0
0
0
s2smodern

CALEB JOHNSON   Testify

J’avoue avoir un peu laissé de côté le palmarès d’American Idol ces dernières saisons.
Pourtant, depuis que ce télé crochet US existe, de nombreux très bons artistes sont nés. Kelly Clarksson, David Cook, Daughtry, Kris Allen, Clay Aiken, Carrie Underwood…sont issu de ce programme et se sont retrouvés chroniqués sur ce site. Depuis la saison 9 et la victoire de Lee Deewyze, j’avais zappé le truc. Le vainqueur de la 13eme saison, Caleb Johnson m’a remis brutalement dedans. Déjà, j’ai été voir les performances du garçon lors du show TV pour voir un type qui faisait un duo avec Kiss et qui mangeait vocalement Paul Stanley qui semble bien fatigué, un type qui reprenait du Aerosmith tranquillement comme on se lave les dents….Pourtant on ne peut pas dire que Johnson fasse dans « la gravure de mode » proposant plutôt un physique  à la Meat Loaf jeune. Mais franchement au vu des performances scéniques le physique n’était pas l’essentiel. Testify est donc son premier album et franchement voilà un artiste à suivre. Produit par l’incontournable Howard Benson, Johnson livre une partition de haut vol pour un premier album qui rassemblera, je pense, un public large qui va du rocker puriste au plus jeune qui recherche quelque chose de plus actuel. On sent quand même que le garçon puise ses sources dans le hard rock blues des 70s quand on entend Sailing Away et Save Me qui ouvre le bal de façon rutilante. On se dit que Fighting Gravity aurait bien été sur un opus d’Aerosmith dans le genre ballade qui tue. Le coté moderne un peu dansant mais pas trop se trouve sur Another Life et sa rythmique d’enfer. Et voilà du cuivre en veux-tu en voilà sur Let Me In qui est vraiment un hit imparable. Même Justin Hawkins de The Darkness y va de son titre la aussi très bon et qui clôture ce Testify de façon grandiose avec As Long As You Love Me. Tout ce que j’aime chez Darkness se retrouve dans ce morceau avec ce couplet très rock mais classique pour aller sur un refrain plus déjanté mais toujours très mélodique. Un sans-faute pour moi pour ce Testify qui marque la naissance d’un grand artiste dont on reparlera j’en suis sûr.

 



Tracklist : Line Up :  
01.Sailing Away
02.Save Me
03.Let Me In
04.Only One
05.Fighting Gravity
06.Devils Daughter
07.Another Life
08.Change
09.Testify
10.As Long As You Love Me

Caleb Johnson (chant)
Howard Benson (claviers)
Phil x (guitares)
John Button (basse)
Randy Cooke (batterie)
Josh Freese (bbaterie)
Chris Chaney (basse)...
am

Année:2014
Label:Interscope
Production:Howard Benson


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 778 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)