0
0
0
s2smodern

STEVE PERRY Street Talk

Un jour, ma femme m'a dit en entendant (plus qu'en écoutant) du Steve Perry : «on dirait Patrick Sébastien».

Ce jour-là, j'ai pris mon courage à deux mains et devant cette provocation insoutenable j'ai été contraint de lui répondre « quand même mon petit coeur, tu n'exagérerais pas un petit peu ». Comme elle a persisté, en accompagnant son jugement de rires moqueurs, je me suis levé, comme un seul homme, et je suis allé bouder dans ma chambre … puis sur le canapé lorsqu'elle est venue se coucher.

Steve Perry, c'est pour moi le JOURNEY de la grande époque. La découverte puis le plaisir de réécouter à volonté un timbre de voix unique. Je me suis posé mille fois la question de savoir pourquoi (tout comme STEVE OVERLAND par exemple) ce gars-là n'était pas devenu un divo (ben on dit bien une diva!!) à la carrière mondiale. Bon en fouinant un peu petit, j'ai découvert que Monsieur était quelque peu embêtant en terme de déplacements lors des tournées et peu enclin au tournage de clips. Steve Perry avait une voix de ouf mais un esprit peu visionnaire.

En réécoutant ses deux albums solo, et vous lisez la chronique du premier, j'ai eu un nouvel élément de réponse. Certes, Steve Perry a une voix magnifique mais la musique qu'il aime chanter ne peut pas, et c'est mon humble avis, réunir les foules.

Avec ce premier opus, sorti en 1984, Steve Perry se lance en solo, juste après l'album Frontiers de JOURNEY. Autant dire que le bonhomme, qui vient de placer 4 titres dans le top40 américain, a le vent dans le dos et peut se permettre d'offrir l'album qu'il désire. Et l'album qu'il désire s'éloigne de JOURNEY, notamment par les accents de rock prog que je lui trouve et cette manie qu'il a sur de nombreux titres de ne pas savoir s'arrêter au bon moment. Ajoutez à ce la que sa voix est quand même différente que dans JOURNEY et vous avez de quoi dérouter la ménagère et la fan de JOURNEY.

Dans le registre des refrains entêtants, Steve Perry réussit admirablement sur Oh Sherrie, It's Only Love, Strung Out.

Et puis il y a les mélodies populaires comme I Believe, You Should Be Happy, Go Away.

Captured By The Moment fait très comédie musicale. Agréable à écouter mais très sage musicalement.

Le titre le plus réussi est à mon goût Running Alone. Tout y est. L'émotion, l'énergie, la voix de Perry qui est prodigieusement « mise en scène ». J'ai déjà eu l'occasion de le dire dans mes précédentes chroniques. J'adore quand je sens que la mélodie (et pas uniquement les paroles) nous raconte une histoire. Et c'est le cas ici.

Pour moi, Steve Perry fait partie des chanteurs que l'on peut entendre chanter n'importe quoi. Et lorsqu'il sait trouver le chemin qui va droit au coeur et à l'âme, c'est juste l'apothéose. Ce n'est pas le cas sur tous les titres de cet album mais je pense que pour des chansons comme Oh Sherrie, It's Only Love, Strung Out , Captured By The Moment et surtout Running Alone, cet album doit être découvert ou redécouvert.

Tracklist : Line Up :  

01. Oh Sherrie
02. I Believe
03. Go Away
04. Foolish Heart
05. It's Only Love
06. She's Mine
07. You Should Be Happy
08. Running Alone
09. Captured By The Moment
10. Strung Out
11. My My My
12. Harmony
13. Makes No Difference
14. Don't Tell Me Why You're Leaving
15. If Only For The Moment, Girl 


Steve Perry (chant)
Michael Landau, Waddy Wachtel, Craig Hull, Billy Steele (guitare)
Steve Goldstein, Sterling Smith, Bill Cuomo, Randy Goodrum, Duane Hitchings, Robert Greenridge (clavier)
Bob Glaub, Chuck Domanico, Kevin McCormick, Brian Garofalo (basse)
Craig Krampf, Larrie Londin, Randy Goodrum (batterie)
Steve Douglas (Saxophone)

am

Label : Columbia Records
Sortie : Avril 1984
Production : Steve Perry / Bruce Botnick

Discographie :

Street Talk (1984)
For The Love Of Strange Medicine (1994)
Traces (2018)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 Eagles05 17-02-2016 19:14

STEVE PERRY Street Talk

Quel album et quelle voix ! Sans parler des compositeurs ( Randy Goodrum entre autres) et des musiciens : que des pointures. intemporel et magique !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 555 invités et un membre en ligne

  • fab

Dernières Chroniques

Other Articles

Commentaires

  • THE STRUTS Young And Dangerous

    FranckAndFurious
    Vous prenez le pire des Rolling ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus