0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

pyrenean warriors open air 14 09 2019 avec sortilege aria blaspheme

On ne voit pas le temps passer : le Pyrenean Warriors Open Air fête ses cinq ans. J'y vais chaque année depuis les débuts, toujours fidèle au poste (sauf en 2017 pour cause de mariage à l'autre bout de la France) et toujours avec le même plaisir.

:anniv:  Ce festival, c'est comme une grande cousinade avec plein de potes qui viennent se retrouver à Torreilles dans une pinède pour boire et écouter du bon metal de tradition. En plus, c'est à moins de deux heures de la maison donc il n'y a vraiment aucune raison de ne pas y aller quand on habite à Toulouse comme moi.


En cinq ans, le festival a pris un sacré galon. Le public s'est fidélisé, le bouche à oreille a bien fonctionné et le nombre de fans présents a plus que doublé : de moins de 500 personnes à la première édition en 2015, on est arrivé au millier de personnes en 2019. C'est à dire un sold out : 800 places s'étaient écoulées en préventes, et les 200 qui restaient au guichet ont été vendues sur place. Il pourrait y en avoir plus car le site de la chapelle de Juhègues sur lequel est organisé le festival a une assez grande capacité mais les organisateurs ont décidé de le limiter à mille places pour des raisons de confort (et comment leur donner tort ?). Autre preuve de la renommée montante du Pyrenean : les origines des festivaliers ! Plus de vingt nationalités différentes y étaient représentées en plus de la France et de l'Espagne voisine. Quelques fans venaient même d'Amérique latine exprès !
Du coup, des groupes toujours plus cultes se rendent chaque année à Torreilles. Cette année, les têtes d'affiche étaient rien moins que Aria, les Maiden russes qui jouent dans des stades dans leur pays, et Sortilège pour une vraie reformation. Si elle n'explique pas tout, la présence de ces deux groupes est l'une des causes de l'affluence plus importante cette année. En dehors des deux têtes d'affiche, le plateau proposé est plutôt varié avec du speed metal, du King Diamond-like, du heavy francophone, du metal US épique et du hard rock.

Cette année, les organisateurs ont pensé aux gens qui venaient de loin et à ceux qui venaient de moins loin mais voulaient faire la fête la veille, en ouvrant le camping le vendredi avec une soirée vinyle où Guix faisait office de DJ. Comme on n'est pas loin mais que personne n'était vraiment dispo le vendredi, on a donc loupé ce moment. Et comme ce sont toujours ceux qui sont le plus près qui arrivent le plus tard, on arrivera seulement le samedi en fin de matinée à cause des embouteillages causés par les agrandissements de l'autoroute entre Toulouse et Narbonne...

Le temps de s'installer et de boire les premiers verres et c'est CHEVALIER qui commence. On en profitera donc tranquillement du camping. Ca ne me gène pas plus que ça car sur album, je trouve ça sympa mais j'ai un peu de mal avec leur son un peu trop "roots". Sur scène en tout cas, c'est bien joué et la chanteuse a une bonne voix. C'est du bon speed metal efficace à souhait. Les Finlandais ont en tout cas pas mal de fans dans la pinède au vu du nombre de tee-shirts à leur effigie. Ceux qui les ont vus de près ont tous apprécié leur prestation. J'espère donc les revoir prochainement.

Chevalier Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019



On se bouge à la fin de la prestation de Chevalier pour boire dans l'enceinte. La bière est toujours bonne et n'est toujours pas coupée à l'eau, et les organisateurs ont eu une excellente initiative pour les gobelets : le running order y est indiqué, ce qui est un excellent aide-mémoire quand l'alcool agit un peu trop. Cela étant, et contrairement aux années précédentes, je n'ai pas fait d'abus de ce côté-là mais j'aurais pu !
On mange aussi, et les pizzas et burgers sont excellents. Je regrette juste qu'il n'y ait pas eu d'escargots cette année. En tout cas les commerçants torreillans présents ici auront aimé les metalleux puisqu'en fin de soirée, tous leurs stocks auront été vidés.
Autre domaine où je regrette le stock trop faible : le merchandising. Tous les tee-shirts du festival étaient écoulés avant 14h alors qu'ils étaient très beaux cette année, avec un design réalisé par l'excellent illustrateur Chris Moyen. C'est sûrement là que le fait qu'il y ait plus de monde s'est vraiment fait ressentir.


