0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

fabienne shine dont tell me how to shake it

L’égérie de Shakin’ Street, Fabienne Shine, est de retour avec un nouvel album solo, Dont Tell Me How To Shake It, un titre en forme de clin d'œil pour le groupe à l'origine du mythique album Solid As A Rock en 1980 !

J’avoue être passé à côté lors de sa sortie, mais le Magic Tour du légendaire combo, ce mois de janvier 2019, dans toute la France ou presque, avec, tenez vous bien, pas moins de 15 dates, a sonné comme une piqure de rappel, d’autant que quelques titres de ce nouvel opus font partie de la set-list, au côté des standards principalement issus du mythique Solid As A Rock.
Et franchement cela aurait été vraiment dommage car nous avons ici affaire, ne tergiversons pas, à une excellente production.
Depuis le dernier album de Shakin’ Strret en 2014, le duo derrière les compositions des derniers albums du groupe, Fabienne  et le batteur fondateur de Shakin’ Street, Jean-Lou Kalinowski, a volé en éclat, il semble que la rupture soit consommée. Mais finalement, nous n’y perdons pas au change, Jean-Lou ayant signé quelques belles compos avec AC22, tandis que Fabienne semble tout aussi inspirée dans cette galette. Et qui plus est de nombreux invités sont venus lui prêter main forte, Freddie Katz, J.P Thunderbolt Patterson (Dictators) Mike Winter (Shakin'Street), Ross Friedman (Dictators,Manowar), Albert Bouchard (Blue Oyster Cult), Joe Bouchard (Blue Oyster Cult), Mar Todani, Norbert Krief (Trust), Aurélien Ouzoulias (Satan Jokers, Equinox, Mörglbl) …

The World & Me ouvre cette galette, avec un riff accrocheur, et Fabienne dans un registre vocal axé plus dans les graves qu’à l’habitude, tandis que Freddie Katz envoie un premier solo bien senti. Le rythme s’intensifie avec Don' Tell Me How To Shake It, un morceau brillant, bien hard, avec cette fois un retour dans les aigus plus habituels, pas de doute, Fabienne a toujours l'art nous secouer ! Tout aussi brillant, I Gotta Fly, heavy et bluesy à la fois, un riff hypnotique à retrouver sur scène, et oui, les 3 titres qui ouvrent cet album sont au programme de la tournée, très bon choix ! La basse ronfle sur Worth More When I'm Dead, un excellent mid tempo avec un autre refrain très catchy, tandis que Candy Darling calme le jeu avec ses guitares planantes, presque Pink Floydiennes, très 70’s, au travers d’un hommage à l’actrice trans chez Paul Morrissey en 1968 dans ‘Flesh’ , qui est aussi citée par Lou Reed dans le Walk On The Wild Side. One two, one two three….. et la machine redémarre avec I'm Your Girl , Ross The Boss à la guitare et les frères Bouchard à la rythmique basse batterie, et c'est le 4eme excellent titre présenté sur scène, lors du Magic Tour, avec le même Ross. Le tempo accélère d’un cran avec Curly waves’, un rock’n Roll festif dopé par Nono à la guitare et quelques pointes d’harmonica, un autre point fort de l’album.

L’album se termine avec deux chouettes titres en français,  Je Suis Une Fille De Nulle Part  et  J’aime Marcher Dans Les Courants D’Air , deux titres qui devaient figurer sur le 3eme album de Shakin Street, enregistré en français, qui fut refusé par le label, précipitant la fin du groupe, puis  une reprise de  Here Comes The Sun de George Harrison.

Au final un très bel album, un grand coup de chapeau à une artiste au long parcours parfois tourmenté, mais qui semble défier le temps  et les épreuves,  et ne manquez pas le Magic Tour pour découvrir 4 titres de ce nouvel opus en live !



Tracklist :
1 The World & Me 3:29
2 Don' Tell Me How To Shake It 5:54
3 I Gotta Fly 2:47
4 Worth More When I'm Dead 3:39
5 Candy Darling 6:30
6 I'm Your Girl 4:21
7 Curly Waves 3:47
8 Je Suis Une Fille de Nullepart 3:08
9 J'Aime Marcher Dans Les Courants d'Air 3:40
10 Here Comes the Sun

Pour commander, C'EST ICI.

