0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

rival sons feral roots

Plutôt que de nous bassiner avec des stickers dont on a que faire du style «Explicit lyrics» surtout quand on est pas anglophone, les maisons d'édition devraient prévenir de la dangerosité de l'abus d'écoutes de certains disques qui peuvent s'apparenter à des drogues dures.

 C'est ce qui m'est arrivé avec ce «Feral roots», album de Rival Sons célébrant leurs dix années d'existence. J'avais en effet terminé ma chronique il y a deux semaines, mais à force de me passer la galette en boucles (c'est l(e)'(dès)avantage de ceux qui ont plus d'une heure de route pour aller au boulot...), j'ai été obligé de la refondre quasiment ad-integrum.

Car si les premières approches de ce "Feral roots" ne sont pas renversantes, force est de constater qu'un sentiment de voluptueuse addiction s'empare de l'auditeur au fil des écoutes. L'album est moins facile d'accès que leur fabuleux "Great Western Valkyrie" paru en 2014, mais à mon avis il est du même niveau artistique et lui est peut-être même supérieur. Les californiens rassurent ainsi ceux qui comme moi avaient été un peu déçus par "Hollow bones" (2016) qui bien que n'étant pas un mauvais disque était quand même nettement en deçà de son prédécesseur.

Rival Sons poursuit ainsi son petit bonhomme de chemin qui irrémédiablement l'amène à tutoyer album après album des sommets artistiques rock que d'aucuns oseraient à peine s'imaginer en rêves. Il en va ainsi des musiciens dont la carrière aura été probablement enveloppée d'effluves potentiellement extra-naturelles grâce à l'intervention d'une muse, d'une fée, d'un dieu, appelez cela comme vous le voulez.

Rempli d'influences soul dès le titre introductif «Do your worst» (les choeurs très présents sur les différents morceaux y sont certainement pour beaucoup) et se permettant même un splendide gospel en guise de dernier titre («Shooting stars») «Feral roots» se veut l'album de la maturité pour un groupe qui aura su éviter les pièges de la redite et de l'auto-plagiat. Cette évolution de carrière pourra faire grincer quelques dents et les grincheux sauront rappeler que 'c'était mieux avant', mais il n'en reste pas moins vrai que si le registre a changé, la classe internationale reste omniprésente pour 11 morceaux nettement au dessus de la plupart des productions rock actuelles...

Jay Buchanan confirme s'il le fallait qu'il possède une des voix les plus intéressantes de ces dix dernières années.. Pour vous en convaincre allez directement au titre qui donne son nom au LP «Feral roots», sorte de ballade absolument magistrale renfermant un déluge de décibels et un refrain puissamment fédérateur. Impossible de ne pas succomber à une telle mélodie !

Débutant par trois morceaux plutôt rugueux (en particulier le très heavy «Back in the woods» et sa rythmique destructrice), l'album se calme à partir de «Look away» dont la structure légère et son introductive gratte sèche amènent intelligemment un condensé de mélodie orientalisante déchirée par la voix puissante du lead singer. Un futur classique en live à n'en pas douter... Je n'avais pas l'intention de vous faire un track-by-track ennuyeux, mais je citerai quand même encore le chaloupé et groovy «Stood by me» qui m'a rappelé par moment les grands Black Crowes des frères Robinson (peut-être à cause de la slide -lol).

Pour conclure, un seul mot d'ordre : 'évitez cet album' ! Il ne pourra que vous pousser à répéter les écoutes ce qui à terme pourrait s'avérer délétère sur vos capacités à diversifier vos prochaines acquisitions musicales. Mais putain qu'il est bon !

Tracklist :
01. Do Your Worst
02. Sugar On The Bone
03. Back In The Woods
04. Look Away
05. Feral Roots
06. Too Bad
07. Stood By Me
08. Imperial Joy
09. All Directions
10. End Of Forever
11. Shooting Stars 


am
Line Up :
Jay Buchanan (chant )
Scott Holiday (guitare )
Robin Everhart(basse )
Michael Miley(batterie )


Label : Low Country Sound
Sortie : 25/01/2019

Discographie :
Before the Fire (2009)                            
Rival Sons (EP - 2011)                           
Pressure & Time (2011)                                     
Head Down (2012)
Great Western Valkyrie (2014)
Hollow Bones (2016)

Feral Roots (2018)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL







Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1069 invités et un membre en ligne

  • John MarKus

Commentaires

  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

     
  • AC/DC - Highway to Hell

    MetalDen
    En attendant un SDF 2020 suggéré ...

    Lire la suite...

     
  • HARDLINE - Life

    FranckAndFurious
    A la rescousse de Fab ! Comme je ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)