0
0
0
s2smodern

Les gesticulations médiatiques à la TV font désormais partie  de l'histoire ancienne.

S'il avait fallu six années pour avoir droit au précédent Black Rain, l'élaboration de ce nouvel album  aura pris moins de temps. J'avais bien aimé ce Black Rain,  marqué par l'empreinte très Black Label Society de Zakk Wilde. Mais alors que Dio, l'autre chanteur emblématique du Black Sabbath nous a malheureusement quitté cette année, Ozzy commençait déjà à manifester un désir de retour aux racines. Cela s'est depuis amplifié puisqu'il a fait savoir à ses anciens collègues du BS son envie de rejouer avec eux. Dans cette démarche, il semblait logique de changer de guitariste, et de laisser tomber le fidèle Zakk, coupable donc de donner un son trop BLS, une séparation qui s'est jouée de manière fort peu académique, il faut bien dire, ce dernier ayant appris son éviction par voie de presse !  Je dois reconnaître que lorsque j'ai appris le nom du remplaçant, le brillant Gus G, que j'ai pu voir à l'œuvre avec son groupe FIREWIND, j'ai immédiatement pensé que son apport serait bénéfique en terme de renouvellement. A noter aussi un autre changement au niveau de la batterie,  l'ex -Alice Cooper et Rob Zombie, Tommy Clufetos remplace Mike Bordin. Changement aussi en terme de composition, celle du précédent opus ayant été confiée à Zakk Wilde, il fallait trouver un remplaçant, le rôle du "mad man"  se limitant à l'écriture de quelques textes, l'affaire a carrément été confiée au producteur de la galette, Kevin Churko. Le mot d'ordre est la diversité, suivant trois directions principales.   La première s'inscrit dans les racines et les années BS 70, la lourdeur des riffs d'un Let It Die n'a pas grand-chose à envier à celle d'un Tony Iommi. La deuxième lorgne avec le heavy mélodique des années 80, avec des refrains qui vous scotchent dès la première écoute, par exemple avec le single Let Me Hear You Scream, dont j'ai pu vérifier lors du concert parisien d'Ozzy l'efficacité en terme de "headbanging", mais cela vaut aussi pour les titres plus calmes, à l'image de Time, ou même la power ballade Life Won't Wait, La troisième se veut moderne, si Ozzy égrène une série de qualitatifs le concernant, dans le premier titre : " I'm a rock star, I'm a dealer, I'm a servant, I'm a leader, I'm a sinner, I'm a killer... I'm a soldier... I'm a loser... I'm a teacher, preacher, … " il n'y a nulle part trace de "I'm a has been " ! Et donc un I Want It More n'a pas grand chose de rétro avec ses gros riffs façon Zakk, et un Soul Sucker lorgne carrément vers l'Indus par son côté répétitif.

Au final on ne pourra pas affirmer que cette dixième production studio atteint le niveau des grands classiques des glorieuses, il manque pour cela plus de refrains à valeur d'hymne dans le style d'un Bark At The Moon, ceci étant chapeau quand même à Ozzy pour ce renouvellement, cette énergie, et un album somme toute très agréable, pas forcement attendu, et qui vient redorer le blason, en attendant une éventuelle re formation … mythique.

Tracklist : Line Up :
01. Let It Die
02. Let Me Hear You Scream
03. Soul Sucker
04. Life Won't Wait
05. Diggin' Me Down
06. Crucify
07. Fearless
08. Time
09. I Want It More
10. Latimer's Mercy
11. I Love You All
12. Jump The Moon (Japan-edition bonus track)
13. One More Time (iTunes pre-order bonus track)

Ozzy Osbourne (chant)
Gus G (guitars)
Rob "Blasko" Nicholson (basse)
Clufetos Tommy (batterie, percussions)
Adam Wakeman (claviers)

am

Label : Epic
Sortie : 14/06/2010
Production : Kevin Churko, Ozzy Osbourne

Discographie :

Blizzard Of Ozz (1980)
Diary Of A Madman (1981)
Speak Of The Devil (1982)
Bark At The Moon (1983)
The Ultimate Sin (1986)
Randy Rhoads Tribute (1987)
No Rest For The Wicked (1988)
Just Say Ozzy (1990)
No More Tears (1991)
Live & Loud (1993)
Ozzmosis (1995)
The Ozzman Cometh (1997)
Down To Earth (2001)
Live At Budokan (2002)
Black Rain (2007)
Scream (2010)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 812 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Chasseur Immobilier
    Salut Fab, J'ai connu un King of ...

    Lire la suite...

     
  • MICHAEL OAKLEY - Introspect - La Chronique

    Nico
    J'aime aussi beaucoup ce mouvement ...

    Lire la suite...

     
  • CLINT CURTIS - Broken Light - Le nouveau Bon Jovi ???

    Pilgrimwen
    Superbe découverte, fab ! Merci ...

    Lire la suite...

     
  • CLINT CURTIS - Broken Light - Le nouveau Bon Jovi ???

    MetalDen
    En effet, excellent, pas grand ...

    Lire la suite...

     
  • LEPROUS - Pitfalls

    MetalDen
    Déçu aussi, espérons que c'est ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)