0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Dixième opus studio, pour ce guitariste prodige né près de New York et à peine âgé de 34 ans.

Quand on pense qu'il a appris à jouer de la guitare dès l'âge de 4 ans et que, 7 ans plus tard, il joue en première partie de B.B. King, cela parait invraisemblable. Il ouvrira aussi pour Foreigner, Stephen Stills, Joe Cocker, mais, aussi, pour des pointures du Blues telles que Buddy Guy, Robert Cray ou Greg Allman auxquels il aurait presque volé la vedette. En 2010, il vient en France assurer la première partie de ZZ Top à Toulouse, Nîmes et Bayonne. La même année, il fondera Black Country Communion, le super groupe dont le deuxième album arrive prochainement chez votre disquaire habituel. En attendant, l'ami Joe se fait plaisir avec cet album de Blues racé bien produit par son ami Kevin Shirley. Dès l'entame, imitation d'un train qui démarre avec Slow Train. Un groove bien mené par une guitare en slide et un son prodigieux. Tout aussi prodigieux avec le titre éponyme de l'album Dust Bowl ( nuage de poussière) où l'atmosphère désertique du sud des Etats Unis est parfaitement suggérée. Autres compositions intéressantes Black Lung Heartache avec sa couleur Irlandaise mêlée à un gros son, type Led Zep, mais, aussi The Last Matador Of Bayonne (cocorico!) où se mélangent trompette et feeling, genre Gary Moore, et, sans oublier, le très électrique et enlevé The Whale That Swallowed Jonah avec ses sonorités très Claptonnienne. Ensuite, il y a les deux superbes reprises heavy et très réussies que sont  Heartbreaker des Free (avec Glenn Hughes) et Prisoner de Barbara Streisand. Formidables aussi ces deux morceaux très profonds que sont The Meaning Of The Blues et No Love On The Street où les doigts de Joe triturent des chorus incisifs, rapides et mélodieux. Cotés traditionnel, citons le très Sudiste Tenessee Plates avec John Hiatt au chant,You Better Watch Yourself, chaud et électrique, et ,enfin, Sweet Rowena, avec le chanteur de country Vince Gill, qui sonne un peu comme le Sweeet Home Chicago de Robert Johnson.


Voilà donc un Top album à découvrir en extrême urgence.

 



Tracklist : Line Up :  
01. Slow Train
02. Dust Bowl
03. Tennessee Plates (feat. John Hiatt)
04. The Meaning Of The Blues
05. Black Lung Heartache
06. You Better Watch Yourself
07. The Last Matador Of Bayonne
08. Heartbreaker (feat. Glenn Hughes)
09. No Love On The Street
10. The Whale That Swallowed Jonah
11. Sweet Rowena (feat. Vince Gill)
Joe Bonamassa (chant, Guitare)
Carmine Rojas (basse)
Anton Fig (batterie)
Rick Melick (claviers, Hammond)
am

 

Label : Mascot
Sortie : 2011
Production : n/a


Discographie :

A New Day Yesterday (2000)
So It's Like That (2002)
Blues Deluxe (2003)
Had to Cry Today (2004)
A New Day Yesterday, live (2005)
You & Me (2006)
Sloe Gin (2007)
The Ballad of John Henry (2009)
Black Rock (2010)
Dust Bowl (2011
)

 


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#3 Maënora 14-07-2011 13:36

Pourquoi un tel titre ? Facile... j'ai jamais vu un mec jouer autant avec ses tripes, et alors ? Tripes, frites ce n'est pas l'accord (subtil) parfait ! J'allais pas écrire qu'il jouait comme une moule ... C'est un homme Madame (clin d'œil à un groupe français et des paroles de Répression, puisque son gratteux était au palais des sports il y a peu).

Joe BONAMASSA, ce mec a dû naître avec une corde de Mi en guise de cordon ombilical, des médiateurs à la place des ongles, un index raide comme un bottleneck, la bistouquette striée comme des frets, un trou de balle en forme de jack ... Bon, Ok ! Je m'arrête là pour mes références à la con. Mais franchement quand on a eu beaucoup de gratte dans ses doigts et sa tête, on est obligé de savourer cet album. On se dit que le lascar à minimum 60 piges, bas mot ! Qu'il a été congelé pendant 50 ans et qu'il nous sert le melting pot parfait de l'ancien et du nouveau, bah, Non Erratum 30 balais passés de peu. De quoi rester con ! Si ça c'est une claque, je vous assure que votre tronche va tellement remuer, qu'on pensera que vous maîtrisez le mouvement perpétuel. Et si ça ne bouge pas assez, je veux bien aider !

Il joue comme un noir, mais pareil que Canada Dry, il y a erreur sur la marchandise. En plus il chante bien, en qualité de guitariste chanteur ; comme Lincoln Brewster sans le côté pop. Les références, elles y sont toutes, en premier lieu j'ai été frappé par Robben Ford qui aurait fusionné avec Jeff Healey, mais parfois j'entends aussi Billy Gibbons (période 1ers ZZTop), Gary Moore, Lucky Peterson, des relents de Clapton ; curieusement moins que Steevie (faut comprendre Ray Vaughan, pas la pédale douce Ethérisée). Tout le condensé des pionners, il joue rock, boogie, blues, on entend parfois même des clins d'oeils (ds mon cas) à un Nuclear Valdez.

UN GROS MUST ! Le pied pour un quidam comme Bibi car je ne me contente pas d'un seul style de musique ; donc j'arrive à prendre souvent mon pied, pour un peu qu'il y ait une once de rock (au sens large), car même sur du jazz et de la pop j'arrive à durcir ... des oreilles. Du moment qu'il y a de la musique, avec un sens profond, pas de lapins duracell survoltés, des instruments en distors réglés comme des engins de chantiers ; je peux trouver ... plénitude. Tout ce qui est capharnum, tactapoum et rap de cave, c'est l'effet gastro assuré !...  oui par les deux trous !!!

Au départ, j'avais écrit à Prof : «  j'ai acheté un album, j'ai les tétons qui pointent ; il faut que je le chronique ».

Il m'a répondu : « Non, jeune ObiWan  ... »

Moi : « Papa ??? »

Lui : « John Marcus, chroniquer, il le doit ; demandé il me l'a ».

John Marcus, veinard tu le sais ?...Lol !

Après la chronique, je ne saucissonerai pas, je ferai court et je dirai : « Celui-là aussi acheter également vous devez ».

Bon je vous laisse, je vais remettre l'album attraper trois néons et pendant que Mme Maënora fait les courses, avec mes garçons, petit et moyen Maënora, on va jouer au chevalier du jeudi ; on est bien le Jedi 14/07/2011 ?!

 

 

#2 MetalDen 04-07-2011 20:08
Avec ce genre d'album, on comprend pourquoi ilo a été embauché dans le Black Country Communion, ce gars là est un surdoué de la guitare, et dépoussière le concept du blues avec son au standard du jour, chouette album !
#1 Kriss 27-06-2011 21:26
J'ai acheté cet album dès sa sortie et je ne le regrette pas !!! Quel est mon titre préféré ? Je ne saurais le dire...ils sont tous très bons ! Quoi que..."The Last Matador of Bayonne"...mais non, ce doit être du chauvinisme...n'est-ce pas John Markus ?!!...Je n'ai qu'un regret, celui de n'avoir pu aller au concert de Joe Bonamassa à Paris début Mai, la seule date de concert en France !!!

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 658 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...