0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

blue oyster cult tyranny and mutation

Malgré un premier essai convaincant et surtout fascinant, BLUE ÖYSTER CULT ne semble pas estimé à sa juste valeur.

Bien entendu ils intriguent, à l'image de KISS (même période, même combat !).

De là à s'emparer du coeur du "grand" public, il n'y a qu'un pas. Un pas de géant !

L'Histoire retiendra mieux les maquillés que les occultes, alors que l'un comme l'autre sont bourrés de talent et bâtisseurs du Hard Rock américain !

La genèse...

En 1972, BÖC entreprend l'écriture et enregistrement de leur second volet d'une trilogie devenue aujourd'hui culte.

Comme le rappelle le batteur Albert Bouchard, le processus de composition eut lieu sur la route, lors de leur tournée ("It was written almost entirely on the road."). Ce qui procure à l'album Tyranny And Mutation un son qu'il qualifie "d'harmonieux, naturel" (NDLR : "organic" en anglais).

Selon Albert Bouchard, l'idée était de se rapprocher de la méthode pratiquée par la machine scénique ALICE COOPER. C'est à dire élaborder des chansons taillées à la fois pour le studio et pour les concerts.

Je pense que c'est pour cette raison qu'il se dégage une telle spontanéité de Tyranny And Mutation. Mais aussi une certaine urgence, car des clauses de contrat stipulaient une sortie studio chaque année.

Pour l'influence BLACK SABBATH maintes fois surlignées, il faut plutôt s'attarder sur la thématique de l'Enfer que sur la musique en elle-même. C'est en cela que BÖC peut être comparé aux britanniques. L'un comme l'autre dépeignent leur vision de l'Enfer.

Février 1973, les américains délivrent enfin le conceptuel Tyranny And Mutation. Conceptuel car, outre la caractéristique technique face A - face B du vinyle, ceux-ci baptisent la première face The Black tandis que la seconde The Red. Et forcément, ceci n'est pas sans raison !

The Black...

Considérez Tyranny And Mutation comme un couteau : le tranchant, c'est The Black.

Ca dépote dès l'entame. La chanson The Red And The Black est incisive. Il en va de même pour Hot Rails To Hell. Du Heavy Rock n' Roll qui ne demande qu'à s'exprimer en concert !

Et si O.D.'d On Life Itself et 7 Screaming Diz-busters ne galopent pas, ils n'en restent pas moins mordants !

And The Red !

The Red ou le dos plat du couteau. Étrangement, cette face ne fait pas figure de ventre mou et dénué d'intérêt. Au contraire, c'est une face sophistiquée, bien plus axée sur la mélodie que The Black.

Mistress Of The Salmon Salt (Quicklime Girl) en est le meilleur représentant, pour ma part. Une délicieuse tirade. Et les soli, bon sang, les soli !, qu'ils sont plaisants !

Bonus : Buck's Boogie

Sur les récentes rééditions, est présent Buck's Boogie, un titre instrumental extravagant et d'une grande classe ! C'est démonstratif cependant loin de la branlette de manche sans queue ni tête !

Tracklist :
01. The Red & the Black

02. O.D.’d on Life Itself
03. Hot Rails to Hell
04. 7 Screaming Diz-Busters
05. Baby Ice Dog
06. Wings Wetted Down
07. Teen Archer
08. Mistress of the Salmon Salt (Quicklime Girl)


Line-up :

Eric Bloom (chant + guitare + clavier)
Buck Dharma (chant + guitare)
Allen Lanier (guitare rythmique + claviers)
Joe Bouchard (chant + basse)
Albert Bouchard (chant + batterie)

Label : CBS Records
Sortie : 1973
Production : Murray Krugman, Sandy Pearlman

Discographie :
Blue Oyster Cult (1972)

Tyranny And Mutation (1973)
Secret Treaties (1974)
On Your Feet Or On Your Knees - live (1975)
Agents Of Fortune (1976)
Spectres (1977)
Some Enchanted Evening - live (1978)
Mirrors (1979)
Cultosaurus Erectus (1980)
Fire Of Unknown Origin (1981)
Extraterrestrial Live (1982)
The Revolution By Night (1983)
Club Ninja (1986)
Imaginos (1988)
Career Of Evil: The Metal Years - best of (1990)
Workshop Of The Telescopes - best of (1995)
Heaven Forbid (1998)
Don't Fear The Reaper - best of (2000)
Curse Of The Hidden Mirror (2001)
A Long Day's Night - live (2002)
The Essential - best of (2003)
Hard Rock Casino Cleveland 2014 (2020)
40th Anniversary - Agents Of Fortune - Live 2016 (2020)

Lien multimédia : WEBSITE


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

BLUE OYSTER CULT - Tyranny And Mutation - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1071 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • RAMOS - My Many Sides

    Fab
    Petite précision ce n' est pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Écouté en boucle ces jours ci ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    Fab
    UN DES ALBUMS AOR DE L ANNEE A ...

    Lire la suite...

     
  • ENUFF Z'NUFF - Brainwashed Generation - Chronique

    Seb.Roxx
    Au passage, le titre avec Donnie ...

    Lire la suite...

     
  • MARK SPIRO - 2+2=5 Best Of + Rarities - Chronique

    Seb.Roxx
    j'ai acheté l'objet mais pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)