C'est donc le ventre plein, le gosier désaltéré et sans tee-shirt du festival que je vais voir le deuxième groupe, à savoir les Grecs de SACRAL RAGE. On m'avait dit le plus grand bien du groupe mais je n'ai jamais accroché. La raison : je ne suis pas fan de King Diamond (shame on me !). Si j'aime quelques albums du King en solo ou avec Mercyful Fate et que j'ai un grand respect pour son style, son imagerie et pour tout son apport au metal depuis trente ans, j'ai du mal avec sa voix si particulière. Alors quand ce sont d'autres chanteurs moins talentueux que lui qui essaient de reproduire ses lignes de chant, j'ai beaucoup de mal. Des groupes comme Attic ou Portrait ne sont clairement pas pour moi. Sacral Rage est cependant différent de ces groupes et est loin de se résumer à un clone de King Diamond et de Mercyful Fate. L'atmosphère n'est pas horrifique mais plutôt futuriste, et le style est très technique et plus rentre dedans. Les influences de Voivod et de Coroner se font bien sentir. En fait, musicalement, les Grecs sont excellents et finalement leur mélange de heavy "kingdiamondien" et de thrash technique est très intéressant. En plus, sur scène, ils en veulent. Mais la voix suraigue me fatigue rapidement. Je n'ai rien à reprocher à Sacral Rage et leur prestation était irréprochable. Simplement ce n'est pas tout à fait mon truc.

Sacral Rage Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


La suite me correspond par contre beaucoup plus avec WYTCH HAZEL. Ce groupe anglais est excellent. Je les avais découverts au Keep it True 2017 où ils ouvraient le bal et j'avais trouvé ça bien sympa. Depuis, j'ai écouté leurs deux albums et j'aime beaucoup. Je me fais donc un plaisir de les revoir. Leur mélange d'influences des années 1970 et 1980 avec une toute petite touche folk est vraiment intéressant : un peu comme si Iron Maiden copulait avec Thin Lizzy et Uriah Heep ! Ca donne une musique personnelle, épique et accrocheuse, remarquablement exécutée. Ils sont tous en chemises blanches immaculées et le chanteur arbore une énorme croix (c'est un chrétien pratiquant et ses textes sont imprégnés de références religieuses). Sans en faire des tonnes non plus, les membres du groupe sont bien communicatifs et affichent clairement leur plaisir de jouer ici. Le batteur a une particularité : il est aveugle ! Mais ça ne se remarque absolument pas et le groupe ne fait absolument aucune fausse note.
Tout ça prend vraiment bien dans le public. Sur l'avant-dernier morceau éponyme, tous les premiers rangs reprendront en choeur des "hohhoh Wytch Haaazel" bien jouissifs et le groupe repartira sous une ovation.
Avec une musique de qualité et une certaine personnalité et une envie palpable de jouer sur scène,Wytch Hazel a un bon potentiel pour poursuivre une jolie carrière.

Wytch Hazel Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


On enchaîne alors sur METALIAN, avec un seul n et donc à ne pas confondre avec le magazine français quasi-homonyme ! C'est un groupe canadien, qui avait été l'un des premiers noms annoncés pour cette cinquième édition du Pyrenean. Du coup, je me suis penché dessus : j'ai écouté leurs deux derniers albums (sur trois) et j'ai beaucoup aimé. En tout cas on change complètement d'ambiance par rapport à Wytch Hazel. Metalian joue un speed metal survitaminé avec quelques influences punk. Un peu comme si Judas Priest, à l'époque de "Painkiller", avait décider d'accélérer le tempo au maximum et d'intégrer des éléments punk'n'roll à la Ramones dans sa musique. Le chanteur est en tout cas à lui seul un bel hommage à Rob Halford, entre le chant et le crâne sans un cheveu dessus. Sauf qu'il bouge beaucoup plus que le Metal God actuel ! En tout cas, la musique de Metalian est très efficace et propice au headbanging. Juste un petit bémol : l'enchaînement de morceaux systématiquement speed a un côté un peu monotone qui fait qu'on a parfois tendance à décrocher, malgré la qualité de la prestation. Mais il faut dire aussi que le soleil cogne bien pendant le set des Canadiens, ce qui n'aide pas forcément. Ca n'empêche que leur prestation était quand même bonne.



