0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

johnny gioeli one voice

Depuis que Frontiers a récupéré Johnny Gioeli avec Hardline mais surtout en l’associant avec Deen Castronovo pour Set The World On Fire sorti l’an dernier, le chanteur Américain d’origine Italienne est partout ou presque.

On annonce déjà un nouveau Hardline pour bientôt !! Mais en attendant le garçon a sorti son premier essai solo, One Voice en fin d’année dernière. C’est vrai comme pour la plupart des opus qui sortent en décembre, il est compliqué de les chroniquer avant la fin de l’année. De plus ce que j’avais entendu de l’album ne m’avait pas emballé plus que cela.
J’y suis donc revenu avec une plus grande attention et je dois dire qu’à l’arrivée on a droit à un bon opus de rock Us. Rien à voir avec son duo avec Castronovo, on est ici typiquement dans ce que peut proposer Bon Jovi actuellement. Le mimétisme est parfois total entre la construction des titres et même la voix qui par moment a des intonations du gars du New Jersey. Alors pour certains qui n’aiment pas la tournure qu’a pris la carrière de Bon Jovi, ils n’aimeront sans doute pas ce One Voice, pour les autres dont je fais partie cet essai est de très bonne facture. Pas de hits à proprement dit si ce n’est le titre fort du cd qu’est One Voice qui est une sorte de don fait à un garçon handicapé pour l’aider à trouver des fonds afin de faciliter son quotidien. On sent un vrai groupe derrière qui n’a pas fait dans la fioriture. On retrouve Alessandro Del Vecchio qui accompagne partout Gioeli pour un album qui sonne résolument rock. Pas ou peu de claviers ici mais un accès plus sur les voix et les guitares tout en gardant un sens mélodique.

Ce ne sera pas l’opus du siècle mais ça reste solide et en tout cas agréable à mes oreilles ce qui est bien l’essentiel.


Tracklist :
1. Drive
2. It
3. One Voice
4. Mind Melt
5. Running
6. Deeper
7. Let Me Know
8. Hit Me Once, Hit Ya Twice
9. Price We Pay
10. Out Of Here
11. Oh Fathers.


Line Up :
Johnny Gioeli: Chant
Eric Gadrix: Guitares
Nik Mazzucconi: Basse
Marco Di Salvia: Batterie
Alessandro Del Vecchio: Claviers


Label : Frontiers
Sortie : 07/12/2018
Production : Alessandro Del Vecchio 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 419 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...