0
0
0
s2smodern

TEN Isla De Muerta

Un an après Albion, Ten revient avec son douzième album, Isla de Muerta.
J’ai toujours un peu d’appréhension quand les essais sont si rapprochés. Souvent, cela donne des opus bancals ou qui manquent d’inspiration. Un groupe comme Last Autumn Dream’s a souvent été coutumier du fait. Mais là, je dois me rendre à l’évidence cet album est le meilleur de Ten depuis Far Beyond The World de 2001. J’ai toujours aimé ce groupe et je l’ai toujours suivi mais je dois faire le constat que les dernières fournées même si elles sont correctes dans l’ensemble, ne me transcendent pas plus que ça. En clair, je les ressors rarement du placard à la différence des premiers albums qui sont pour moi des incontournables.
Gary Hughes a déjà définitivement réglé le problème de la production en mettant ça dans les mains de Dennis Ward qui s'occupe du mixage. Et puis, je trouve que cet album est un peu un retour aux sources des premiers essais et on retrouve le Ten inspiré et enclin à pondre de bonnes grosses mélodies tout en gardant son identité tantôt pop, tantôt hard, tantôt rock avec des touches celtiques de ci de là.
Cela faisait un bail que je n’avais pas entendu Hughes aussi inspiré. Bon, tout n’est pas parfait et certains titres m’ont un peu saoulé comme Karnak et The Valley Of The Kings qui marient Peter O Toole sur son cheval à des guitares biens hard et franchement entêtantes dans le mauvais sens du terme. Pourquoi également mettre en plage 11 deux titres différents sur la version Européenne et la version Japonaise ??? Entre le Japon et l’Europe, on n’écoute pas la même chose ??? Donc moi, j’ai eu droit à Assault And Battery qui n’est pas terrible sur la version Jap. Mais à côté de ça on a  droit à des titres magnifiques comme Acquiesce, Intensify ou Revolution. Hughes était par le passé le roi de la balade, il s’en était un peu détourné dernièrement composant des slows un peu moyennasse. This Love est certainement une des plus belle balade depuis un bail pour Ten. Comment également passer sous silence, Buccaneers et Dead Men Tell No Tales typique Ten avec ce côté celtique qui nous transporte vers la série Games Of Thrones ou bien Pirates des Caraibes.

Un voyage musical sans bouger de son fauteuil. Cet Isla m’a convaincu et me conforte dans le sens où j’ai toujours suivi ce groupe même après de grosses baisses de régime. Hughes a l’air de revenir en très grande forme et c’est plutôt une bonne nouvelle.
Bientôt un solo Gary ???



 

 

Tracklist : Line Up :  
 01.Buccaneers/Dead Men Tell No Tales
02.Revolution
03.Acquiesce
04.The Dragon And St George
05.Intensify
06.This Love
07.Karnak/The Valley Of The Kings
08.Tell Me What To Do
09.Angel Of Darkness
10.The Last Pretender
11.Assault And Battery (bonus Jap)

Gary Hughes (chnat,guitares)
Dann Rosingana (guitares)
Steve Grocott (guitares)
John Haliwell (guitares)
Steve McKenna (basse)
Darrel Treece Birch (claviers)
Max Yates (batterie)

am

Année:2015
Label:Rockatopia
Production:Gary Hughes

Discographie :

Ten (1996)
The Name Of The Rose (1996)
The Robe (1997)
Never Say Goodbye - live (1998)
Spellbound (1999)
Babylon (2000)
Far Beyond The World (2001)
Return To Evermore (2004)
The Essential Collection 1995 - 2005 (2006)
The Twilight Chronicles (2006)
Stormwarning  (2011)
Heresy & Creed (2012)
Albion  (2014)
Isla De Muerta (2015)

Liens multimédia - videosSITE OFFICIELMYSPACE

 

 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 570 invités et un membre en ligne

  • Terry

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...