0
0
0
s2smodern

FM Atomic Generation

Avec une trentaine d'albums dans ses divers projets, Steve Overland est très prolifique ces dernières années, que ce soit avec FM, Shadowman, Ozone, ou en solo, Overland, soit 5 albums en 3 ans et une réédition.
Quand on est fan comme je le suis, on ne peut qu'être ravi. Toutefois, 2 éléments me gênent.


Vocalement, son manque de modulation peut rendre le tout « monotone » à la longue. Même si sa magnifique voix, permet de lui faire chanter la Danse des canards avec grâce et maintenir notre attention. Cette voix soul si unique le fera toujours ressortir du lot.

Musicalement, là aussi, malgré tous ses groupes, on œuvre dans le même genre musical, et parfois on s'interroge sur l'intérêt de tous ses projets qui sonnent plus ou moins pareil, hormis le regretté The Ladder, qui sonnait le plus hard rock, et qui me manque le plus.
Parce que le bonhomme varie en fait sur 2 lignes : un AOR pop west coast, et un rock rhythm'n blues. Et ce Atomic Generation ne déroge pas à la règle.

Alors selon votre sensibilité musicale, la question qui se pose est de savoir vers quelle côté balance ce disque. Et pour ma part, ma foi du côté obscur.
On flirte beaucoup trop du côté pop, le même que celui d'un Toto. Ho, n'allez pas croire que je sois allergique au genre, mais comme les chasseurs, ya de la bonne pop et de la mauvaise pop.

Les Truands,

Déjà les deux ballades Do you love me enought et Love is the Law n'apportent rien. Et t'as toutes tes chances de prendre un rateau en invitant une belle là-dessus, à moins qu'elle ne soit désespérée à 5h du mat' de ne pas avoir conclue avec le bel Apollon qu'une autre aura embarqué avant. Mais, comme elles s'enchaînent, des fois que t'aurais pas compris le premier refus, avec Love is the Law, t'u peux tenter de l'avoir à l'usure  car la ballade dure 6mn : tu pourras lui traduire le titre sur ce solo acoustique en mode country couché de soleil devant le Colorado. Ceci dit à cette heure là, si toi et elle avaient quelques verres dans les oreilles, ya des chances que toutes les guimauves vous paraissent la chanson de l'amour suprême. Ça sent le mariage en urgence à Las Vegas. Bon courage.

Et quand ça veut pop rocker, ça donne du mauvais Def Leppard, Killed by Love, qui tue effectivement tout amour pour le groupe, ou un Make the best of what you got en mode Poison amélioré, qui s'écoute bien, bourré, mais qui à jeun' passe à la trappe au bout de la seconde écoute, allez, trois, comme trois verres pas plus !

 

Les Brutes,

Ca commence à s'améliorer dès qu'on rajoute au terme pop, celui de rock, avec Golden days, un bon rock pop au refrain mélodique, pas inoubliable, mais qui tient sur l'album, bref, c'est bien parce que c'est vous.

Ce malin d'Overland doit savoir que je suis fan de Deep Purple et du bon Bon Jovi. Cette intro orgue hammond à la DP et cette rythmique batterie appuyé par des choeurs très Lay yours hands on me de BJ m'excitent. Le refrain assez direct, ressemblant au standard «heavy métal » sauce FM, est assez rare chez le groupe, mais s'il n'est pas des plus accrocheurs, cette originalité dans ce répertoire fait son intérêt.

 

Les Bons,

Black Magic ouvre le bal avec une guitare et des « ho ho ho » invitatoires : c'est gagné pour ce groovy funky au choeur Def Leppardien !

Puis on retombe dans le côté pop, mais ici, inspiré, avec une pop rock ballade Too much of good Thing, qui n'aurait pas déplu à la galaxie des clônes de Britney Spears, et où la voix soul de Steve Overland ensorcelle … comme d'habitude.

On garde le cap avec un In It for the Money qui s'énerve gentiment un peu plus, et dont le groove mélodique et soul relève le niveau d'ensemble que ce soit par son refrain ou son solo.

Je garderai le meilleur pour la fin :

Playing Tricks on Me finit par nous envoler et nous faire lever des gradins pour ce rhythm'n blues pop crooner avec ses cuivres et une guitare Santanienne qu'un Thunder aurait apprécié. C'est comme cela que je l'apprécie le Stevie :) si j'ose me permettre cette familiarité.

Enfin, je finirai par ce sympathique rock pop du week-end pour bien danser sur ses 2 pieds en se levant ^^. Follow your heart nous redonne effectivement du cœur avec ce refrain des plus entraînant.


Tout comme la pochette de son prédécesseur, Heroes & Villains, Atomic Generation suit le même chemin, avec ici une pointe donc légèrement plus pop.
Enlever les Truands de la set-list, soit 4-5 titres, et on obtient encore un bon album-EP de 6 -7 bons compagnons où les parties de guitare sont suffisamment incisives pour nous éviter une litanie injuste. Mais attention, j'ai frôlé l'overdose. Il serait dommage de gâcher un tel talent à cause d'une boulimie de sorties qui nous fait voir davantage le côté sombre au côté clair. Car il me serait douloureux de faire une chronique négative sur cet artiste aussi classieux. Attention à la prochaine fois donc … L'avantage, c'est qu'on peut se faire deux-trois bonnes compilations de ses 5 sorties récentes que vous soyez pop et/ou rock, parce que Steve Overland le vaut bien.

Tracklist
01. Black Magic
02. Too Much Of A Good Thing
03. Killed By Love
04. In It For The Money
05. Golden Days
06. Playing Tricks On me
07. Make The Best Of What You Got
08. Follow Your Heart
09. Do You Love Me Enough
10. Stronger
11. Love Is The Law

Line Up :
Steve Overland (chant)
Pete Jupp (batterie)
Merv Goldsworthy (basse)
Jim Kirkpatrick (guitares)
Jem Davis (claviers)

Année:2016
Label:Frontiers
Production:FM

Discographie :

Indiscreet  (1986)
Tough It Out  (1989)
Takin It To The Streets (1991)
Aphrodisiac  (1992)
No Electricity Required  (1993)
Dead Man's Shoes (1995)
Retroactive  (1995)
Paraphernalia  (1996)
Long Time No See [3CD] (2003-04-14)
Metropolis
  (2010 )

City Limits   (EP - 2010 )
Live In Europe
(DVD 2012)

Rockville 1     (2013)
Rockville 2   (2013)
Heroes And Villains (2015)

SITE OFFICIEL

 



 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 609 invités et un membre en ligne

  • FranckAndFurious

Commentaires

  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...

     
  • JAMES CHRISTIAN Craving

    MetalDen
    En effet il sort de son registre ...

    Lire la suite...