Ensuite c'est le tour de MINDLESS SINNER, pour un déterrage de vieillerie au top. Formé en 1981 à Linköping, ce groupe suédois a enregistré deux albums et un EP dans les années 80 avant de splitter en 1989. Leur style influencé par la NWOBHM à l'époque où la Suède était emportée par le succès de Europe a fait qu'ils sont un peu passé au travers du succès malgré des disques de qualité. Mais depuis leur reformation en 2013, ils vivent comme une seconde jeunesse avec un troisième album, "The new messiah", sorti en 2015 et un certain nombre d'apparitions live un peu partout en Europe. Ils vivent en fait le succès qu'ils auraient dû avoir il y a trente ans, et qui aurait été mérité. Déjà parce que leur musique est bonne, bonne bonne. J'avoue ne les avoir écoutés qu'après avoir su qu'ils seraient au Pyrenean et je n'ai pas été déçu. Leur album "Turn on the power" est vraiment excellent avec un son qui n'a pas trop vieilli et des compos ultra accrocheuses comme "We go together" (avec laquelle ils ont ouvert leur prestation). C'est taillé pour le live et ça va grave le faire. Les mecs sont survoltés et motivés comme jamais et les hits s'enfilent comme des perles. Le groupe bénéficie en plus d'un excellent son. Bien sûr, la musique de Mindless Sinner, fortement infuencée par Judas Priest, Iron Maiden et toute la NOWBHM, n'est pas des plus originales. Mais ce n'est pas ce qu'on leur demande non plus, tant que c'est fait avec passion et sincérité et que les morceaux sont bons. Et c'est le cas.

Mindless Sinner Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


Je ne regarderai BLASPHEME qu'en pointillés, du fait d'un petit coup de barre. Et puis je ne suis pas un grand fan de heavy francophone à la base, même s'ils sont très bons en soi, et je les ai déjà vus deux ans avant au Rising Fest 2017 où j'avais bien aimé mais pas au point d'en devenir fan. Le groupe s'est produit avec deux chanteurs (Alexis de Hürlement qui est décidément partout, et Olivier Del Valle de Shannon), et les deux ont bien assuré. Avec une playlist basée essentiellement sur "Désir de vampyr", il y a en tout cas une grosse ambiance dans le public et aussi sur scène avec Lole et Guix en mode fanboys ! Cerise sur le gâteau : la version en catalan de "Vivre Libre" (ce qui donne donc "Vivre lliure") pour faire local, et qui passe comme une lettre à la poste. Bref, je n'étais pas dedans mais c'était un bon concert quand même avec une très belle ambiance :up:

Blaspheme Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


La nuit tombe et OMEN arrive pour représenter dignement le metal US. Pourtant je n'étais pas emballé à la base. Je les ai vus trois fois et je n'ai jamais été trop convaincu et leur dernier album en date, "Hammer damage", est plus que mauvais. Mais on m'avait garanti qu'ils joueraient beaucoup de morceaux du cultissime "Battle cry" et que le nouveau chanteur assurerait. Il est vrai que j'avais un peu de mal aussi avec Kevin Goocher, son prédécesseur qui, s'il était bon vocalement, avait un jeu de scène et une tenue bien ridicules. Ses bras cuirassés étaient certes marquants, mais pas forcément en bien quand le charisme ne suit pas... Son remplaçant est un Grec (le peuple le plus fan de true heavy metal du monde !) du nom de Nikos Antonogiannakis, que je connaissais pour être également le chanteur de Marauder. Âgé de 35 ans (donc vingt ans de moins que Kenny Powell et consorts), il donne au groupe un coup de jeune et aussi de charisme, qui va bien se ressentir sur scène. Par rapport aux fois précédentes où j'avais vu Omen, on sent une énergie, une cohésion et une envie de jouer qu'il n'y avait pas alors. Alors que je m'étais plutôt ennuyé, j'y prends cette fois un grand panard. C'est un vrai plaisir de headbanguer sur des "Death rider", "The axeman" ou "Battle cry". Les classiques de la belle époque du groupe s'enfilent comme des perles et le public répond bien présent. Le fait de jouer de nuit donne en plus une force supplémentaire au concert, avec un light show qui met bien en valeur leur musique.
Bref, alors que leur annonce ne m'avait pas enthousiasmé et que je n'en attendais pas grand chose, les Américains ont donné un excellent concert, qui est clairement le meilleur que j'ai vu d'eux.

