0
0
0
s2smodern

Si certains d'entre vous, chers lecteurs, peuvent être étonnés de voir une chronique d'un coffret des BEE GEES, pour moi c'est une évidence.

Au niveau de la Pop et surtout des harmonies vocales, les frères GIBB restent une référence majeure au même titre que les BEATLES et les BEACH BOYS.

Ce coffret sorti à la fin de l'année 2010, vient commémorer presque 50 ans de carrière. Cette carrière qui débute en 1958 en Australie sous le nom de THE RATTLESNAKES. Ce n'est qu'en 1962, que THE BEE GEES voit le jour. Il leur faudra attendre 1967 et la sortie de Bee Gees 1'st pour embrasser une carrière internationale puisque les 2 précédents disques n'étaient disponibles qu'en Australie. En septembre de la même année, le premier succès est au rendez-vous avec la chanson Massachussetts, puis en 1968 avec I Started A Joke.

Il faut dire que la Pop sucrée qu'ils proposent est hyper léchée, les trois voix différentes se mélangent de façon divine.

En 1969, un petit différent entre les trois frangins provoque le départ de Robin qui en profite pour sortir la chanson Saved By The Bell avant de réintégrer le trio, les liens du sang et de la fratrie étant plus forts que tout.
En 1972, ils abandonnent le The pour devenir définitivement BEE GEES. Les ventes moyennes des opus comme
Life In A Tin Can et Mr. Natural poussent leur manager ROGER STIGWOOD à leur proposer de changer de cap musical. Sur ses conseils avisés ainsi que ceux d' ERIC CLAPTON un proche du groupe, ils partent enregistrer aux Etats-Unis sous la houlette d' ARIF MARDIN (ARETHA FRANKLIN, QUEEN, PHIL COLLINS, RICHARD MARX...). C'est lors de ces sessions d'enregistrements, qu'il va se passer quelque chose qui va bouleverser définitivement la suite de la carrière du trio. En effet, en plus de l'aspect musical plus Funky, Barry va se découvrir une voix de fausset qui va devenir sa marque de fabrique.

Jive Talking s'empare de la 1ère place des charts Américains en août 1975.

Deux ans après les frères GIBB composent sur la demande de leur manager sept chansons pour la B.O.F Saturday Night Fever dont il est le producteur. C'est un véritable raz-de-marée qui déferle alors avec la bande son de ce film. Le double album se vendra à plus de 30 millions d'exemplaires et les chansons extraites comme Stayin' Alive, Night Fever ou How Deep Is Your Love trusteront les premières places des hit-parade. Les frères GIBB s'imposent alors comme les rois du Disco.

Dans les décennies qui suivront, le groupe continue sa carrière sans connaître autant de succès mais en proposant une Pop très élégante comme le prouvent des albums plus méconnus comme E.S.P. et Still Waters. Leur dernier effort discographique This Where I Came In date de 2001 et restera comme le testament ultime du trio car malheureusement en janvier 2003, Maurice, un des deux jumeaux décède.
Barry et Robin, après avoir perdu leur frère Andy, le plus jeune en 1988, ne se remettront pas de la perte de Maurice. Les BEE GEES étaient trois mais ils ne faisaient qu'un.

Me revoilà en ce début d'année 2012, avec ce magnifique coffret sous le bras qui est en plus très original dans sa conception. Il y a dans ce recueil, quatre cds, un pour chaque frère car même s'il n'a jamais intégré le groupe, mis à part quelques apparitions sur scène, Andy a fait une belle mais courte carrière (3 albums solos) à la fin des années 70 et début des années 80.
Le premier cd est donc consacré à Barry et sa voix de fausset qui fait merveille sur Tragedy ou Stayin' Alive. On lui doit aussi quelques unes des plus belles chansons du groupe comme Words, To Love Somebody, First Of May ou Too Much Heaven.

Pas d'inédit sur ce disque, tout comme sur celui qui est consacré à Robin. Robin dont le vibrato clair fait des merveilles sur Massachussetts, I Started A Joke ainsi qu' Odessa. Sans oublier une de mes chansons préférées Islands In The Stream, écrite à l'époque pour KENNY ROGERS qui connut un énorme succès avec ce titre.

Sur le disque du regretté Maurice, nous retrouvons des chansons moins connues mais toutes aussi intéressantes. Il avait lui aussi un timbre de voix incroyable capable de chanter les harmonies hautes comme les harmonies basses. Trafalgar reste un titre incontournable dont l'univers musical se rapproche de celui des BEATLES. D'autres chansons ne sont pas à négliger que ce soit Suddenly, Overnight ou Wildflower. Les deux inédits sont des duos avec sa fille Samantha, comme quoi le talent c'est une question de gènes. Angel Of Mercy est un titre plutôt Disco qui vous donne envie d'embraser le dancefloor alors que The Bridge est une ballade légèrement sirupeuse comme je les aime.

