0
0
0
s2smodern

La question existentielle du jour : que peut bien faire Emppu Vuorinen, le guitariste de NIGHTWISH, de son temps de libre ? A l’écoute de cette galette, on serait tenté de répondre : produire un ou le meilleur album d’AOR de ces deux dernières décades. Car c’est bien de cela dont il s’agit ici. Alors quelle est la recette miracle utilisée pour relancer un genre qui s’essoufflait un peu, à l’image du groupe emblématique JOURNEY, dont l’album de 2005 avait déçu bon nombre de fans. Il y a d’abord un travail d’écriture qui est proche de la perfection, dans la mesure ou tous les morceaux ont un intérêt, autrement dit il n’est pas question ici de remplissage. Ce travail est basé sur le hard FM pratiqué dans les années 80, dans la filiation de Journey, mais aussi de VAN HALEN dans sa période Jump (1984), notamment dans la façon d’utiliser les claviers, avec luxe d’idées actuelles qui rendent ce son FM très contemporain, pour ne pas dire intemporel. Le deuxième atout, outre les qualités connues dans Nightwish de Vuorinen à la guitare, provient du talent formidable du chanteur Pekka Ansio Heino, qui oeuvre par ailleurs dans le groupe de heavy metal mélodique LEVERAGE. S’il fallait définir son style, disons qu’il est à la croisée des chemins entre MEAT LOAF et Robin Zander de CHEAP TRICK. Troisième atout, les très belles parties de clavier de Tomppa Nikulainen tout à fait dans l’esprit des 80’s, mais avec une touche plus moderne. La production est très bonne, la section rythmique également, à noter que le batteur ne fait pas partie du line up officiel du groupe. La mise en bouche est immédiate dès l’intro au clavier de Break Out, puis une montée en puissance et la mise en place de la rythmique puis de la guitare, soit une bonne minute, la machine se met alors à tourner à pleine puissance avec un rythme soutenu, un premier refrain très percutant, des tourbillons de claviers, des chœurs aux bons endroits, un solo de guitare bref mais incisif, le tout se terminant par une explosion comparable à un feu d’artifice. Puis c’est une intro au clavier annonçant le morceau romantique, Valerie, qui va ravir toutes les Valérie de la planète, tant cette déclaration là a du style, sur un mid tempo avec un solo de guitare et un refrain craquants. Une sirène, il y a le feu, mais ce feu là, il est dans la musique de I'm On Fire, ses claviers esquissant une superbe mélodie que vous allez fredonner avec Heino sans modération. Avec Love Goes Down vient le moment de l’exercice classique de la ballade, exercice à haut risque d’endormissement quand il est pratiqué sans imagination, l’écriture évite ici cet écueil par une légère variation de tempo, après une phase acoustique piano guitare, sur laquelle Pekka Heino module sa voix dans les basses, montrant toute la palette émotionnelle de son registre, le tempo s’accélère très légèrement, et le clavier se fend d’un beau solo au milieu de belles lignes mélodiques. Après ce moment de calme, Devil's Daughter remet le turbo sur le tempo et nous offre en plus un bel échange de solos clavier-guitare, et surtout nous conduit vers le nouvel hymne AOR Midnite Queen, qui fera sans doute un malheur en concert et qui mériterait de squatter les ondes radio, tant il est festif. Puis c’est à nouveau la fête des amoureux du clavier avec une belle intro d’abord au synthé puis dans le style de Jump de Van Halen et un autre refrain des plus accrocheurs. Et les moments forts se succèdent encore sans le moindre ennui, la moindre faute de goût, en jouant sur les tempos, avec Lover Tonite dans les mids, Spanish Eyes, une nouvelle ballade qui alterne aussi les rythmes, et le final Kill City Kid, tout en puissance, où l’AOR se veut presque hard, notamment avec un solo rageur.

Le verdict est donc sans appel, il s’agit là de l’une des meilleures productions que l’AOR nous ait offert depuis bien longtemps, la note au dessus de 95, que je réserve avec parcimonie (il y en a pour l’instant très peu pour 2006) aux grands classiques, suivant le code Rockmeeting, est largement justifiée. Ce serait d’ailleurs une faute que de réserver cet opus aux seuls amateurs de l’AOR, il devrait aussi plaire aux amateurs de métal, hard rock mélodique et plus généralement de rock festif, c’est bien le propre des grands albums que de s’affranchir des étiquettes.