Omen Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


Vient ensuite LA vraie tête d'affiche de la soirée, LE groupe qui me motivait sur le plan musical (parce que j'ai plein de motivations extra-musicales pour venir, sinon !). ARIA est un groupe rare. Fondé en 1985, ce groupe a un succès énorme dans sa Russie où il remplit des Zéniths voire des stades. Je les connais depuis un bon nombre d'années et je n'aurais jamais imaginé pouvoir les voir un jour. Alors les voir à deux heures de chez moi dans un cadre intimiste comme la pépinière de Juhègues, ça a quelque chose de complètement irréel. C'est en partie pour les voir dans de bonnes conditions que j'ai contrôlé ma consommation d'alcool toute la journée (et puis aussi parce que c'est bien de se souvenir de tout ce qu'on voit :D ). Et force est de constater que beaucoup de gens sont venus pour voir les Russes, et certains de très loin. J'ai ainsi vu des Sud-Américains qui arboraient des tee-shirts du groupe. En tout cas il y a du monde pour les voir : on est presque serré devant ! Je n'avais jamais vu autant de gens pour un concert en quatre participations à ce festival. Et Aria va bien répondre aux attentes. Ils investissent la Shark Stage avec de gros fumigènes et c'est parti pour une heure et demi de pur heavy metal slave. Pour ceux qui ne connaissent pas, musicalement, c'est un mix entre Iron Maiden et Saxon chanté en russe. Je ne comprends pas un mot de russe et je ne sais même pas lire l'alphabet cyrillique donc je ne saurais pas dire les titres qu'ils ont joués même si je possède trois albums studio et deux lives du groupe. Je peux juste dire que c'était une setlist plus ou moins best of et que j'en connaissais à peu près la moitié. Mais il n'y a pas besoin de connaître les paroles : un peu de yaourt et quelques ohohohoho sur les refrains et ça fait très bien l'affaire. Ce n'est même pas important, finalement, vu la prestation des Russes : ces mecs sont professionnels jusqu'au bout des ongles. Ils jouent divinement bien et ont un plaisir d'être sur scène qui est extrêmement communicatif. Il y a vraiment une alchimie entre le groupe et le public, qui a pris dès les premières notes jouées. Moi en tout cas, j'étais en transe. Et c'est dans une ambiance de folie qu'Aria a conclu le show en honorant sa réputation (un peu caricaturale) de Maiden russe avec une reprise de "The trooper".
Magistrale prestation des Russes pour l'un des meilleurs concerts de l'année 2019 :bow:


Aria Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


Après un concert aussi monumental, SORTILEGE va avoir fort à faire car la barre est placée très haut. C'est peu dire que le groupe était attendu. C'est pour moi le meilleur groupe de heavy francophone des années 80. Sans en être fan ultime, ils ont quand même quelques morceaux bien énormes, des musiciens au top et un chanteur exceptionnel. Cela faisait deux ans qu'il y avait eu une demi-reformation avec quelques anciens membres (Lapin, Dem et Bob Snake soit toute la section rythmique du groupe d'origine), Yves Campion de Nightmare à la basse, Bruno Ramos de Manigance et Nicklaus Bergen d'ADX à guitare et un chant partagé entre Alexis de Blasphème et Hürlement et Lynda Basstarde de Furies. Je les avais vus au Rising Fest 2018 et j'avais trouvé ça énorme. La demande augmentant, le Keep It True a signé le groupe original avec Zouille au chant en avant-première pour son édition 2019. Puis Sortilège a été annoncé aux festivals français de l'automne : le Pyrenean, le South Troopers et Vouziers. Et plus si affinités... En tout cas, affinités il n'y aura pas pour moi.

Ce concert a été clairement une déception pour moi. Après coup en fait, les avis sont partagés : certains pensent comme moi, d'autres ont adoré. Je vais donc essayer d'être le plus objectif possible. Il y a quand même de bons côtés. D'abord la setlist, qui est aux petits oignons. Les "Amazone", "Chasse le dragon", "D'ailleurs", "Majesté" ou "Mourir pour une princesse" sont quelques uns des meilleurs morceaux de heavy metal qui aient été composés en français, et c'est un plaisir de les entendre. Sans oublier la chanson éponyme du groupe jouée en ultime rappel, bien sûr. Ces hymnes font qu'il y a une belle ambiance dans le public, avec une foule de connaisseurs reprenant toutes les paroles. Mais pourtant, il manque un truc. Dans l'attitude du groupe, dans la mise en place, quelque chose ne va pas. A leur décharge, ils ont changé de batteur au pied levé avec le départ de Bob Snake au cours de l'été qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Son remplaçant est François Brisk alias Boum, batteur de Dyslesia (entre autres). Il est très bon, ce n'est pas le problème. Mais même sans fausse note, on sent un manque de cohésion au sein du groupe. En fait, chacun est concentré sur ses parties. Ca joue bien mais il n'y a très peu de communication entre les membres et on ne ressent pas une énorme envie de jouer. Du coup, ça ne prend pas. En tout cas pour moi et pour la moitié du public, l'autre moitié étant quand même bien à fond. Et l'attitude de Zouille laisse aussi à désirer. Je n'aime pas trop ses poses et il fait plutôt hautain, et ses interventions entre les morceaux sont parfois ridicules et pas très à propos. (du style "les gladiateurs et les gladiateuses" pour présenter la chanson "Gladiateur" :lol: ). Par contre, il est en voix. Il assure seul le chant pour tous les titres et il ne fait pas une seule fausse note. Pour un mec qui doit approcher la soixantaine (je ne connais pas son âge exact) et qui a arrêté la musique pendant de très nombreuses années, c'est vraiment remarquable. Il sonne toujours juste, y compris dans les montées les plus aiguës. Mais son attitude nonchalante gâche le plaisir. En live, je ne demande pas à un artiste de réciter ses parties sans faire de fautes. Je préfère largement un mec qui chante moins bien mais qui bouge, qui communique, qui montre vraiment son plaisir d'être sur scène. Choses que je n'ai pas ressenties avec Sortilège ce soir. Comme je regrette également que ce concert n'ait pas été une grosse fête de famille et qu'ils n'aient pas au moins invité Alexis sur scène pour chanter l'hymne "Sortilège" vu ce qu'il a apporté ces dernières années au heavy français d'une manière générale et à Sortilège en particulier de par sa participation au tribute. Tout ça sent bon la reformation pour d'autres raisons que la passion... J'ai très largement préféré le tribute to Sortilège au Rising en 2018 : il n'y avait certes que trois membres d'origine et deux vocalistes masculin et féminin pour compenser l'absence de Zouille, c'était un peu moins bien exécuté (et encore...) mais les invités étaient à fond et leur prestation a fait l'unanimité. Là, c'est plutôt l'effet d'un pétard mouillé. Zouille a annoncé qu'il y aurait bientôt un nouvel album de Sortilège. De manière générale, j'ai des doutes sur les vieux groupes qui ressortent des albums longtemps après. Là, plus de trente ans après "Larmes de héros" et avec ce qu'ils ont affiché sur scène, je suis d'autant plus sceptique. Je leur laisse une part de bénéfice du doute parce qu'ils ne sont pas encore rodés sur scène après tout ce temps, et qu'en plus ils ont joué après le rouleau compresseur russe d'Aria, mais bon...

