0
0
0
s2smodern

Un instant imaginons ... une fille, un mec, férus de ce style musical le (hard) rock mélodique, à forte consonance F.M. / A.O.R., ignorant totalement l'univers de Tommy DENANDER et Chris OUSEY (volontairement je ferai abstraction de Mike SLAMER).
Vous réglez l'ampli, limite, dans le rouge et vous démarrez l'opus ...
Rapidement, la personne va se retrouver limite apoplexie, soit totalement volubile ou parfaitement hébétée. Mais lectrice / lecteur, cela sera t-il ton cas ? Toi qui connais ce site ?
À fortiori, avec cet opus je serai tenté de dire : « on en tient un de plus » ... Un album à très forte empreinte du suédois six cordistes, excellent à souhait, dans son jeu, sa composition ; un de plus ...
Cependant ... petit bémol, pas des moindres ; la présence de Chris au chant permet un duel au sommet. Si il s'agit du 1er album solo de notre anglais (avec un pédigrée, beaucoup moins rempli que « Monsieur » Tommy DENANDER, un C.V. loin de faire tache : Heartland, Virginia Wolf, The Distance ; excusez du peu). Une discographie offrant des albums pouvant parfois trôner, aisément, au panthéon du genre. À posséder dans toute bonne Cdthèque, pour celle et celui qui ne veut pas participer à « OupsJaiUneCDtèque2Merde ».

 Rhyme & Reason, KOI-C'EST ??? On retiendra un album à deux casquettes, (deux visières, pratique ! Devant ça protège du soleil (pour certains sudistes) et derrière de la pluie qui coule dans le cou (pour les Bretons, Normands ; pardon ! Nordistes) ; après le FREDERIKSEN / DENANDER on peut facilement parler du OUSEY / DENANDER. Car à moins d'avoir hiberné 20 piges, ignorer que la guitare est un instrument parfois électrique et très souvent à six cordes. Alors, impossible d'ignorer qu'il y a autant de Tommy dans cette œuvre, que de don de la nature dans votre serviteur à la plume ! Ça marche aussi comme ça : de don de la nature dans la plume de votre serviteur ! Plume ... pour écrire ! Bien sur !
Oh ! Le prétentieux ... Mais je te merde ;-)
Maintenant les questions du jour :

    Avec une réunion de ce type, y-aura t-il symbiose, ou un prendra t-il le pas sur l'autre ? Allez tous au 36-15 code RockMeeting, on attend vos promesses de dons ! Vos réponses ... éventuellement, vos commentaires en bas de chronique : OUI ! Et les « j'aime » aussi, faites-vous plaisir !

    Fera t-on une overdose de l'univers Denander ? Car si on doit reconnaître une particularité à ce mec ... C'est que ces morceaux résonnent très produit LabelDenander (rien à voir avec Label2LaForé, désolé la fatigue !!!), et tout comme le Yin et le Yang ... face aux plaisirs d'écoutes, peut s'opposer le risque d'overdose (je ne citerai que Mecca et ISSA). Parenthèses ouvertes et fermées, car nous sommes tout de même à des années lumières de ces deux albums, surtout le dernier sus-cité !
À ce stade, je peux vous affirmer une chose, pour un néophyte ... béotien de cet univers : C'est la claque assurée, celle qui se rapproche du mouvement perpétuel ; du pur porc, tout y est bon ! De la saucisse sans morceau.

Pour « les gros » fans et/ou connaisseurs ; attention même si plus de révolution, Tommy pouvant difficilement surprendre (dans l'originalité), nous obtenons, encore une fois, un produit parfaitement maîtrisé (là où il peut nous étonner, c'est par son talent légitimé et ratifié à un tel niveau !), Rhyme & Reason  dans le top de ce que le suédois a produit. Pour moi, proche de ce qu'il a fait de mieux au sein de Spin Gallery pour n'en citer qu'un ; quand au cas de Chris, il faudra parfois plusieurs écoutes. Que les morceaux défilent pour s'assurer qu'un seul nom figure en tête de gondole du Cd et que c'est bien le sien. On est très loin du Heartland / Eponym du début, plus dans la mouvance d'un « Mind Your Head » pour n'en citer qu'un.

Sur Bleeding Heart le passage à mid-tempo, lui permet de passer aisément au devant de l'instrumentation.

