0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Avec un artwork pareil, vous pourriez être tenté de croire que Rock Meeting se met au Grind Core ou au Brutal Death ? Que nenni ! Et bien qu’il nous arrive de recevoir quelques promos cds se classant dans cette catégorie, nous laisserons cela aux spécialistes avertis dont nous ne faisons pas partie. En même temps, le genre de douceur que pratique ce groupe Danois n’est sans doute pas spécialement ce que l’on conseillerait à la ménagère moyenne fan de la Star Ac ou nostalgique des Dimanche Martin, loin de là. Au petit jeu de l’agressivité mélodique, les six musiciens de RAUNCHY sont d’une efficacité redoutable, assénant un Metal relativement typique de l’école Scandinave tout en faisant preuve de modernité. Bien sûr, certaines comparaisons sont inévitables, d’un aspect très positif néanmoins puisqu’on peut évoquer certains noms comme SOILWORK sur quelques plans de Somewhere Along The Road ou avec The Bash et son superbe refrain, IN FLAMES sur To The Lighthouse ou le très entraînant A Heavy Burden, MNEMIC avec Welcome The Storm ou Showdown Recovery qui flirte légèrement avec un Cyber Thrash aux synthés créatifs, ou encore SONIC SYNDICATE avec l’excité Straight To Hell. Cela n’empêche pourtant pas RAUNCHY de s’écarter agréablement du schéma en proposant par exemple le remarquable Warriors dont les mélodies et le piano apportent un côté Gothic surprenant, alors que The Comfort In Leaving s’orientera petit à petit vers une fin plus douce aux teintes carrément Pop et aux harmonies presque Neo Classique. Pour compléter l’ensemble, on a droit à la reprise qui dépouille avec Somebody’s Watching Me (seul et unique titre du chanteur ROCKWELL) un hit de 1984 que tout le monde reconnaîtra et dont la relecture est ici fidèle tout en se voyant relookée intelligemment à la sauce Metal. RAUNCHY maîtrisent parfaitement leur sujet, offrant le bon compromis entre chants clairs et agressifs, entre riffs incisifs et claviers omniprésents, le tout co-produit par Jacob Hansen aussi connu pour son travail avec VOLBEAT entre autres. Ce Wasteland Discotheque est donc tout a fait indiqué pour décoller le papier peint sans effort, tout autant qu’il est un condensé d’énergie et de mélodies d’aujourd’hui et de demain.

   

 

 Highlights : Somewhere Along The Road, The Bash, Warriors, Wasteland Discotheque, A Heavy Burden, Showdown Recovery… 

Tracklist :  
01. This Blackout Is Your Apocalypse (Intro)
02. Somewhere Along The Road
03. The Bash
04. Warriors
05. Straight To Hell
06. Welcome The Storm
07. Wasteland Discotheque
08. Somebody’s Watching Me
09. A Heavy Burden
10. To The Lighthouse
11. Showdown Recovery
12. The Comfort In Leaving
                                  


Line Up:
Kasper Thomsen (chant)
Lars Christensen (guitare)
Jesper Tilsted (guitare + clavier)
Jeppe Christensen (clavier + chant)
Jesper Kvist (basse)
Morten Toft Hansen (batterie)

Label :

Sortie :

Production :

Lifeforce Records

30/06/2008

Jacob Hansen + Raunchy


Discographie :

Velvet Noise (2002)
Confusion Bay (2004)
Death Pop Romance (2006)
Wasteland Discotheque (2008)



Note des visiteurs :

Comments:

blog comments powered by Disqus

Dernières chroniques

Profitons de cette ré-édition chez Heavy Psych Sound du premier Nebula paru en 1998 chez Relapse, pour se remémorer un...
"Meilleure vente effectuée dès la première semaine de commercialisation, depuis 15 ans..."...
Vous en avez l’habitude maintenant, un petit retour sur quelques albums qui méritent qu’on en parle sur Meeting. On...
Grâce à Sebastien Chabot, chanteur guitariste de GALDERIA, j'ai appris l'existence des norvégiens de KELDIAN. A l'époque, ce fut le...
1983 : Thin Lizzy décide de mettre un terme à une carrière prolifique suite aux écarts regrettables de son leader,...
Je n'en suis encore pas revenu !!! Robin Beck est née en 1954 ??????? Putain plus de 60 balais et...
Troisième opus pour le légendaire guitariste Américain d'Aérosmith, né le 10 Septembre 1950 à Lawrence, dans le Massachussets.
Dire que l'on attendait cette nouvelle galette des scandinaves est un doux euphémisme tant "The Children of the night" datant...
Quelle ironie que de présenter un premier album de la part de musiciens aussi chevronnés, à la discographie aussi longue...
Et de neuf! Après un correct "Bloodstone & diamonds" paru il y a (déjà) 4 ans, ayant fait suite à...

Articles les plus lus

HELLFEST 2017

HELLFEST 2017

04.04.2017
L’édition 2017 aura été chaude dans tous les sens du terme !
Ah Unruly Child !!! Que ce nom sonne bien à mes oreilles et à beaucoup d’autres qui se...
Le musicien australien George Young est décédé à l’âge de 70 ans , le légendaire...
2003.2004.2007.2012 et 2017 ??? Non je ne suis pas devenu présentateur du Loto (on peut le regretter mais c’est comme...
Mille sept cent personnes, environ, étaient présentes, en ce Mercredi 20 Décembre 2017, au Zénith de Pau.
Pistolet ou épée ? Hybride homme-cheval ou aigle-lion? Guitare ou claviers ?
HELLFEST 2018

HELLFEST 2018

13.11.2017
14/11/17 Nouveau communiqué : "- Encore en date "festival" exclusive au HELLFEST, nous sommes fiers de vous annoncer...
Finlande , Norvège et Canada étaient à l’affiche du Bikini à Toulouse / Ramonville en ce...

Login Form