0
0
0
s2smodern

Deuxième album pour les Bordelais, après Les Ombres Du Metal en 2003, qui concrétisait une mouture du groupe qui avait changé de style en 2001 pour une combinaison se situant entre ANGRA et NIGHTWISH.
Auparavant AMETHYS avait eu une première vie sous le nom d’Offensive, avec un hard rock imprégné d’AC/DC et TRUST. Autant d’influences que l’on a bien du mal à percevoir au travers de ce nouvel opus, tant les musiciens ont évolué et su se forger un style très personnel. Décidément le métal français s’enrichit régulièrement de groupes de métal mélodique au style très personnel, et Amethys vient rejoindre ainsi les Anaphora, Syrens Call, et autre Amartia, et c’est encore Brennus, grand défenseur du métal français, qui les a pris en charge.
La particularité d’Améthys se situe au niveau de l’approche sur les lignes vocales, basées sur le duo Jean-Philippe Demarcq - Myriam Blanco-Lopez, une formule qui donne d’excellents résultats, à rapprocher du groupe Suisse FELONY, qui avait produit, on s’en souvient, un superbe album qui avait marqué 2005, sur la même base de duo vocal. Mais c’est une arme ici à double tranchant, car si au niveau mélodique, on atteint des sommets de beauté, avant d’en atteindre la plénitude, il y a un premier écueil à franchir, c’est l’accent français fortement prononcé des deux vocalistes, puisque par rapport à l’opus précédent, les textes sont maintenant en anglais. Et cet écueil se trouve qui plus est amplifié par un mixage pas très judicieux, qui met justement les lignes vocales un peu trop en avant par rapport aux instruments, c’est d’autant plus frustrant que la production, sans être de premier niveau, est quand même de facture acceptable, avec un son agréable.
Mais ces petits défauts sont à relativiser, d’autant que l’accent Frenchy, s’il n’est pas très tendance, pourrait le redevenir comme au bon vieux temps de Maurice Chevalier ! Et au fil des écoutes, l’oreille finit pas intégrer ces sonorités pour mieux se concentrer sur la richesse de l’œuvre et du concept, puisqu’il s’agit d’un concept développé sur plus d’une heure, avec au programme des morceaux épiques comme Black Minds / The Slaves, qui alterne pendant près de sept minutes les passages atmosphériques avec des riffs heavy, et des refrains sur lesquels le duo vocal fait mouche, et plus encore les huit minutes de Grey Stones / I, Melios où de superbes lignes de piano classique – claviers viennent se mélanger aux riffs heavy, et de superbes lignes vocales, pour une ambiance carrément magique.
Mais le combo sait faire aussi suivant un format plus classique, avec le très entraînant Deep Blue / Rage Of The Seas, au tempo soutenu et refrain entêtant, un vrai hit qui a fait l’objet d’une vidéo, ou encore l’émouvante ballade Purple Hope / Asmethee, dans laquelle l’association du piano et de la voix de Myriam vous fera frissonner, un exemple typique où la beauté des lignes mélodiques nous fait oublier ce délicieux accent qui a malgré tout un avantage, c’est que l’on comprend aisément ! Tous les titres comportent ainsi des lignes des plus mélodiques, mais aussi inventives, et Transparency / The Final Release en rajoute une dernière et superbe couche, nous faisant regretter ces petites erreurs de jeunesse, qui font que cet opus est très bon, mais est passé tout simplement à côté de l’excellence.


Ce n’est sûrement que partie remise, mais en tout état de cause, cette galette vaut malgré tout le détour, et au fur et à mesure des écoutes vous y découvrirez un univers captivant.

 


Tracklist : Line Up :  
  01. Silver Trip / Ouverture
02. Black Minds / The Slaves
03. Yellow Ways / March Of The Slaves
04. White Wishes / Whispers
05. Purple Hope / Asmethee
06. Grey Stones / I, Melios
07. Red Island / Rise Of The Volcano
08. Deep Blue / Rage Of The Seas
09. Green Rain / The End Of Pain
10. Pink Water / Asmethee (part Ii)
11. Rainbow Lights / Even If The Evil...
12. Golden Age / The New Order
13. Transparency / The Final Release

  Myriam Blanco-Lopez (chant)
Jean-Philippe Demarcq (chant)
Camille Schoell (guitare)
Florian Larrue (guitare)
Fabien Corradin (basse)
Florian Rodrigues (claviers)
Bruno Sarrouy (batterie)
am

 

Label : Brennus
Sortie : 02/12/2006
Production : n/a


Discographie :

Les Ombres Du Metal (2003)
Asmethée (2006)
Galleries of lives (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

  • YOUNG GUN SILVER FOX West End Coast

    Eagles05
    Hello ! pour ceux que ça ...

    Lire la suite...

     
  • WILLIAM SIKSTROM Running Out Of Time

    Eagles05
    De la bombe west coast ! et en ...

    Lire la suite...

     
  • VEGA Only Human

    Eagles05
    Dommage J'avais été emballé par ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    FranckAndFurious
    Pop n'est pas un gros mot pour ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    MetalDen
    Pas du tout le même ressenti ...

    Lire la suite...

     
  • TOTO 35th Anniversary Tour - Live In Poland

    FranckAndFurious
    Toto et moi, c'est je t'aime ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST Firepower

    MetalDen
    Dans mon top 5 pour l'instant !

    Lire la suite...

     
  • ALICE COOPER Paranormal

    MetalDen
    Un petit peu a la bourre pour le ...

    Lire la suite...

     
  • DDENT Toro

    MetalDen
    C'est vrai que c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • DDENT Toro

    FranckAndFurious
    Chro de l'année ? Wahou ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ARENA – Paris - La Maroquinerie – 11/05/2018

    FranckAndFurious
    Merci pour ce report d'un groupe ...

    Lire la suite...

     
  • THE NIGHTS - The Nights

    Chasseur Immobilier
    Merci pour la kro, très bon ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    FranckAndFurious
    ''Unanimisme sur cet album'' ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    MetalDen
    Superbe album, un retour au ...

    Lire la suite...

Connexion

On Line :

Nous avons 309 invités et aucun membre en ligne