Highlights : tous

Tracklist : Line Up :  
01. Break Out
02. Valerie
03. I'm on Fire
04. Love Goes Down
05. Devil's Daughter
06. Midnite Queen
07. One Single Breath
08. Lover Tonite
09. Spanish Eyes
10. Kill City Kid
Pekka Ansio Heino (chant)
Emppu Vuorinen (guitare)
Tomppa Nikulainen (clavier)
Jason Flinck (basse)
Kalle Torniainen (batterie)
am

 

Label : Spinefarm
Sortie : 21/06/2006
Production : n/a


Discographie :

False Metal (2006)
Heart Full Of Fire (2008)
Live At Apollo (2010) DVD-CD


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 



Notes des visiteurs :

Avis de pierrick (16/04/07) 100/100
Cet album est pour moi ce qui se fait de mieux dans le style. Je dirais même qu'aucun n'album ne m'a autant touché depuis le début des années 2000 et ceci tout syle confondus. Tout simplement ENORME. Vivement le prochain!
 
Avis de boblama (05/03/07) 96/100
Pas trop fan de night wish néanmoins la qualité des sicos ne m'était pas passée à côté des oreilles, en effet cette même qualité se retrouve à 100% dans l'album du gratteux, mais gros avantage à mon goût sans le chant lyrico extrême de night wish, la musique y est aussi moins débridée tout en restant musclée. cet album est un pur moment de plaisir, occillant entre 80's et hard f.m. comtemporain comme savent le faire si bien nos voisins scandinaves, du génial de bout en bout et pour une fois un équilibre entre guitare et claviers ce qui est un comble pour un album de gratteux, les compos simplement superbes les mélodies divines, les vocaux terribles entre Journey et dave lee roth, d'ailleurs certains titres rappellent sérieusement la période Jump de van halen, mais avec un sens de la compos bien plus fouillé et des plans de guitares parfaitement maitrisés et originaux ce qui dans ce genre de sicmu n'est pas très commun, alors là chers confrères ne passez pas à côté de ça, se serait sacrilège!!
 
Avis de Maenora (11/12/06) 87/100
je vais pour commencer ma chro', je lis celles des collègues et la ... idem, pareil que Fab un peu déçu par le chanteur, et de plus ds l'ensemble j'aurai tendance également à préféré Emppu ds ses rythmiques que solos.
Un bon album, pour moi pas la claque à cause de ces deux points.
J'aime plus de feeling, trop souvent au détriment du technique.
Mes titres préférés : 2,3,5,9.
6 bcp trop Europe à mon goût, j'écoutais depuis longtemps les extraits, le contenu ds son ensemble me laisse un peu sur ma faim et fin !
 
Avis de alaskas (26/05/09) 80/100

------------------------ ---------
 
Avis de VOWWOW (26/11/06) 98/100
a acheter les yeux fermés ,ce groupe est pour moi la revelation de l'année!
 
Avis de ARP (19/11/06) 99/100
10 titres 10bombes un album de toute beauté, comme je les aime très années 80
 
Avis de aorgod (18/11/06) 92/100

Avis du 18/11/06 (note 92/100):
------------------------ ------------
Un CD qui vous met de bonne humeur. On retrouve la pêche et le sens de la composition des grands groupes du HardFM.
 
Avis de sonata (18/11/06) 95/100
Des hits et des hits, que du bonheur. Merci les gars !
 
Avis de fab (15/10/06) 95/100
rien a dire par rapport a la chro de metalden c'est la claque hard fm de l'année sauf sur un pt ou je ne le rejoins pas du tt c'est sur le chanteur qui moi perso je le trouve quelconque voir passable/la comparaison avec loaf et zander me semble osée/je pense mm qu'avec un autre vocaliste style un soto ou un edman par exemple je mettais 100

 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 765 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Other Articles

Commentaires

  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles