0
0
0
s2sdefault

ASIA est un groupe que je suis depuis ses débuts dans les années 80…

J’ai toujours apprécié ce mélange de Pop/Rock avec quelques petites touches légères de Progressif. Même la période avec JOHN PAYNE au chant a su me convaincre malgré quelques relents de Rock Latino proche de l’univers de CARLOS SANTANA. Depuis le retour du line-up original, les albums se sont succédés apportant leur lot de mélodies léchées et de passages soft-progressif. Pour ce nouvel album, exit STEVE HOWE qui a rejoint sa 1ère famille à savoir YES. Le groupe accueille un petit jeune de moins de 30 ans qui s’est fait repérer par l’immense PAUL GILBERT (RACER X, Mr BIG…), ce qui est plutôt flatteur.

L’album démarre par Walkyrie qui a fait l’objet d’une vidéo, un début tranquille et ultra mélodique. Ensuite le titre de l’album s’écoule sur 8 minutes de façon éthérée. La voix de JOHN WETTON, toujours aussi particulière, apporte le petit plus à ce morceau, bien aidée par une ligne de clavier superbe, évitant ainsi de sombrer dans la léthargie. Car autant être franc avec vous chers lecteurs, il n’y a pas de titres Rock, genre Heat Of The Moment sur cet album. En même temps je n’attends pas d’ASIA qu’il me refasse le coup du 1er album. The Closer I Get est une jolie ballade dotée d’un refrain accrocheur. Nyctophobia est mon titre préféré de cet album, un poil plus enlevé avec de très belles harmonies vocales. De façon plus classique Russian Dolls est une ballade agréable à laquelle je préfère nettement le côté symphonique de Heaven Help Me. L’Aor pointe le bout de son nez sur I Would Die For You, peut-être le titre le moins inspiré de cette galette avec Joe DiMaggio’s Glove qui arrive juste après. Till We Meet Again clôture l’album de belle façon avec un petit côté acoustique du meilleur effet et des chœurs chaleureux.

Au final cette nouvelle cuvée d’ASIA aura ses détracteurs et ses amateurs. Je suis pour ma part, partagé, même si je penche plus du côté des amateurs. En effet ce disque est fort bien produit. Quant au nouveau guitariste, il s’est parfaitement intégré aux compositions, insufflant de ci, de là, quelques jolies interventions. Si le disque reste fort agréable à écouter, bien calé dans un fauteuil moelleux, il manque de piquant, de ce petit frisson qui vous parcoure l’échine de façon délicieuse. Ce Gravitas est donc à mon avis et cela reste subjectif, un ton en dessous des albums précédents

P.S. : Il existe une version collector qui contient 2 chansons supplémentaires ainsi qu’un dvd avec le clip de Walkyrie et 3 titres live avec un orchestre symphonique.

 

 

 

Tracklist : Line Up :  

1.  Valkyrie    5:25
2.  Gravitas    7:59
3.  The Closer I Get To You    6:38
4.  Nyctophobia    5:11
5.  Russian Dolls    5:05
6.  Heaven Help Me Now    5:38
7.  I Would Die For You    3:11
8.  Joe Di Maggio's Glove    4:30
9.  Till We Meet Again    4:03
10.  The Closer I Get To You (Acoustic) (Deluxe Edition bonus track)   
11.  Joe Di Maggio's Glove (Acoustic) (Deluxe Edition issue bonus track)   
12.  Russian Dolls (Acoustic) (Japanese CD issue bonus track)

John Wetton (chant, basse)
Sam Coulson (guitare)
Geoff Downes (clavier)
Carl Palmer (batterie)
 
am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 2014
Production : John Wetton, Geoff Downes


Discographie :

Asia (1982)
Alpha (1983)
Astra (1985)
Then & Now (1990)
Live MoKba (1991)
Aqua (1992)
Aria (1994)
Arena (1996)
Archiva 1 (1996)
Archiva 2 (1999)
Axioms (1999)
Rare (1999)
Aura (2000)
The Very Best Of Asia (2000)
Alive In Haloowed Halls (2001)
Rock And Roll Dream (2002)
Silent Nation (2004)
The Definitive Collection (2006)
Fantasia Live in Tokyo (2007)

Phoenix (2008)
Omega(2010)
ASIA Spirit of the Night – Live in Cambridge 09 (2010)
XXX (2012)
Resonance (2012)

Gravitas (2014)




Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #5 Maisiat 06-05-2014 19:11
Commenter cet album d'Asia n'est pas simple, car il nous faut lever une ambiguïté sur l'entité Asia. En effet, membre fondateur, éminent guitariste et désormais démissionnaire, Steve Howe, a toujours su apporter un supplément d'âme, et cela malgré son manque d'implication créatif dans le groupe. Que serait cette "pop prog" de luxe sans ses magnifiques enluminures guitaristiques ? La réponse, Wetton & Downes l'ont donnée en 2004 ; Icon. Asia n'est plus tout à fait lui-même sans Howe, au reste son remplaçant au son abrasif, fait bien pâle figure. Le duo Wetton/Downes éprouve beaucoup de difficultés à faire de la place à un guitariste. Seul Howe en 82 eut l’espace nécessaire pour faire jaillir son exceptionnel talent. Pourquoi ne pas avoir alors embauché John Mitchell (Icon I & Icon II) ? Guitariste d'Arena (entre autres), il possède un touché exceptionnel, un son soyeux, compatible avec le groupe. Erreur de casting, dommage. Mais tout est affaire de goût et reconnaissons que la qualité générale des compositions de Gravitas s’avère certes, quelque peu inférieure à ses deux prédécesseurs, mais certainement pas d’une différence abyssale. Si l'album comporte son lot de jolies mélodies (« valkyrie », « heaven help me now, « I would die for you », « joe dimaggio's glove »), il est également traversé par des faiblesses :
- quelques refrains ici ou là pas assez catchy, flagrant sur le titre « gravitas » (ne manquant pourtant pas d'emphase) et la ballade « russian dolls » ;
- le travail linéaire et sans relief de Palmer, qui batteur fougueux autrefois, apparaît aujourd'hui bien cramé (on est loin d'ELP !) ;
- la surenchère récurrente (depuis la réunification) de ballades épuisantes de mollesse (sic), à l’instar «the closer I get to you » dont le refrain est toutefois réussi ;
- enfin, l’absence de Howe révèle quelques carences mélodiques et harmoniques. Lui seul pouvait relever le niveau d'une "banale composition" en une puissante et lumineuse chanson.
Néanmoins, ne faisons pas la fine bouche, les fans d'Asia trouveront encore en Gravitas de quoi satisfaire leur amour du bel ouvrage et du lyrisme exacerbé dont le groupe a toujours fait montre. De toutes les façons, nous ne sommes plus en 82, Asia ne sera plus ce groupe miraculeux qu’il a été. Toutefois, il est encore capable sporadiquement, de produire de belles fulgurances, mais hélas, dépouillées de toutes ambitions progressives. Howe, en était en quelque sorte l’ultime caution. Si vous voulez retrouver le paradigme musical originel d’Asia, alors foncez sur l’intro et l’outro de « hour of need » (bonus version Japan) extrait du dernier album de Yes. Assurément une madeleine de Proust ! Ce qu’Asia n’aurait jamais dû cesser d’être en somme…une icône !?
Citer
0 #4 aorgod 01-05-2014 14:33
Grand Fan d'ASIA et de ses premiers albums plus enlevés, j'aurais du détester ce dernier opus beaucoup plus calme. Faux ! GRAVITAS est reposant avec de jolies mélodies aux harmonies vocales magnifiques (Wetton est en super forme) et quelques touches AOR. Je le trouve ZEN cet album. A écouter après plusieurs galettes hard rockiennes pour vous détendre.
Citer
0 #3 Fab 22-04-2014 12:32

Faut se rendre a l’évidence, tout le monde vieillit et nos amis sont fatigués!!!! Ils ont beau prendre un jeune a la gratte de 30 piges celui ci est relégué au second plan!!! Le plus fatigué me semble Geoff Downes qui était le roi des parties de claviers foisonnantes qui faisaient tt le sel de la musique d'Asia. Downes c'est pas encore Charlie Olleg mais pas loin!!!!!

Alors attention rien d'infamant non plus mais juste un album un brin poussif, mou du genou qui s’écoute bien mais pas plus. Ou sont les frissons d’antan???

Citer
0 #2 LEBER 01-04-2014 16:51
Oui c'est bien fait, mais je m'endors à l'écoute de ce nouvel ASIA, même si tout est nickel niveau son ! Il reste que je suis plutôt du côté des détracteurs, j'avais bien accroché au précédent, mais là je m'endors et je ne suis pas dans un fauteuil moelleux. Dommage pour l'absence de titres plus rock !!!
Citer
0 #1 Aorfm 30-03-2014 17:21
Pour ma part, ce gravitas, c'est Valkypleur... Le pire album du groupe... Je ne comprends pas, mais alors, pas du tout que ces superbes musiciens se soient contentés d'un tel album... Un 8/20 bien noté pour ma part... Triste tant ce groupe m'a enchanté par le passé... Période PAYNE comprise ! Tchuss Rémi(fm)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 698 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • BERSERKERS Lock And Load

    FranckAndFurious
    Fans de Deep Purple, Uriah Heep ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    MetalDen
    Un vrai plaisir de retrouver ...

    Lire la suite...

     
  • PRAYING MANTIS Gravity

    FranckAndFurious
    Merci Markus ! Très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    MetalDen
    oui comme indiqué sur l'affiche ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    phil_bzh
    Les dates, c'est en octobre ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    La salsa je ne doute pas que ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    FranckAndFurious
    La rencontre blues texan et la ...

    Lire la suite...

     
  • Franck AndFurious

    FranckAndFurious
    Né en 1970 écoutant de l'aor ...

    Lire la suite...

     
  • THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - Sometimes The World Ain't Enough

    Seb.Roxx
    Ca faisait longtemps que je ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    Fan du TOP , Je m'interrogeais ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    Depuis le temps que tu affirmes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    Toc Toc ! Seb ? tu occupes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    mon cher , je viens ici sur ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    la seule personne qui se prétend ...

    Lire la suite...