Sortilège Setlist Pyrenean Warriors Open Air 2019 2019


C'est sur cette prestation en demi-teinte de Sortilège que ce termine cette cinquième édition du Pyrenean Warriors Open Air. Le bilan est excellent. Sur le plan comptable, déjà, c'est excellent pour le festival parce que toutes les places et tout le merchandising s'est écoulé (ils auraient pu prévoir quelques tee-shirts en plus quand même...). Et sur le plan personnel, c'est ma meilleure édition avec une belle ambiance, toujours autant de potes et des concerts au top, en particulier Aria qui est le meilleur groupe que j'ai vu ici, même devant Atlantean Kodex en 2015 (et quand on sait comment je les aime, ce n'est pas un petit exploit).

Pierre

 

 

pyrenean warriors open air 14 09 2019 avec sortilege aria omen blaspheme

Les annonces d'avant festival.

Mise à jour 07/09/2019 - La video bande annonce par Sortilège de leur concert au Pyrenean, la tension monte à J-7 !
Mise à jour 02/09/2019 -
.J-12 !!  PETITE NOUVEAUTE pour les Jetons Bar pour cette 5eme éditions du PWOA !
Il sera donc possible cette année de payer en espèce MAIS aussi en carte bleu ! Plus d'infos ici.

02/05/2019 - SORTILEGE sera la tête d'affiche de cette édition 2019 qui se tiendra le 14 septembre.
Le communiqué officiel : "C'est avec beaucoup de bonheur et d'excitation que nous vous dévoilons la programmation finale de cette 5eme croisade, qui se finalise avec l'ajout en tête d'affiche des légendaires SORTILEGE.
La billetterie du P.W.O.A 2019 est donc officiellement ouverte au tarif de 45 € (+ envoi) par ticket.
Pour vous le procurer, merci d'envoyer un mail à :

Pour vous le procurer, merci d'envoyer un mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (ce n'est pas notre adresse Paypal) en indiquant, vos nom, prénom, adresse d'envoi de billet et le nombre de place souhaité.
Paiements acceptés : chèque (à l'ordre de Pyrenean Metal) et Paypal (prévoir frais en sus).

Le line up finale du PWOA V est:
- Sortilège (France)
- Aria (Russie)
- Omen (Usa)
- Blasphème (France)
- Mindless Sinner (Suéde)
- Metalian (Canada)
- Wytch Hazel (Grande Bretagne)
- Sacral Rage (Grèce)
- Chevalier (Finlande)
https://www.facebook.com/pyreneanwarriorsopenair/

En trois disques fabuleux (Sortilège, Métamorphose et Larmes de héros) et moins de six ans d’existence, SORTILÈGE donnera ce que beaucoup considèrent encore aujourd’hui comme le meilleur du hard’n’heavy français des années 80. Réunissant une machine à riffs digne de celle de JUDAS PRIEST, un univers où histoire, mythologie et science-fiction s’entremêlent avec bonheur comme chez IRON MAIDEN et la voix virtuose au registre étendu de Christian « Zouille » Augustin, SORTILÈGE a profondément gravé dans les mémoires des hymnes absolus que pour la première fois depuis plus de trente ans nous allons pouvoir découvrir en vrai, quatre des musiciens sur cinq (Zouille inclus !) seront réunis, accompagné également par Nicklaus d’ADX et Bruno de MANIGANCE aux guitares et Lynda Basstarde de Furies aux choeurs. Révisez donc vos classiques si besoin pour cette occasion immanquable, le pied total en perspective : Maintenant tu sais son nom, Tu sais comme il s'appelle, Il se nomme Sortilèèèèège !!!!

Texte par Guilhaume Ged-Dumazer
A noter également que le groupe se produira chez les copains du South Troopers Festival et du Festival Metal Vouziers
"

Comments:

You have no rights to post comments

PYRENEAN WARRIORS OPEN AIR V - 14/09/2019 Avec Sortilège - Aria - Omen - Blasphème - Mindless Sinner - Metalian - Wytch Hazel - Sacral Rage - Chevalier - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1246 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • LEPROUS - Pitfalls

    MetalDen
    Déçu aussi, espérons que c'est ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Fils De Lutte

    MetalDen
    4/5 pour moi, excellent opus !

    Lire la suite...

     
  • JIM ANDERSON GROUP - I Belong

    MetalDen
    Chouette découverte, il y a ...

    Lire la suite...

     
  • Robert TEPPER - Better Than The Rest

    Laigre
    Un des mes albums préférés ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)