0
0
0
s2smodern

Y a-t-il une méthode pour chroniquer le nouveau Sinner, me demanda un jeune homme ?

Pourquoi, qu’a-t-il de particulier ? lui répondis je. «  Pas grand-chose sinon qu’après une introduction dans laquelle je présente le line-up du groupe et le genre : métal mélodique allemand, puis un court développement dans lequel je donne les titres que j’aime et ceux que je n’aime pas, j’en suis déjà à la conclusion où j’essaye avec une blague d’expliquer que l’album est bon, mais j’ai l’impression d’avoir été très superficiel ! »
Effectivement, jeune homme, cela fait léger. Si j’avais eu la chronique à écrire, j’aurais commencé par présenter un peu l’historique et le contexte. J’aurais par exemple situé cet album comme étant le 17ème depuis 1982, et précisé que, par rapport à l'opus précédent, seul
Christof Leim fait encore partie du line-up, deux autres pointures étant venus le renforcer à la guitare, Alex Beyrodt et Alex Scholpp . Mais plus important, rappeler que le frontman, Matt Sinner, bassiste, chanteur, et producteur, œuvre en parallèle  avec le groupe Primal Fear, dans lequel il assure un heavy metal très classiquement teutonique. Si avec ce dernier il assure une certaine notoriété avec des ficelles très efficaces, démontrée par exemple l’an dernier au Hellfest, au contraire Sinner lui permet de se faire plaisir en rendant notamment hommage à un bassiste chanteur légendaire a qui il voue une admiration féroce, j’ai nommé Phil Lynott de Thin Lizzy. Surement un modèle qui l’inspire, sur Mask Of Sanity en 2007, par exemple, il joue une reprise du Lizzy et les compos originales en sont forcement imprégnées, donc on peut parler de classic hard rock teinté british plutôt que de pur métal allemand.
Ici un titre comme
Back On Trail  aurait pu sans rougir figurer sur un album du Lizzy, et Mend To Be Broken pas bien loin.
« Mais il faudrait que je me mette enfin à écouter les grands groupes des années 70 pour pouvoir référencer les productions actuelles ! » me lança le jeune chroniqueur.
Cela me parait en effet indispensable ! Pour le reste, j’aurais insisté sur l’énorme capacité de Matt à composer sans remplissage, et à varier le jeu pour éviter toute monotonie, et après le percutant The One You Left Behind, Give & Take nous assène ses gros riffs, One Bullet Left nous accroche avec un refrain entêtant,et  10 2 Death s’emballe avec un tempo tempo très rock n roll. La reprise de Atomic Playboys, de Steve Stevens, de l'album du même nom sorti en 1989, fait penser à UFO par le solo très aérien et proche d’un Schenker, et on reste dans un classic hard rock de bonne facture, de même qu’avec le refrain accrocheur de Wake Me When I'm Sober.
Je n’en dirais pas plus pour passer à une conclusion du style : Matt Sinner est impressionnant de régularité et de créativité, il ne réinvente pas le style, mais lui apporte une fraicheur renouvelée, qui saura répondre aux attentes des nostalgiques du Lizzy, ou de fans plus jeunes …  « Oui comme moi », ajouta le jeune chroniqueur, « je crois que je vais m’écouter en même temps ce Thin Lizzy, j’ai l’impression qu’une chronique de Sinner sans mentionner Thin Lizzy, c’est comme oublier le beurre dans les épinards … » !

A ces mots je sortis de ma léthargie, assoupi à la lecture d’une chronique ressemblant beaucoup à celle de notre jeune homme, je n’avais donc pas tout à fait rêvé …..


 

Tracklist : Line Up :  
1. Human Wreck
2. Nailed!  
3. Tomorrow is Today´s Yesterday  
4. Last Chance
5. Kush
6. Shine on
7. Tramp Stamp Boogie
8. My Haunt   ballade
9. Valiant Song
10. Private Shelter
11. Upside Right
12.
With a little Help from my Friends
Matt Sinner (chant, basse)
Christof Leim (guitare)
André Hilgers (batterie)
Alex Beyrodt (guitare)
Alex Scholpp (guitare)

am

 

Label : AFM
Sortie : 09/09/2011
Production : Matt Sinner


Discographie :

Wild n' Evil (1982)
Fast Decision (1983)
Danger Zone (1984)
Touch Of Sin (1985)
Comin' Out Fighting (1986)
Dangerous Charm (1987)
No More Alibis (1992)
Respect (1994)
Germany Rock - The Best Of (1994)
Botom Line (1995)
In The Line Of Fire - Live In Europe (1995)
Judgement Day (1997)
The Nature Of Evil (1998)
The Second Decade (1999)
Emerald (1999)
The End Of Sanctuary (2000)
There Will Be Execution (2003)
Mask Of Sanity (2007)
Crash & Burn (2008)
One Bullet Left (2011)

 


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

 


 


 

 

 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1462 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...