Pour le style, le sens de la mélodie, partagé entre effets de guitares, nappes de claviers, changements de tons, pose de silence, de breaks ; Tommy offre à Chris un excellent album.

Nous permettant d'espérer un prochain Heartland, qui pourrait révolutionner enfin le groupe, et un pur produit hard mélodique sans la papatte à Tommy. Cela n'engage, bien sur, que moi qui connait semble t-il, parfaitement son univers, sans prétention aucune.

Alors, même si très satisfait ; je me mets à espérer, le second opus solo de Chris avec Mike SLAMER à la composition et aux grattes, ou le choix d'un Steve NEWMAN, quant à la présence de Tommy ... « uniquement » à la production ; si il devait être présent.

Pour revenir au cas de Steve NEWMAN, même s'il chante comme une merde ... Non ! ; Mal ... Non plus ! ; Pas terrible ... Oui, c'est ça ! Il offre un autre son, un tout autre univers, proche mais ostensiblement différent.

Dernier « petit » regret, sur ce type de projet, la partie entendue n'est pas aussi belle pour chacun des protagonistes (à mon goût et celui de Millau), le choix d'un bassiste ou batteur aux manettes permettrait certainement une cohérence de niveau. Pour citer le dernier Fergie F., la présence d'un Dirk, derrière les fûts donne beaucoup plus de profondeur et relief à l’œuvre ! Alors, on me lit et on envisage le prochain Chris OUSEY, éventuellement avec une autre Team, on pourrait même envisager, la présence d'un Jim PETERIK sur quelques compos'. Pour offrir un autre visage où seul la voix serait le point commun avec celui-ci.

Car même si les noms sont prestigieux (voir le listing du groupe), hormis sur  The Reason Why  où Greg nous sert sa meilleure prestation, le reste semble jouer dans l'esprit de « ATonServiceTaMajesté » ...

« Petit » Saucissonnage :

The Mother Of Invention, départ clavier, gros son et rythmique guitare et la voix puissante au grain éraillé de Chris, pour affirmer et avérer qu'il fait parti des plus grands du style ; le temps n'a pas encore agit sur lui et avec une envolée hard mélodique ispirée d'un Steelhouse Lane avec le son d'un Radioative on rentre plein pot dans le sujet. Quand Tommy livre un produit, il l'arrose de toute sa classe et quand un mec comme Chris OUSEY sort son album solo, il n'a pas le droit à l'erreur? Alors on dira pas révolutionnaire, sans surprise mais à tomber !

Bleeding Heart, La voix de Chris est tout de même l'atout de ce projet, quand il utilise son organe dans la nuance il éclabousse de sa classe toute composition, sur ce genre de mid avec refrains en puissance, on tient parmis les meilleurs morceaux de l'année, Si ! Si !

By Any Other Name, un morceau qui envoie du bois ; un refrain hymnique (*) / tubesque !

Give Me Shelter, des lignes de grattes solistiques savoureuses, inventives qui collent au morceau et s'imbroguent aussi facilement qu'un doigt de proctologue, « ni vu ni connu » & on se tutoie maintenant ? Pourquoi, t'as pas coupé tes ongles ?

Don't Wanna Dance, avec un titre pareil je vous imagine pousser la table de salon, retirer la poussière de votre boule à facette pas vraiment le style, c'est de l'A.O.R. Puissant, gros refrains, solo parfait, Sur ce titre je retrouve l'essence d'un morceau qui pourrait figurer sur un Heartland ... avec la gratte à ... Oui, T...y. Un morceau qui me percute comme il faut !

Any Other Day, toute la magie de la voix de Mr OUSEY, un ping-pong entre ambiance mid et puissance. Il y a tellement à dire sur cette album et sur chacun des morceaux. Mais le mieux c'est de se le coller entre les ouïes, c'est là qu'il vous fera le plus grand bien ! On oublie le proctologue.

Dernière petite ligne pour A Natural Law, Fichtre, Diantre, (désolé on est censuré sur R.M.) quel slow ! Même si je "slowais" (*) tout seul, je tomberai amoureux de moi ; le plus dur serait le moment de l'échange de langue. Mais avec un morceau pareil, à l'impossible ... Nul n'est tenu !

(*) Dictionnaire le GrandMaënora ! Ou en poche aux éditions : LeSeul&LUNIQUE le VraiMaënora.

Trêve de plaisanterie. Donc si tu n'avais pas compris, lectrice / lecteur ; c'est avéré ... les morceaux s'enchaînent pour ne jamais retomber en intensité. Tommy avec le grain de Chris, se permettant de faire parler toute sa puissance « guitaristique » au service de son sens de la composition. Sans faute de goût !

Se permettant, d'offrir de manière auditive un cours, avec comme sujet : « écoute bésot ! La puissance ET la mélodie ... C'est possible et tellement jouissif. »

Chris OUSEY, un chanteur à ranger dans la catégorie d'un James CHRISTIAN. Un artiste qui inspire à faire parler la poudre et qui peut s'attaquer à tout registre dans le style. Une palette vocale, avec des nuances de couleurs. Entre Steve MORRIS et là Tommy, Chris peut aisément parler guitare. La question en suspend restant mais où était Mike ??? Certainement le liant, pour obtenir une telle homogénéité.

En décembre, je ne prendrai pas de risque pour affirmer que 2011, est partie pour faire date dans notre courant musical, car moi qui croyais n'entendre que quantités de bouses à la pelle, ou de trop bateaux ; je constate que le bilan s'affirme riche en œuvres majeures. Et l'hexagone n'est pas en reste !

Pour finir, je souhaiterai remercier Escape Music. Ils nous offrent après le SHY, un autre concentré de talent ! Un autre scud pour cette année.


Tracklist : Line Up :  
01 - The Mother Of Invention
02 - Motivation
03 - To Break A Heart
04 - Bleeding Heart
05 - A Chemical High
06 - Give Me Shelter
07 - The Reason Why
08 - Any Other Day
09 - Don't Wanna Dance
10 - Watch This Space
11 - By Any Other Name
12 - A Natural Law


Chris Ousey (chant)
Mike Slamer (guitare)
Tommy Denander (guitare)
Neil Murray (basse)
Gregg Bisonette (batterie)

am

 

Label : Escape Music
Sortie : 2011
Production : Mike Slamer - Tommy Denander


Discographie :

Rhyme and Reason  (2011)
Dream Machine  (2016)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #6 Nico 01-01-2012 18:54

Non là j'ai pas accroché. C'est le style abordé qui me convient pas, production trop hard pour moi. Comme Fab je n'aime pas Chris dans ce registre.
Je ne met pas en cause la qualité de l'album seulement le fait que je ne me retrouve pas dans ce style d'AOR.

Citer
0 #5 MetalDen 09-12-2011 21:09

Encore 2 camps pour cet album, et je rejoins les pour ! J'imagine parfois la tête de visiteurs qui débarquent sur le site sans rien connaitre à l'AOR. Ils doivent parfois y perdre leur latin de voir pour certains opus autant de différences d’appréciation pour un même disque !

C'est qu'il y a vraiment 2 approches ou 2 styles, en caricaturant un peu :

- le style clinique, hyper léché et calibré radio comme Work Of Art, qui a ses amateurs

- et le style plus libre, gorgé de guitares, parfois un peu progressif, défini à la fin des 70's par les Journey et autres Boston, qui a aussi ses adeptes, parfois les mêmes mais pas toujours ! Autant dire que cet opus fait partie de cette dernière catégorie, le couple Slamer Denander nous régale de guitares, quant au chant de Ousey, c'est la grande classe, j'adore ! Bref une autre sortie majeure de l'année ...pour certains  !

Citer
0 #4 Fab 06-12-2011 19:54
En effet,je voulais mettre un commentaire cet a midi en me disant vu comment l'album a ete encensé, je vais encore me faire scalper et Eric est arrivé.
Ah Eric, je me sens moins seul!!! Finalement, l'othorynho c'est pas pr tt de suite car moi aussi je le trouve moyen cet album. Attention , j'ai pas dit mauvais juste pas mauvais mais sans plus/ 3 raisons pour moi 1/la voix de Ousey me fatigue qd il force et je ferais les memes reproches que j'avais fait sur le Hitchcock (mm si apres reflexion je pense que le Toby est meilleur) 2/Pas de titres qui me rentrent dans la tete , compos sympa mais classique 3/et c'est la le plus important pour moi, Denander me fatigue!!! Trop de Denander tue le Denander/toujours les memes plans de grattes , j'ai l'impression d'avoir entendu ca 100 fois sur les Radioactive par ex et au bout d'un moment ca me lasse/Qd il est sur 1 album par an ca va, sur 12 en 2 mois ca fait beaucoup/J'avais eu mon overdose de Mills l'an dernier , je me prends celle du denander cette année Je retourne a mes pouet pouet , tt en rappelant a mon pote Marc que par moment sa chronique glisse quelque peu sur ce que je dis au niveau Tommy , elle peut etre lue avec un double sens mm si la fin est sans equivoque A la tienne garçon et je tenvoie les cds qd j'ai 5 minutes.
Citer
0 #3 aorgod 06-12-2011 16:35

Je suis un inconditionnel de la voix du bonhomme. Je m'attendais à des mélodies très FM genre j'ai de l'expérience j'assure. Et bien non plutôt de la pêche de jeune rocker.

