0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

FRANZ FERDINAND Always ascending

J'adore ce groupe depuis leurs tonitruants débuts en 2002 et les ai déjà vus 3 fois en concerts (Rock en Seine 2005, Olympia 2009 et Toulouse 2009). Leur dernier disque "Right thoughts, right words, right action" a connu les honneurs du Top en 2013.

Adeptes d'une pop-rock enlevée, sautillante et dansante, les 4 écossais nous ont pondu 4 premiers albums splendides et franchement innovants. Reconnus à leur juste valeur, le succès leur a ouvert les portes des plus grands festivals et live-shows worldwide, faisant de la holding Franz Ferdinand une proie facile pour les transnationales en tous genres.

Depuis son dernier LP, le groupe a également opéré une mue interne avec le départ du guitariste/claviériste fondateur Nick McCarthy, remplacé par Dino Bardot à la gratte et Julian Corrie aux claviers/synthés. Enfin, la production a été confiée au français Philippe Cerboneschi alias Zdar (Daho, Phoenix, The Rapture) pour le meilleur (le pire?).

Le résulat de tout ceci est matérialisé par ce "Always ascending". Titre que je considère comme totalement inadéquat car ici, et malheureusement, le groupe me semble en plein descending!
Je m'explique.
La corde raide sur laquelle la pop-dance-rock des écossais évoluait ces derniers temps soutenait des compositions en complet équilibre entre une pop dansante cherchant parfois son inspiration du côté des années 80 et un rock qui, loin d'être heavy n'en était pas moins funk dans le bon sens du terme. Ainsi, même si les débuts furent un tantinet plus rugueux, les dernières compositions de "Right thoughts..." à l'instar du très réussi titre éponyme ou de "Love illumination" montraient une évolution de la musique vers des contrées quasi ex-new wave '80avec une utilisation des synthés parcimonieuse et à la précision d'orfèvre, toujours en équilibre avec les accents électriques d'une guitare au groove très funky.

Cet équilibre à mon sens n'est plus présent ici.
L'inspiration semble avoir délaissé Kapranos et sa bande. Les relents rock semblent tous être restés au fond des tiroirs -ou sont-ils partis dans les valises de McCarthy?-, alors que l'album est lourdement peinturluré de sons synthétiques, robotiques, dénués de groove et de feeling. C'est là que l'on peut se demander si l'effet Zdar n'a pas un peu (beaucoup, passionnément, à la folie..) dénaturé la musique des britanniques...A force Zdar-tifices, la zike de Franz Ferdinand s'est dé-Zdar-ticulée, comme un jockey peut être dé-Zdar-çonné par un canasson un peu fou-fou (comme Hong-Kong).
J'avais malheureusement un peu senti l'affaire à l'écoute des 3 premiers morceaux lachés sur le net en début d'année: que ce soit le titre éponyme et ses choeurs chiantissimes (sans parler des samples 'aérien' ignobles), ou encore "Lazy boy" sur lequel les 'Get up! Get up!' feraient se retourner James Brown dans sa tombe (toujours ces synthés pure soup, même s'il faut bien l'avouer les parties de guitare sont bien ficelées sur ce titre).

Mièvres, sans reliefs, enrobés de samples/synthés/claviers foutraques telles de mauvaises friandises bas de gamme le seraient de guimauve gélatineuse insipide, les titres de ce 5e opus de Franz Ferdinand n'ont aucune saveur et sont un véritable calvaire pour les conduits auditifs.
Rabattez-vous plutôt sur les 4 premiers albums qui restent encore superbes malgré les ans.
Espérons que les shows live des écossais ne pâtiront pas de ce disque et qu'ils sauront garder un cap rock on stage.

 

 Tracklist :
1.         "Always Ascending"      5:21

2.         "Lazy Boy"       2:59
3.         "Paper Cages" 3:40
4.         "Finally"            3:09
5.         "The Academy Award" 4:14
6.         "Lois Lane"       3:34
7.         "Huck and Jim"             3:35
8.         "Glimpse of Love"        3:12
9.         "Feel the Love Go"       4:46
10.       "Slow Don't Kill Me Slow"         5:18

Line Up :

  •    Alex Kapranos (Huntley) - chant, guitare (depuis 2002)
  •     Robert « Bob » Hardy - basse (depuis 2002)
  •     Paul Thomson - batterie, guitare (depuis 2002)
  •     Dino Bardot – guitare (depuis 2017)
  •     Julian Corrie – claviers, synthétiseur, guitare (depuis 2017)

Additional musicians

  •     Terry Edwards – saxophone (track 9)

Label : Domino  

Date Sortie : 09/02/2018

Discographie :

    Franz Ferdinand (2004)
    You Could Have It So Much Better (2005)
    Tonight: Franz Ferdinand (2009)
    Right Thoughts, Right Words, Right Action (2013)
    Always Ascending (2018)

SITE OFFICIEL

 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 383 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SOUNDGARDEN Louder than love

    MetalDen
    Merci pour cette rétrospective ...

    Lire la suite...

     
  • BATTLE BEAST + ARION - Toulouse - Connexion Live 26/04/2019

    MetalDen
    Étonnant l'ambiance dans ce ...

    Lire la suite...

     
  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...