Pour finir, le petit Andy, parti trop tôt, a lui aussi droit aux honneurs de la famille. Les chansons sont donc extraites de ses albums solos avec le fameux hit (Love Is) Thicker Than Water co-écrit avec Barry qui détrôna de la 1ère place des charts U.S. Stayin' Alive en mars 1978. Les frères GIBB avaient tous un don incroyable pour écrire, chanter et produire car au niveau du son, ils ont toujours été au top, que ce soit pour eux ou pour tous les artistes avec qui ils ont collaboré. Un inédit Arrow Through The Heart se cache parmi les sublimes titres que sont : Shadow Dancing, Flowing Rivers, After Dark...

Après avoir englouti tel Gargantua, ce coffret, je me trouve repu de mélodies précieuses, d'harmonies vocales célestes qui m'ont donné tour à tour envie de danser, de chanter et qui font partie intégrale de ma vie.
Je vous conseille vivement chers lecteurs de vous procurer ce coffret car il est 10 fois plus intéressant que toutes les compilations parues à ce jour.
Le livret qui accompagne le tout est garni de photos rares et de témoignages des plus grands de la musique. Je ne citerai au hasard que certains d'entre eux : ELTON JOHN, DAVID FOSTER, MICHAEL BOLTON, KENNY ROGERS, BRIAN WILSON... et aussi ROBERT SMITH et BILLY CORGAN qui sont eux aussi des grands fans des BEE GEES et qui ici, leur rendent un bien bel hommage.

 

Merci donc aux frères GIBB pour toutes ces décennies de chansons et le blason qui orne la couverture de ce coffret avec la maxime suivante résumant bien leur magnifique carrière : VIRTUTIS, GLORIA, MERCES (la gloire récompense le mérite).



 

Tracklist  Disc 1 : BarryLine Up :  

01. Spirits (Having Flown)
02. You Win Again
03. Jive Talkin'
04. To Love Somebody
05. Tragedy
06. Too Much Heaven
07. First Of may
08. More Than A Woman
09. Love So Right
10. Night Fever
11. Words
12. Don't Forget To Remember
13. If I Can't Have You
14. Alone
15. Heartbreaker
16. How Deep Is Your love
17. Love You Inside Out
18. Stayin' Alive
19. Barker Of The Ufo
20. Swan Song
21. Spicks And Specks

Disc 2 : Robin

01. I Am The World
02. New York Mining Disaster 1941
03. I Can't See Nobody
04. Holiday
05. Massachussetts
06. Sir Geoffrey Save The World
07. And The Sun Will Shine
08. The Singer Sang His Song
09. I've Gotta Get A Message To You
10. I Started A Joke
11. Odessa
12. Saved By The Bell
13. My World
14. Run To Me
15. Love Me
16. Juliet
17. The Longest Night
18. Fallen Angel
19. Rings Around The Moon
20. Embrace
21. Islands In The Stream

Disc 3 : Maurice

01. Man In The Middle
02. Closer Than Close
03. Dimensions
04. House Of Shame
05. Suddenly
06. Railroad
07. Overnight
08. It's Just The Way
09. Lay It On Me
10. Trafalgar
11. Omega Man
12. Walking On Air
13. Country Woman
14. Angel Of Mercy
15. Above And Beyond
16. Hold Her In Your Hand
17. You Know It's For You
18. Wildflower
19. On Time
20. The Bridge

Disc 4 : Andy

01. Shadow Dancing
02. I Just Want To Be Your everything
03. (Love Is) Thicker Than Water
04. An Everlasting Love
05. Desire
06. (Our love) Don't Throw It All Over
07. Flowing Rivers
08. Words And Music
09. I Can't Help It (feat Olivia Newton-John)
10. Time Is Time
11. Me (Without You)
12. After Dark
13. Warm Ride
14. Too Many Looks In Your eyes
15. Man On Fire
16. Arrow Through The Heart
17. Starlight
18. Dance To The Light Of The Morning
19. In The End


 



 

Barry Gibb (chant)
Robin Gibb (chant)
Maurice Gibb (chant)
am

 

Label :Reprise Records
Sortie :2010
Production :Bee Gees/ Robert Stigwood


Discographie :

 

The Bee Gees Sing And Play 14 Barry Gibb Songs (1965)
Spicks And Specks (1966)
Bee Gees' 1st (1967)
Idea (1968)
Odessa (1969)
Cucumber Castle (1970)
2 Years On (1970)
Trafalgar (1971)
To Whom It May Concern (1972)
Life In A Tin Can (1973)
Mr. Natural (1974)
Main Course (1975)
Children Of The World (1976)
Saturday Night Fever (1977)
Spirits Having Flown (1979)
Living Eyes (1981)
E.S.P. (1987)
One (1989)
High Civilization (1991)
Size Isn't Everything (1993)
Still Waters (1997)
One Night Only (1998)
This Is Where I Came In (2001)
Mythology (2010)

 


Liens multimédia - videosSITE OFFICIEL 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 610 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)