Line Up :
Fabienne Shine (chant)

Label : auto prod
Sortie : 2018

Discographie :

Avec Shakin' Street
Vampire Rock (1978)
Shakin' Street (1980
Live And Raw (1981)
Live (2004)
21st Century Love Channel (2009)
Live In The 21st Century - DVD (2011)
Psychic (2014)

Solo
No Mad Nomad (1997)
Fabienne Shine and the Planets (2007)
Don't Tell Me How to Shake It (2018)



 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

+2 #1 Emmanuel Ascher 26-03-2019 20:39
Depuis toujours, le rock’n’roll est capable du meilleur comme du pire et de petits accidents miraculeux aussi…Saviez-vous par exemple que Fabienne Shine a sorti l’année dernière son meilleur album depuis le « Solid as a rock » de Shakin’ Street en 1980 ? C’est à l’issue d’une tournée française de 15 dates ( merci à Hubert Bonnard d’avoir fait renaître ce groupe mythique, ce qui en 2019 relève aussi d’un miracle ) qui a vu Shakin’ Street s’offrir les services de 3 ex- Dictators NYC ( J.P Patterson, Dean Rispler, Ross Friedman ) et 1 ex- Manowar ( Ross The Boss ) que Fabienne a annoncé que son nouvel album bénéficierait sous peu d’une distribution internationale. Vous voulez retrouver l’esprit de révolte qui ne répond à aucun plan de carrière préétabli ? Checker l’aura de musiciens français et américains qui maîtrisent leur rock’n’roll sur le bout des doigts ? Vous laisser envoûter par le flow de cette femme extra-ordinaire au parcours rock’n’roll impressionnant ? Alors ce disque est fait pour vous ! 2 sessions distinctes furent nécessaires à l’enregistrement de l’album: L’une en direct de NYC sous la direction de Freddie Katz, l’enfant illégitime que Johnny Thunders n’aurait pas pu avoir avec Stiv Bators ( il croisait lui aussi le fer avec Ross The Best sur la tournée 2019 ) et l’autre au Studio Davout avec Nono de Trust et un super guitariste nippon qui réside à Paris: Mar Todani. On navigue ici entre du Dictators pour l’énergie, Joey Ramone pour la sensibilité pop et les Runaways pour le fun & roll. Pas du tout girly, Fabienne incarne le pouvoir alpha rock mais du côté sombre de la rue… Totalement autodidacte et sans filets, elle parvient toujours à retomber sur ses pattes telle une chatte échaudée qui ne craint pas les coups de boutoir des basses et des scies électriques ! Daté voir obsolète, cette cuvée 2019 ? Et bien pas pour tous ceux qui se souviennent des New York Dolls, Heartbreakers, Iggy, d’Albert & Joe Bouchard du BÖC présents sur un titre costaud avec Ross The Boss ( I’m your girl ) ou de la menace latente du Alice Cooper Group original…Tous les titres sont dans cette lignée de rock glorieux et déviant joué pied au plancher. Trop punkisant pour vous les métalleux ? Soyez rassurés, ces ricains connaissent la musique et ne sont pas du tout disposés à se tirer une balle dans le pied en mode no future. Fabienne a été particulièrement touchante quand elle a rappelé ses anecdotes personnelles avec des fantômes du rock underground 70´s décédés aujourd’hui ( dont Johnny Thunders ). Il y a un titre fabuleux ( Curly Waves ) qu’on croyait sorti des sessions Runaways période Kim Fowley, un ovni central ( Candy Darling ) d’une beauté mélancolique sidérante qui rappelle le Opus in CM7 de Wendy O’ et 2 sélections co-écrites avec Eric Lewy bien avant qu’il ne lance avec succès son projet Era. Et dire que c’est Jimmy Page lui-même qui ordonna un jour à la belle de monter un groupe et Marc Zermati qui lui donna son nom à Mont de Marsan en 1976: Shakin’Street…Parce que MC5 évidemment ! Nowhere girl, j’aime marcher dans les courants d’air, et pourquoi pas ? Quand elle dit Every man is a star, je le prends dorénavant pour moi ! Finalement le seul reproche qu’on pourrait faire est l’artwork de la pochette qui bien qu’il rappelle le 1er Shakin’ Street ne rend pas assez justice au contenu vraiment musclé du disque ( no offence Pierre Terrasson ). En tout cas, ce retour en flamme de notre tigresse préférée fait un bien fou dans une société française qui n’en finit plus d’être malade. Very well done, see you soon Fabienne !
Pour commander, C'EST ICI : https://www.disquaireday.fr/produit/fabienne-shine-dont-tell-me-how-to-shake-it/

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 414 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus