0
0
0
s2smodern

11ème opus studio, pour l'Américain, chanteur et guitariste de Blues Rock, originaire de New York.
Que dire de plus sur l'ex-membre de Black Country Communion de 2010 à 2012, qu'on ne sait déjà. A peine 37 ans, déjà 26 ans de carrière depuis ses débuts, à 11 ans, en première partie de B.B King, et, 15 albums au compteur, en additionnant les Live. Rappelons, aussi, son association avec la talentueuse chanteuse: Beth Hart, pour deux albums magnifiques, sortis en 2011, et, 2013. Deux disques chroniqués dans nos colonnes, tout comme les deux dernières productions solos de Joe: Dust Bowl en 2011, et, Driving Towards The Daylight en 2012. Après une immense tournée aux Etats Unis, et, en Europe, en 2013, Joe retourne en studio, à Las Vegas, en compagnie de son fidèle producteur Kevin Shirley, pour enregistrer ce Different Shades Of Blue, sorti en Septembre 2014. En ouverture, Joe nous propose la seule reprise de l'album, un instrumental de Jimi Hendrix intitulé Hey Baby ( New Risin' Sun ). Feeling de Joe distillé en wah-wah, mélangé au groove de l'orgue hammond de Reese Wynans, voilà  une bonne entrée en matière pour pénétrer dans le vif du sujet avec Oh, Beautiful! Un riff Zeppelinien, façon Black Dog, avec la voix chaude de Joe qui démontre qu'il est, également, un excellent chanteur. Même approche sur le superbe Never Give All Your Heart, à mi chemin entre Bad Company et Deep Purple, avec tout ce qu'il faut où il faut pour sublimer l'ensemble. En tout aussi bluesy, on headbangue, et, on tape du pied sur Living On The Moon, avec son chorus de shredder bouillonnant, mais, aussi, sur I Gave Up Everything For You, avec son style typé Elmore James en forme de jam session. En plus enlevé, on se régale sur Heartache Follows Wherever I Go, avec son superbe chorus en wah-wah chaud et incisif, mais, aussi, sur le sublime Different Shades Of Blue, le morceau éponyme de l'album, très mélodique avec son coté House Of The Risin'Sun. Dans un registre plus cuivré, on savoure le très funky Love Ain't A Love Song, façon Santana, avec basse swingante de Carmine Rojas, ainsi que Get Back My Tomorrow, avec son atmosphère Sudiste, proche de J.J.Cale, ou, enfin, Trouble Down, qui sonne comme le Superstition de Stevie Wonder, avec un formidable chorus du maitre, particulièrement en forme. Enfin, on a droit à une belle ballade intitulée So What Would I Do, chantée tout en nuance par la voix harmonieuse de Joe qui distille, au passage, quelques notes subtiles et aériennes, superbement pensées. Bref, vous l'aurez compris, voilà un album très agréable à écouter, bien produit, avec des arrangements soignés, et, dont les compositions sont signées Joe Bonamassa, paroles et musiques.

Cette fois, le New-Yorkais nous montre une autre facette de sa personnalité, en explorant de nouvelles sonorités, et, en réalisant, peut-etre, le disque le plus ambitieux de sa carrière en extirpant de sa palette : différentes Tonalités de Bleu. Bleu comme le Blues, avec tout ce qui en découle, pour notre plus grand plaisir. La classe!   


 



Tracklist : Line Up :  

Hey Baby (New Rising Sun)
Oh Beautiful!
Love Ain't A Love Song
Living On The Moon
Heartache Follows Wherever I Go
Never Give All Your Heart
I Gave Up Everything For You, 'Cept The Blues
Different Shades Of Blue
Get Back My Tomorrow
Trouble Town
So, What Would I Do



Joe Bonamassa (chant, Guitare)
am

 

Label : Provogue Records
Sortie : 2014
Production : Kevin Shirley


Discographie :

 

A New Day Yesterday (2000)
So It's Like That (2002)
Blues Deluxe (2003)
Had to Cry Today (2004)
A New Day Yesterday, live (2005)
You & Me (2006)
Sloe Gin (2007)
The Ballad of John Henry (2009)
Black Rock (2010)
Dust Bowl (2011
)
Driving Towards The Daylight (2012)
Beacon Theatre Live From New York (2012-DVD)
Different Shades Of Blue (2014)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL

 

 

 

La video bande annonce de Different Shades of Blue ICI.

La vidéo officielle pour le titre Different Shades Of Blue ICI.

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 595 invités et un membre en ligne

  • Tisnacre

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)