Il envoie le Chris tout en restant mélodique mais puissant. Chapeau bas.

Citer
0 #2 Maënora 06-12-2011 14:02
Comme je te comprends ... Le son est trop bon pour toi ;-) Tu préfères le Ron Bolton. (Boutade des Alpilles, moins piquante que celle de Dijon). Dans le genre bon album son pourri il y a le le PULSE - Worlds Apart qui semblerait bien mixé en comparaison et ... pourtant :-( Fab' a fait dans la retenue, moi je ne l'ai pas stocké à la cave ; ce sont des mecs qui l'on ramassé avec un gros camion en le carrant à l'arrière dans le broyeur. Sans rancune ! Lol ! Plus sérieusement, on reste souvent d'accord comme je pense sur le ... WALK THE WIRE. Il ne prend pas la poussière chez moi ;-) Continue à donner ton avis l'ami, cela permet au gens de se situer entre les divers courants du site. - Dans le cas de Toby Hitchcock, je le préfère 100 fois (et je minimise) avec Pride of Lions. Quand il chante, pas quand il beugle et que les compo's lui collent à la voix et sont en phase avec son talent. Mais, pour cela il a besoin d'un Jim PETERIK. Tandis que là, pour envoyer du bois ... Chris OUSEY, n'a pas a forcé. Il est parfaitement dans son registre, une palette plus large. Là ou le Toby m'avait gagné à l'usure, Chris gagne sur la durée et sur le plan (ne serait-ce) que guitaristique ; pour moi il n'y a pas photo ;-) On en reparlera autour d'un verre ! Avec "MA" musique ...
Citer
0 #1 Eric Berger 06-12-2011 10:33
Bon, à force de penser très souvent le contraire de Maënora, il va finir par me détester. Honnêtement, ce disque ne sera pas dans mon Top 10, voire 15 de l'année. Dans le style le Toby Hitchcock, lui est 5 fois plus intéressant. Je suis déçu par tout le chant, le style, la prod, le genre de disque qui lorsque j'ai terminé de l'écouter, je n'ai pas retenu grand chose. Sans rancune Maënora, un jour on arrivera bien à être d'accord.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

  • YOUNG GUN SILVER FOX West End Coast

    Eagles05
    Hello ! pour ceux que ça ...

    Lire la suite...

     
  • WILLIAM SIKSTROM Running Out Of Time

    Eagles05
    De la bombe west coast ! et en ...

    Lire la suite...

     
  • VEGA Only Human

    Eagles05
    Dommage J'avais été emballé par ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    FranckAndFurious
    Pop n'est pas un gros mot pour ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    MetalDen
    Pas du tout le même ressenti ...

    Lire la suite...

     
  • TOTO 35th Anniversary Tour - Live In Poland

    FranckAndFurious
    Toto et moi, c'est je t'aime ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST Firepower

    MetalDen
    Dans mon top 5 pour l'instant !

    Lire la suite...

     
  • ALICE COOPER Paranormal

    MetalDen
    Un petit peu a la bourre pour le ...

    Lire la suite...

     
  • DDENT Toro

    MetalDen
    C'est vrai que c'est une ...

    Lire la suite...

     
  • DDENT Toro

    FranckAndFurious
    Chro de l'année ? Wahou ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ARENA – Paris - La Maroquinerie – 11/05/2018

    FranckAndFurious
    Merci pour ce report d'un groupe ...

    Lire la suite...

     
  • THE NIGHTS - The Nights

    Chasseur Immobilier
    Merci pour la kro, très bon ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    FranckAndFurious
    ''Unanimisme sur cet album'' ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    MetalDen
    Superbe album, un retour au ...

    Lire la suite...

Connexion

On Line :

Nous avons 285 invités et aucun membre en ligne