0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

u d o steelfactory 2

Comme un bon album d'heavy métal allemand, autant être direct, et vous avouer de suite que ma méconnaissance de la carrière d'UDO et d'Accept, ne me permet pas de faire une notation et un comparatif précis.

Pour autant, à l'écoute de cette fonderie, est-ce que cela va me handicaper pour headbanguer et lever mon majeur ? Répondre à la question, c'est déjà sentir un truc entre ses fesses ...

Moins FM que son prédécesseur DECADENT, ici, c'est sans fioritures : ça brûle direct ... et même si le moule a déjà servi, ça fond bien dedans. Ca brûle même très chaudement, telles les flammes de l'enfer. Loin donc des mélodies américano-italienne (suivez mon regard), on retrouve ici l'artisanat allemand : brut, incandescent, viril, suintant la fermeté, … mais à l'opposé, pas moins une certaine élégance froide, presqu'une certaine classe. On a reproché à Lemmy et Jeff Hanneman, leur adoration envers les uniformes de l'armée allemande. Mais de toutes les armées du monde, on a rarement fait plus beau que ces uniformes là. Aussi, ce qu'on aimait d'Accept, c'est aussi son côté fin et classieux.

Les chefs d'atelier Andrey Smirnov et Bill Hudson savent faire fusionner les solos à la bonne température et à la bonne intensité selon les besoins de l'outil à façonner : tour à tour, heavy, néo-classique, aérien, lyrique, rentre-dedans, et même oriental et acoustique … la variation permet un parfait alliage des métaux.
Les choeurs, prenants, apportent comme souvent l'éclat aux matériaux, qui vous donnera envie de fixer votre regard sur ces pièces là.
Est-il utile de décrire ces 13 statues de métal, tant on en devine à la fois la nature, mais tant aussi il est bon de laisser le plaisir de la découverte de cet art là ? Comme on vit à l'époque du spoiler, vous pourrez « ferronnier » que je vous dévoile que, cet album est probablement un des plus Acceptien de cette discographie solo, surclassant même le dernier Accept mais aussi qu'il apporte quelques couleur du Scorpions heavy du début des années 80 (MAKE THE MOVE)… les RISING HIGH, A BITE OF EVIL, ROSE IN THE DESERT, l'hypnotique RAISE THE GAME, ONE HEART ONE SOUL, l'oriental KEEPER OF MY SOUL, dont la voix rappelle ici sur les couplets, celle de Biff, etc etc etc … ou la touchante ballade THE WAY qui laisse percer une profondeur à la Leonard Cohen, sont des enclumes qui vous donnent l'envie de taper dessus en boucle. Dans cette chaudronnerie là, rien ne vaut la voix abrupte de Udo. On sort de là avec les cors aux pieds, les mains rêches, ça sent la sueur et la testostérone sans toutefois perdre l'art de façonner des mélodies et refrains qui viennent polir cet acier inoxydable … viril et attentionné !

Le maître d'oeuvrage a déclaré ne plus vouloir jouer du Accept en concert. Avec cette usine là, il n'en a plus besoin, tant il a su recrée la formule. Si je ne m'aventurerai pas à écrire que cet album est mieux que ceux de la grande époque, sur les 13 outils produits ici, il n'y a aucune erreur de fabrication. De la qualité allemande du temps où cette réputation n'était pas galvaudée. Profane ou die-hard fan, il m'étonnerait que vous ne serez pas admiratif devant cette orfèvrerie.
L'été 2018 est chaud ! Et après le Saxon, le Judas Priest, et avec ce STEEL FACTORY, il n'est pas prêt de se rafraîchir ! Incandescent !

Tracklist :
    Tongue Reaper
    Make The Move
    Keeper Of My Soul
    In The Heat Of The Night
    Raise The Game
    Blood On Fire
    Rising High
    The Devil Is An Angel (Bonus Digipak)
    Hungry And Angry
    One Heart One Soul
    Pictures In My Dreams (Bonus Digipak)
    A Bite Of Evil
    Eraser
    Rose In The Desert
    The Way. 


am
Line Up :
Udo Dirkschneider (chant)
Andrey Smirnov (guitare)
Bill Hudson (guitare)
Uli Köllner (clavier)
Fitty Wienhold (basse)
Sven Dirkschneider (batterie) 

Label : Afm Records
Sortie : 31/08/2018

Discographie :
Animal House (1987)
Mean Machine (1989)
Faceless World (1990)
Timebomb (1991)
Solid (1997)
No Limits (1998)
Holy (1999)
Man and Machine (2002)
Thunderball (2004)
Mission No. X (2005)
Mastercutor (2007)
Dominator (2009)
Rev-Raptor (2011)
Steelhammer (2013)
Live From Moscow (2014)
Decadent (2015)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL






Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1353 invités et 2 inscrits en ligne

  • MetalDen
  • Nico

Commentaires

  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

     
  • TREAT - Tunguska

    Seb.Roxx
    Moi le titre qui m'a marqué le ...

    Lire la suite...

     
  • KHEMMIS - Desolation

    FranckAndFurious
    atmosphérique et mélodique !

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles