary Hughes, à ne pas confondre avec Glenn Hughes, l'homme se situe soit vocalement, soit musicalement, entre Richard Marx, Dare, Dan Reed Network et FM. A l'instar de Darren Warthon (Dare), faut dire que la voix de Ten, n'est guère une voix puissante rock, ce qui souvent limite certaines envolées, mais a la grande qualité de posséder un timbre chaleureux grave qui caractérise les grands chanteurs crooners. Aussi, conscient de cet atout maître, et de ses limites, ce gaillard délivre de belles ballades et des rock pop allégés, rehaussés souvent par de très beaux solos de guitare. La formule gagnante reste donc ici la même, avec des degrés d'inspirations plus ou moins élevés, mais avec le gros plus de proposer des solos mélodiques en pagaille dans cette voie lactée, notamment ici grâce à 2 guitaristes, Dan Rossingana et Steve Grocott, le tout accompagné à la rythmique par John Halliwell, mais aussi par les interventions au piano-clavier de Darrel Treece birch, découlant sur quelques titres de plus de 7 et 8mn. 7 musiciens, avec la section rythmique, Steve mcKenna et Max Yates, sont donc là pour faire reluire ce rock mélodique depuis plusieurs albums déjà. Autrement dit, le dandy met les moyens.

D'ailleurs, cela démarre par un beau solo, suivi par une entrée quasi a capela distillant les vapeurs graves pouvant mettre en émoi ces dames. La suite est un bon riff et un refrain The Grail démarre donc bien cet opus avec plusieurs solos inspirés et un titre de 8mn. Vite suivi du même effet qualitatif par Jekyll and Hyde. Mais ce n'est pas fini, avec ce 3ème morceau et le meilleur de l'album : Travellers. Malgré une intro à la Depeche Mode qui nous embrouillerait un peu, tout est bon dans ce titre : les mélodies, les guitares, et Hughes qui trouve son parfait flow musical pour mettre en valeur sa voix sublime, dont les graves peuvent rappeler le grand David Coverdale. Malgré une intro clavier un peu trop pompeuse pour votre serviteur, ce que frôle parfois le groupe, on reste sur le même tempo avec A man for all seasons, qui pourrait rappeler les vieux hits des dessins animés SF manga. Et ça continue tout le long dans le bon fm...

Comme dit, si ce Hughes n'est pas véritablement un chanteur rock, il n'en délaisse nullement les tempos, notamment avec ce rock joyeux limite glam, Welcome to the freak show inspiré Poison ; ou ces deux titres à la Thin Lizzy : The Wild king of winter, et le celtique La Luna Dra-cu-la, titre que je définirai à pile ou face, c'est à dire qui peut autant charmé qu'agacé selon l'humeur. Étonnamment, alors que le crooner a une voix à ballade, il n'en propose que deux sur ce Gothica. Paragon : si elle ne détrônera pas les meilleurs du gang, la voix de velours et les guitares font leur œuvre. Into Darkness, quand à elle, lorgne carrément du côté des Beatles et Tears for fears, ce qui générera de l'urticaire à votre serviteur, mais qui séduira les fans des 2 groupes cités.

Voix d'ange exceptionnelle, rock pop allégés, mélodies et guitares soyeuses : la formule, ici bien produite, saura séduire amateurs, trices, de douceurs, même si on aimerait davantage d'ambition, notamment avec autant de musiciens. Mais je chipote car plus facile à dire qu'à faire au bout de 13 albums, Ten, même s'il semble sonner plus AOR que Hard aujourd'hui, reste une valeur sûre au sein du CAC40 du Hard Rock FM.

Tracklist : Line Up :  
1. “The Grail”
2. “Jekyll And Hyde”
3. “Travellers”
4. “Man For All Seasons”
5. “In My Dreams”
6. “The Wild King Of Winter”
7. “Paragon”
8. “Welcome To The Freak Show”
9. “La Luna Dra-cu-la”
10. “Into Darkness” 

Gary Hughes (chnat,guitares)
Dann Rosingana (guitares)
Steve Grocott (guitares)
John Haliwell (guitares)
Steve McKenna (basse)
Darrel Treece Birch (claviers)
Max Yates (batterie)
am

 

Label : Frontiers
Sortie : July 7, 2017
Production : Gary Hughes // Mix : Dennis Ward

Discographie :
Ten (1996)
The Name Of The Rose (1996)
The Robe (1997)
Never Say Goodbye - live (1998)
Spellbound (1999)
Babylon (2000)
Far Beyond The World (2001)
Return To Evermore (2004)
The Essential Collection 1995 - 2005 (2006)
The Twilight Chronicles (2006)
Stormwarning  (2011)
Heresy & Creed (2012)
Albion  (2014)
Isla De Muerta (2015)
Gothica (2017)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #3 Fab 21-09-2017 09:40
J'aime beaucoup Hughes que ce soit dans Ten ou en solo, j'aime bcp sa voix justement mais la je dois dire que pour moi c'est le plus mauvais album de Ten depuis Return To Evermore . A part The Grail et Paragon pour le reste on passe du moyen au pas bon. Traveller semble avoir plut a tt le monde sauf a moi!! Y'a qu'un truc que je trouve tres bon sur cet essai c'est le son et j'en viens a regretter le mixage des premiers albums qui etait piteux mais sur lequel il y avait des putains de bons titres. L'inspiration fuit Hughes
Citer
0 #2 aorgod 19-07-2017 19:45

TEN Gothica

Un bel effort sur les compositions et les arrangements pour justement ne pas lasser l'auditeur. Pas du tout monotone à l'image de la bombe qu'est le litre Travellers. Le chant de Gary Hugues est impeccable. Ten revient pour moi dans le peloton de tête de l'AOR.
Citer
0 #1 Eric Berger 19-07-2017 13:39

TEN Gothica

TEN est au hard mélodique l'équivalent de DACIA en automobile. C'est à dire que ça s'écoute comme une DACIA roule mais qu'est ce qu'on s'ennuie. Aucun frisson au volant ni dans les oreilles, Hugues ne va pas se péter sa seule corde vocale, son chant étant toujours aussi monotone et répétitif. Quant aux autres musiciens, ils font le minimum syndical sans aucune étincelle ni fulgurance. De plus les chansons sont très souvent interminables et rébarbatives.Le seul point où le groupe a progressé c'est au niveau de la production tout comme DACIA au niveau des options. Le comble en cette période de vacances serait de prendre le volant d'une DACIA en écoutant du TEN pour rejoindre une destination estivale, lol.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 711 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • RSO Radio Free America

    FranckAndFurious
    suis arrivé péniblement à la ...

    Lire la suite...

     
  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...